Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Espionnage Elysée » : WikiLeaks publie des documents sur la surveillance des présidents français
Par la NSA sur une dizaine d'années

Le , par Michael Guilloux

83PARTAGES

8  0 
Alliés des Etats-Unis ou non, l’espionnage de la National Security Agency (NSA) ne semble pas avoir de limites. Des documents qui viennent d’être publiés par le site WikiLeaks montrent en effet que les présidents français et des hauts-placés dans le gouvernement ont été espionnés par la NSA.

Les documents concernent les présidents Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais aussi des ambassadeurs français aux USA et à l’ONU. Plusieurs autres hauts cadres français ont été également espionnés par la NSA selon une liste de cibles définie par l’agence d’espionnage.

Présidents et hauts cadres français ont été mis sur écoute téléphonique depuis au moins 2006, de sorte à recueillir leurs conservations professionnelles et même privées. Les documents divulgués par WikiLeaks donnent les détails de conversations des membres du gouvernement sur des questions politiques et financières critiques pour la France et la communauté internationale. « On y retrouve la crise financière mondiale, la crise de la dette grecque, la gestion politique et le futur de l'Union Européenne, les relations entre le gouvernement de François Hollande et celui d'Angela Merkel, les efforts des français pour influencer la liste des dirigeants de l'ONU, l'implication française dans le conflit en Palestine, et le différend entre les gouvernements français et américain sur l'espionnage des USA en France », a écrit WikiLeaks dans un communiqué de presse.


Dans le top 5 des conversations interceptées par la NSA, un document datant de mai 2012 montre que François Hollande a contourné Angela Merkel pour tenir une réunion secrète avec les responsables français sur la sortie de la Grèce de la zone Euro.

Une autre conservation interceptée en mars 2010 révèle le mécontentement du président Sarkozy à cause de la réticence d’Obama de parvenir à un accord de coopération sur les renseignements entre les 2 pays. La conversation entre l’ambassadeur de la France à Washington et un conseiller de Sarkozy révèle encore la frustration de Sarkozy face à la volonté du gouvernement US de continuer à espionner la France.

La NSA aurait également intercepté en 2006 une conversation dans laquelle le président Chirac a donné des instructions au ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy pour une rencontre avec le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon. Douste-Blazy devait demander à Ban Ki-Moon la nomination de M. Terje Roed-Larsen comme adjoint du secrétaire général ou le placer à un autre poste de responsabilité égale.

Une autre communication interceptée par la NSA en Juin 2011 révèle encore que Sarkozy était déterminé à reprendre les discussions entre Israël et la Palestine, même sans la participation des Etats-Unis.

Le dernier du top 5 selon le classement de WikiLeaks, montre que la NSA a aussi intercepté une communication dans laquelle Nicolas Sarkozy blâmait les USA pour leur responsabilité dans la crise économique mondiale. Et la France, en tant que président de l’UE à cette époque devait prendre les rênes pour trouver des solutions.

Si la provenance des documents n’a pas été révélée, il semble qu’ils soient issus de l’archive d’Edward Snowden.

Dans un message adressé aux internautes, le fondateur de WikiLeaks donne encore l’impression de savoir plus qu’il en a dit. Il laisse en fait penser que ces révélations ne sont que le début et d’autres documents sur l’espionnage du gouvernement français par la NSA pourraient être publiés dans un futur proche. « Le peuple français a le droit de connaitre que son gouvernement et ses élus sont sujets à une surveillance hostile provenant d'un supposé allié. Nous sommes fiers de notre travail avec des medias français : Libération et Médiapart, en vue de porter cette histoire à la connaissance du public », a déclaré le fondateur de WikiLeaks Julian Assange. « Les lecteurs français peuvent s'attendre à des révélations régulières et plus importantes dans un avenir proche », a-t-il ajouté.

Si le gouvernement US a refusé de commenter, les responsables français quant à eux se réunissent d’urgence ce mercredi pour discuter de ces révélations, qui pourraient sérieusement bouleverser les relations diplomatiques entre les deux pays.

Source : WikiLeaks

Et vous ?

Que pensez-vous de la surveillance du gouvernement français par la NSA ?

Que dites-vous des révélations sur les activités de la France ?

Quelles pourraient être les répercussions sur les relations diplomatiques entre les 2 pays ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kmedghaith
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/06/2015 à 10:50
« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

Mémoires interrompus, François Mitterrand
10  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/06/2015 à 16:57
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
nous avons, jusqu'à présent, su garder une certaine influence diplomatique (au Moyen Orient et en Afrique) ainsi qu'une liberté d'actions et de pensée qui n'est pas pour leur plaire.
Pour ma part j'ai plutôt l'impression que le très peu d'indépendance d'esprit qui nous restait sous Chirac s'est éteint avec lui. Depuis je ne vois que de parfaits petits américanophiles européanophiles partout dans la classe politique.
7  0 
Avatar de McFlyMarty
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/06/2015 à 15:11
On leur paye un téléphone à 4500€, pour pouvoir communiquer en toute sécurité, il veulent faire les kéké a prendre un iphone sur une lignes non sécurisé qu'ils jouent à candy crush à la limite... Mais qu'ils arrêtent de communiquer avec .... n'importe quoi ..
7  0 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/09/2016 à 16:38
Citation Envoyé par Benouche20 Voir le message
Surtout, les moutons ne changaient rien, adoubé nos maitres
et retourna les colles

écartons nos fesses, ils ne mettent même plus de vaseline, plus c'est gros plus ça passe...
trop la classe, mais t'as l'air de bien connaitre ton sujet alors je vais pas te contredire
6  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2015 à 16:57
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Ce qui ne m'étonne pas vraiment. Depuis De Gaulle et notre sortie de l'OTAN et plus récemment avec le refus d'intervenir en Irak, on leur a mis quelques bâtons dans leurs de la domination du monde. Nous sommes leurs alliés, mais nous avons, jusqu'à présent, su garder une certaine influence diplomatique (au Moyen Orient et en Afrique) ainsi qu'une liberté d'actions et de pensée qui n'est pas pour leur plaire.

Finalement, c'est assez flatteur cette obsession, non ?
nous somme plus leur marionnette que leur alliés. il prennent des décisions unilatérale et tente d'expliquer que c'est une idée de groupe et qu'il nous demande notre avis...

On devrait aussi sortir de l'OTAN pour les même raisons que De-Gaule.
5  0 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 2:52
En outre :
Citation Envoyé par https://wikileaks.org/nsa-france/index.fr.html

...
Cela ne concerne psa seulement l'ensemble des grandes entreprises françaises, depuis BNP Paribas, AXA et le Crédit Agricole jusqu'à Peugeot, Renault, Total et orange, mais cela affecte aussi les principales organisations agricoles françaises.
...
Les États-Unis n'utilisent pas seulement les résultats de cet espionnage pour eux mêmes, mais partagent ces écoutes avec le Royaume-Uni.
...
Je crois que dans aucuns pays de l'union européenne, politiques et grandes entreprises n'échappent à cet espionnage. Et en plus le Royaume-Uni en profite aussi.
C'est parfaitement écœurant et relève du casus belli.
"Casus belli est une locution latine, signifiant littéralement « occasion de guerre », qui désigne un acte de nature à déclencher les hostilités entre deux États." (https://fr.wikipedia.org/wiki/Casus_belli)
5  0 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/09/2016 à 12:31
Citation Envoyé par Namica Voir le message
Je crois que dans aucuns pays de l'union européenne, politiques et grandes entreprises n'échappent à cet espionnage.
tout à fait d'accord, du coup on est en droit de se poser la question; pourquoi cette révélation, dans quel but ?

non parce que c'est l'ancien directeur technique de la DGSE quand même, c'est pas une révélation de joe l'clodo dans son sommeil, on parle d'une personne dont le métier consist{e,ait} justement à comprendre parfaitement l'intérêt tactique de distiller des informations, qu'elles soient vraies ou fausses

C'est parfaitement écœurant et relève du casus belli.
est-ce que le but derrière ne serait pas de susciter ce genre de réaction justement à l'égard des USA ?
5  0 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/06/2015 à 10:30
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Si le gouvernement US a refusé de commenter, les responsables français quant à eux se réunissent d’urgence ce mercredi pour discuter de ces révélations, qui pourraient sérieusement bouleverser les relations diplomatiques entre les deux pays.
Tu parles !

D'abord l'espionnage de chefs d'état alliés est une pratique normale et j'espère bien que la France en fait autant. Ensuite ce n'est certainement pas une surprise, sauf peut-être s'ils ont découvert que des moyens de communication qu'ils croyaient sûrs jusqu'à présent ne l'étaient pas. Enfin il est notoire que l'espionnage américain est avant tout concentré sur l'Europe et qu'ils interviennent de très près dans la politique Européenne. La réunion d'urgence n'est que de la comédie.

Par ailleurs suite aux révélations de Snowden sur la surveillance de masse qui, elle, était parfaitement scandaleuse et hors du commun, Hollande avait rampé comme pas deux, allant nous jouer le couplet de la France meilleur amie des USA à Washington et proposant une "collaboration" avec la NSA ! Sans doute pour mieux les aider à violer nos droits et nous dominer. Hollande aurait pu faire ça en aboyant que ça n'aurait pas été plus choquant. Alors autant dire que la relation France-USA ne bougera pas d'un poil.
4  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/06/2015 à 16:55
ce qui m'a fait rire, c'est, les journaux constatant que hollande avait fait une réunion extraordinaire sur le sujet trouvait que la frace etait pas au courant et prenait la nouvelle d'un tres serieusement

hollande comme tout les politique fait en sorte de montrer qu'il bouge. donc la pas le choix obligé de faire une réunion avec les media présent évidemment pour essayer de démontrer qu'ils étaient pas au courant et qu'ils sont peinée par la nouvelle....

franchement qui y croit encore ? il auraient rien fait il se serait encore plus fait taclé..
je me demande de quoi ils ont parlé. c'est triste quand tu doit faire une réunion sur un sujet ou ya rien à dire de plus. surement des banalité pour les média et le peuple..
4  0 
Avatar de NahMean
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/06/2015 à 10:57
« Non seulement ont-ils espionné le ministre français des finances, mais ils n'ont pas hésité à ordonner la mise sur écoute de chaque entreprise française négociant ou ayant obtenu un contrat ayant une valeur supérieure à 200 millions de dollars. Cela ne concerne pas seulement l'ensemble des grandes entreprises françaises, depuis BNP Paribas, AXA et le Crédit Agricole jusqu'à Peugeot, Renault, Total et Orange, mais cela affecte aussi les principales organisations agricoles françaises »
C'est vraiment révoltant, les journalistes en parlent, et plus sa va, plus j'ai l'impression que le faite d'en entendre trop parler fait que cela banalise ces choses pour les français.

Après on s'étonne que certain dirigeant paranoïaque commande des ogives nucléaires par lot de 40 pour dissuader qui a votre avis ...
5  1