La création d'une autorité de régulation d'Internet demandée par la fille adoptive des Chirac
Suite à un article diffamatoire sur Wikipedia

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
La création d'une autorité de régulation d'Internet demandée par la fille adoptive des Chirac, suite à un article diffamatoire sur Wikipedia

Dans son article La liberté d'expression sur internet est elle en danger ?, Pierre Louis Chevalier demandait : "Les politiques vont-ils arriver à nous pondre de nouvelles lois visant à censurer internet pour essayer de garder un contrôle total de la communication tel qu'on peu le voir sur les télévisions françaises ?". Certains semblent bien vouloir favoriser cette issue...

Le 12 septembre dernier, selon Le Parisien, la fille adoptive de l'ancien président de la République Jacques Chirac, Anh-Dao Traxel, a déposé plainte consécutivement à la publication d'un article la concernant sur l'encyclopédie collaborative Wikipedia, auquel elle reproche de contenir des informations "monsongères et préjudiciables".

Anh-Dao et son mari auraient donc déposé une plainte contre X (et non contre Wikipedia où les articles ne sont pas publiés sous la responsabilité de l'éditeur) afin de tenter d'identifier l'auteur du message calomnieux (qui avait été publié le 11 juin 2009) auprès du procureur d'Evry. Une enquête à d'ores et déjà été ouverte pour diffamation et confiée à la sûreté départementale, qui est chargée d'identifier l'internaute au clavier inspiré d'après son adresse IP (si cela est possible).

Le message, signé sous le pseudo d'Homninex, tient des propos assez virulents. On peut ainsi y lire qu'Ahn Dao Traxel est mariée à « un ressortissant vietnamien » (ce dont elle se défend en affirmant qu'il possède sa nationalité française) puis qu'elle a sciement abandonné ses enfants, mineurs, « à la charge de son ex-mari. Son but étant de refaire sa vie avec son second mari (…) et ainsi profiter de son nom et des avantages liés à celui-ci. ».

Anh Dao déplore qu'ils soit ainsi possible pour "n'importe qui" d'écrire ce que bon lui semble sur la personne ou le sujet de son choix "dans le but de lui nuire et de le salir sans qu’il soit mis en place de système de contrôle" et réclame la création d'une "autorité de régulation spécifique à l’emploi d’Internet ", sans préciser ce qu'elle entend exactement par là.

On espère que le gouvernenement français ne souhaitera pas immiter son homologue Sud Corréen qui impose à chaque internaute de s'inscrire sur des sites web avec sa carte d'identité.

Il y en a au moins un à qui cette nouvelle va faire plaisir : Jean-François Copé, est ses espoirs de régulation de la toile.

Jacques Chirac siègeant au Conseil constitutionnel, on espère que le discours de sa fille ne l'influenceras pas au moment d'examiner le recours contre Hadopi 2 demandé par le parti socialiste....

Source : Interview d'Anh Dao pour Le Parisien

Cette plainte vous parait-elle justifiée ?

En quoi consisterait cette "autorité de régulation" ? Pensez-vous qu'elle pourrait voir le jour ?

Quelle est cette mode actuelle de répression des contenus en ligne qui semble animer le gouvernement ? (Hadopi, Lopsi, etc...)


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 11:31
@Astartee

Il n'y a strictement aucune différence dans ta critique du "gros problème d'Internet" avec ce que l'on peut faire comme critique sur la presse papier/audio/télévisuelle standard.

Quelque soit l'information que l'on lise/écoute, il faut toujours chercher à avoir un maximum de sources qui proviennent d'une racine différente. C'est à dire croiser ses sources. Et il n'y a aucun moyen de savoir si la source peut être considérée comme digne de foi ou non. C'est toujours une question de confiance et de probabilité.

Donc pour moi, dire que ce problème est spécifique à Internet est une erreur. Il existe partout et pour tout. Seulement Internet est bien plus vaste que la presse et donc on a l'impression que du coup le problème est plus présent en quantité mais c'est faux.

Sur ça :

Citation Envoyé par Astartee
Un exemple que j'avais remarqué il y a quelques temps : l'histoire des Camisards (les "résistants" (ou "rebelles" selon votre point de vue) protestants dans les Cévennes au XVIè-XVIIè siècle), relatée sur deux pages différentes. Sur la page des Cévennes : "Ce n'était que temples renversés, pasteurs mis à mort, hommes envoyés aux galères, vieillards, femmes et enfants jetés en prison [...] de pauvres paysans honnêtes qui, las d'être rançonnés et vexés par les gens de guerre, se battaient simplement pour la défense de leurs biens, de leurs valeurs, de leurs libertés et de leurs vies [...] les catholiques mirent tout à feu et à sang dans ce pays, n'épargnant ni l'âge ni le sexe". Sur la page de Mialet : "le calvinisme fut prêché à Mialet [...] l’erreur fit de tel progrès dans ce village et tous ses environs que [...] le village devint alors un lieu de refuge et de ravitaillement pour les rebelles, ce qui attira sur ses habitants, au mois de mars 1703, le pillage du lieu par les troupes royales, et l’enlèvement d’un certain nombre de coupables". Entre le premier article mélo-dramatique (pathos, pathos) et le deuxième qui ose parler d'"erreur" et de "coupables" (bien fait pour ces sales hérétiques, ils n'avaient qu'à rester de bons catholiques), où est l'objectivité, où sont les faits ?[***] Le quidam qui ne connaît rien sur le sujet et qui arrive sur l'une de ces deux pages va prendre l'opinion personnelle, et manifestement biaisée, de l'auteur pour la vérité, puisque "c'est sur Wikipedia" !

L'objectivité n'existe pas. Que tu le veuilles ou non, à chaque fois que tu écris/dis quelque chose sur un sujet tu est influencé par ton propre point de vue consciemment ou inconsciemment.
L'erreur ne vient pas de la personne qui écrit mais de la personne qui prend ce qui est écrit comme la vérité.
Avatar de Astartee Astartee - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 14:42
Citation Envoyé par Marco46  Voir le message
Quelque soit l'information que l'on lise/écoute, il faut toujours chercher à avoir un maximum de sources qui proviennent d'une racine différente. C'est à dire croiser ses sources. Et il n'y a aucun moyen de savoir si la source peut être considérée comme digne de foi ou non. C'est toujours une question de confiance et de probabilité.

Certes, et d'ailleurs dans la presse aussi on lit des énormités... Dès qu'on s'y maîtrise un peu un sujet, on commence à s'arracher les cheveux en lisant le journal, et on se demande quelles absurdités nous avons absorbé en lisant des articles traitant de sujets moins familiers.
En principe, les journalistes sont censés faire un certain travail de vérification. En pratique... euh... on a régulièrement des exemples de media qui ont relayé une info "trouvée sur internet", comme le décès d'une personnalité, sans la vérifier alors que ça aurait demandé très peu d'effort... C'est sûr que ça fait peur concernant la fiabilité de la presse

Il est clair que le problème de la confiance à accorder à nos sources est toujours valable, même lorsqu'il s'agit d'un journal reconnu, même lorsqu'il s'agit d'un livre de la bibliothèque. Après tout on trouve bien des livres très sérieux qui vont parler, par exemple, d'astrologie[*].
Mais si on cherche absolument à opposer Internet et la publication classique, je pense que la plus grande différence c'est l'anonymat possible sur Internet et la facilité avec laquelle on peut toucher un grand nombre de personnes.
Dans le cas d'un journal, on connaît le nom du journaliste qui est censé avoir vérifié ses sources, on connaît la direction qui contrôle son boulot... on a un interlocuteur, personne physique ou morale, responsable de ses écrits, avec qui on peut nouer ou non une relation de confiance, et contre qui on peut se retourner en cas d'abus. Dans le cas de la publication d'un livre, on connaît l'auteur et son parcours, on peut vérifier ce que pensent les autres spécialistes du domaine de cette personne. Dans le cas d'Internet, le quidam qui va modifier un article de Wikipedia aura une audience qu'il n'aurait jamais pu espérer avoir par les autres media, et pourra satisfaire son désir de désinformation sans rendre de compte à personne puisqu'il est anonyme[**]. C'est un pouvoir qu'il n'avait pas auparavant : impossible de publier un article sans devoir montrer son visage ne serait-ce qu'au journaliste qui effectue l'interview, impossible de toucher grand monde avec un flyer anonyme imprimé dans son garage...

Bref, tu as raison, le "problème" d'Internet n'est pas la fiabilité des informations diffusées, puisque ce problème existe depuis toujours et pour toute forma de publication.
Le "problème" d'Internet, c'est que cet outil permet à n'importe qui de diffuser très facilement n'importe quoi, sans rendre de comptes à personne, sur des sites considérés fiables. On peut trouver ça bien (liberté d'expression, l'information n'est plus filtrée par les media déjà en place, par la politique ou par l'argent), on peut trouver ça inquiétant. Je trouve ces deux attitudes justifiées l'une et l'autre.
On peut aussi penser que ceux qui gobent comme des mouches tout ce qu'ils trouvent sur Internet ou ailleurs ne sont que des naïfs qu'il faut éduquer, mais j'ai tendance à être assez pessimiste sur ce point...

[*] Exemple choisi au hasard parmi toutes les théories qui se prennent au sérieux et que je considère comme particulièrement fumeuses. Désolée pour tous ceux qui lisent religieusement leur horoscope tous les matins et se sentent offensés par ces propos.
[**] Certes, on peut tracer les IP et espérer pouvoir remonter, au prix d'un certain effort, au coupable... Mais 1/ à part lorsqu'une personnalité porte plainte pour diffamation, personne ne fait cet effort 2/ même si on faisait cet effort de façon plus systématique, y a-t-il vraiment un chef d'accusation contre le "coupable" ? coupable de s'être trompé ? bref il ne sera jamais puni, il ne risque rien 3/ ce ne sera pas forcément à la portée de n'importe quel "quidam" mais nous savons bien qu'il est possible de brouiller suffisamment les pistes pour ne pas être retrouvé (cf. toutes les discussions sur "comment contourner Hadopi")
Avatar de Valère Valère - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 15:16
Donc il faut faire comme en Corée du Sud, et décider la création d'une Carte d'Identité Numérique obligatoire pour toute inscription à un service en ligne?
Avatar de Jidefix Jidefix - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 15:26
C'est quoi l'équivalent du point Godwin pour les dictatures normales?
Avatar de Qwert Qwert - Membre habitué https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 15:31
Citation Envoyé par biboo_  Voir le message
La fille complètement déconnectée de la réalité d'Internet.

D'internet? non du monde.

Elle porte plainte et elle arrête d'emmerder le monde, ca serait déjà pas mal (ou elle demande à son père adoptif de nous rendre le pognon volé)

Citation Envoyé par kuranes  Voir le message
Il y a des modérateurs sur wikipedia, faut pas déconner... J'ai déja vu quelqu'un proposer du contenu sur wiki... Contenu qui s'est fait supprimer peu de temps après. Donc non c'est pas la jungle...

Maintenant c'était il y a environ deux ans, je doute que ce système ait été abandonné...

Non, ca existe toujours. Les controles existent toujours et heureusement. Maintenant, ca peut passer a travers... ca arrive
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 16:44
Citation Envoyé par Astartee  Voir le message
Que cela apparaisse dans une "encyclopédie", et donc comme étant la vérité, non.

Moi ce qui me choque, c'est que dans une encyclopédie, il puisse y avoir un article sur cette personne, dont le seul fait important de sa vie a été d'être adoptée par un homme politique ! Qu'est-ce qu'on en a à f****e !
Avatar de Daestrik Daestrik - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 28/09/2009 à 18:23
Je trouve personnellement que cette affaire arrive vraiment à point nommé pour faire prendre conscience aux politiques des "risques" d'Internet...

Il est vrai qu'il est facile de publier des informations sur Wikipédia, mais cette femme n'a visiblement pas compris le principe du site : si quelqu'un a publié une information fausse, il faut la rectifier tout de suite, pour limiter le nombre de personnes qui liront une information fausse.
Le problème vient surtout de la mentalité des gens : noyés sous les informations, habitués à croire presque tout ce qu'on nous dit (Combien de personnes prennent le JT de 20h pour parole d'évangile ?), on ne se pose plus vraiment de questions.

Dire qu'Internet est une occasion de répandre de fausses informations est vrai, mais pas exact : c'est un moyen de répandre des informations, point. Comme tous les outils, il n'est ni bon ni mauvais, cela dépend de la mentalité de l'utilisateur.
Je pense qu'une solution serait de responsabiliser les masses plutôt que de les limiter comme un gamin de 2 ans qu'on parque. Si la première personne à avoir lu cette page (probablement la personne concernée d'ailleurs...) avait vérifié les infos et avait rendu le paragraphe plus neutre, rien ne serait arrivé.

Au final, je suis d'accord sur la plainte, moins sur la proposition de création d'une autorité. Les politiques et personnes publiques découvrent les possibilités d'internet et viennent de réaliser que n'importe quel mouton peut se faire berger, et ils paniquent à la vue de la perte de leur influence.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 29/09/2009 à 8:18
Faire un contrôle pour une aussi petite affaire c'est se f**tre de la tête du monde.C'est justement le but de wiki so on est pas d'accord on peut demander une modification...
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 29/09/2009 à 8:50
Citation Envoyé par Daestrik  Voir le message
Le problème vient surtout de la mentalité des gens : noyés sous les informations, habitués à croire presque tout ce qu'on nous dit (Combien de personnes prennent le JT de 20h pour parole d'évangile ?), on ne se pose plus vraiment de questions.

Attention ! Il ne faut SURTOUT pas que la "masse" se mette à réfléchir ! Tu te rend pas compte de se que tu dis ! Ca fait des années que les politiques font en sortent que les "masses" avalent des informations pré-digérées, et les gavent d'émission abritissantes afin que SURTOUT elles ne réfléchissent pas !

Y a pas pire qu'un peuple éduqué et qui réfléchit ! C'est la base de toute bonne Démoctature !
Avatar de Daestrik Daestrik - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 29/09/2009 à 9:40
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Y a pas pire qu'un peuple éduqué et qui réfléchit ! C'est la base de toute bonne Démoctature !

Oui, je sais. Cependant, plus le temps passe et plus les failles de ce système me paraissent énormes. Parfois, je me demande ce qui se passerait si quelqu'un rappelait publiquement que les politiques sont là pour servir leur peuple et non pas s'en servir.
Avatar de j.peg j.peg - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/09/2009 à 23:41
il se ferait enfermer sous un prétexte ou un autre: association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste, par exemple....
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil