Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SFR veut racheter Bouygues Telecom à plus de 10 milliards d'euros
Le gouvernement français sceptique

Le , par Siguillaume

0PARTAGES

2  1 
Quel est votre avis sur l'offre de rachat de Bouygues-Telecoms par SFR-Numericable?

C’est un tonnerre retentissant qui s’est fait entendre ce weekend dans les nuages français des télécommunications. Le patron de SFR, Patrick DRAHI a fait ce weekend une offre de rachat de son concurrent Bouygues Télécom, pendant la tenue des marchés boursiers. L’homme d’affaires, avance une « offre non sollicitée d'entrée en négociation » d’une valeur de 10,1 milliards pour s’offrir l’ensemble des infrastructures, des services et du personnel de son rival. C’est une offre nettement au-dessus de la valorisation réelle de l’entreprise, qui est estimée à environ 8 milliards. Les réactions ont été immédiates.

Le gouvernement français n'a pas attendu pour manifester son désaccord. Le ministre de l’économie Emmanuel Macron l’a tout de suite exprimé par écrit à l’AFP. Dans cette lettre, il dénonce un opportunisme qui met en danger le consommateur français. Selon le ministre, "Le temps n'est pas à des rapprochements opportunistes auxquels plusieurs peuvent trouver un intérêt qui ne retrouve pas ici l'intérêt général". Pour lui, « la consolidation n'est pas aujourd'hui souhaitable pour le secteur. L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe".

Dans un communiqué rendu publique en ce début de semaine, Bouygues confirme avoir reçu cette offre et rassure qu’aucune négociation n’est en cours avec le groupe Altice, mais que le conseil d’administration prévu ce Mardi 23 Juin se penchera sur la question.

Il est important de relever que la filiale des télécommunications n'est depuis, plus la poule aux œufs d'or du groupe Bouygues. Avec la venue de Free Mobile, Bouygues Telecom a vu la valeur de ses actions dégringolées au fil des années. Et l'entreprise a amorcé l'année 2015 sous de mauvais hospices. Il est donc probable pour son fondateur Martin Bouygues, de voir en la proposition de Patrick DRAHI, une réelle porte de sortie du monde exigeant des opérateurs mobiles.

Des sources révèlent qu'il existe déjà un partenariat entre les deux concurrents, en ce que pour la fourniture des services câble et fibre, Bouygues Telecom utiliserait principalement le réseau Numéricâble-SFR.

On se souvient, il y a seulement un an, les rôles étaient inversés. Bouygues était l’un des candidats pour le rachat de SFR. La société de Martin Bouygues avait même fait une offre de 11,3 milliards d’euros devant Altice qui ne proposait que 10,9 milliards, mais qui a fini par l’emporter.

L’un des facteurs qui avait joué en défaveur de Bouygues et qui est encore aujourd’hui la pancarte brandie par la société civile, c’est le fait de voir réduire le nombre d’opérateurs télécoms de quatre à trois. C’est la crainte exprimée par le gouvernement, de voir une montée des prix dans le secteur, dans une concurrence devenue fragile. Certains ressassent le souvenir du niveau élevé des prix à l’époque où il n’y avait que trois opérateurs.

En plus de la probabilité de hausse des prix, 3000 postes seraient également inquiétés, si les deux opérateurs fusionnaient à cause des doublons de fonction que cela causerait en interne. C'est donc un risque majeur de chômage, que dénonce la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT), par la voix de son secrétaire général Laurent Berger.

Il faut aussi signaler que le PDG d’Altice, déjà propriétaire de Numéricâble, câblo-opérateur leader en France, et de SFR prévoit s'allier à Free pour le partage des butins, et plus précisément les fréquences allouées à Bouygues, en échange d'une contribution de ce dernier dans le rachat. Mais le quatrième opérateur mobile français reste, pour le moment, silencieux.

Source : Le Journal du Dimanche

Et vous ?

Que pensez-vous de cette offre ?

La crainte du gouvernement est-elle justifiée ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 9:50
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
La concurrence a du bon, mais c'est pas parce qu’il y a eu un 4eme opérateur que les prix ont baissé,mais plutot parceque le 4eme opérateur était Free.
Franchement j'ai du mal à croire à une remonté des prix si Bouygues se fait absorber...
L'espoir fait vivre. Free n'a cassé les prix que parce qu'il était un nouvel arrivant. La fusion de Bouygues et de SFR va lui permettre de récupérer des fréquences et une bonne partie du réseau de Bouygues. Et bien sûr d'avoir un concurrent en moins. Pourquoi maintiendrait-il des prix aussi bas, alors qu'il ferait plus de bénéfices en les augmentant ? Parce que Xavier Niel est très gentil ?
7  2 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/06/2015 à 20:39
Je suis client Bouygues Telecom. Si une telle fusion doit se faire, "je me casse chez Free" sans hésiter.

La manière dont Numéricâble et SFR traitent leurs clients me débectent. J'ai toujours évité l'un et l'autre comme la peste, ce n'est pas pour devenir client à mon insu chez eux.
3  0 
Avatar de GPPro
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 10:45
Dans tous les pays où il y a eu une "consolidation du marché" du mobile (comme ils disent), les prix ont grimpé. Voir le cas de l'Autriche ou de l'Irlande par exemple. Quand à l'angélique Xavier Niel (ironie hein) d'après l'autorité de régulation du net il est à l'origine de l'augmentation du prix des abo ADSL avec la mise sur le marché de la V6 en 2011... Bah oé c'est un classique : on augmente un petit peu l'offre et beaucoup le prix !

Edit : je ne comprends même pas que l'on puisse répondre oui à la question... A moins qu'il y ait des boursicoteurs prêts à revendre leurs actions ?
4  1 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 11:56
Citation Envoyé par 6rill2000 Voir le message
Cet homme est un homme dangereux, il joue au poker avec des multinationales et des salariés ou le principe est d'utiliser le droit d'endettement maximal des boites qu'il rachète pour en racheter d'autres qui ont encore droit à l'endettement et ainsi de suite.. Quid du jour ou il y a un problème dans cet amas de dominos ?? Quid des postes dans les entreprises en question ? ..
Si il arrive à faire ce qu'il veut et possède à terme SFR, Bouygues, Numéricable et des fréquences et des parts de Free (pour pouvoir lui imposer certaines choses), je pense que l'avenir est à la hausse des tarifs (et certainement la baisse de qualité de service) dans tous les domaines de la mobilité en France.. On sera passé de 5 acteurs qui se mène la guerre des tarifs à 3 voir 2,5 (dont 2 qui ne seront pas contre une bonne augmentation..)
Sans oublier son obsession de racheter des groupes de presse à droit à gauche... Je trouve cela assez dangereux qu'un seul homme maitrise une partie conséquente de la presse et des moyens de communications.
3  0 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 9:01
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Je suis client Bouygues Telecom. Si une telle fusion doit se faire, "je me casse chez Free" sans hésiter.

La manière dont Numéricâble et SFR traitent leurs clients me débectent. J'ai toujours évité l'un et l'autre comme la peste, ce n'est pas pour devenir client à mon insu chez eux.
Tu peux le faire toi au moins.

Là où j'habite, j'avais le choix entre SFR et Bouygues. Après quelques années chez SFR à passer des heures avec le support technique pour des broutilles, j'ai dit "plus jamais".
Mais là concrètement si Bouygues est racheté, je suis coincé du coup.
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 9:47
Je me suis tiré de SFR chez Bouygues juste avant le rachat, ce n'est pas pour me retrouver à nouveau chez SFR !
2  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 9:54
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
La concurrence a du bon, mais c'est pas parce qu’il y a eu un 4eme opérateur que les prix ont baissé,mais plutot parceque le 4eme opérateur était Free.
Franchement j'ai du mal à croire à une remonté des prix si Bouygues se fait absorber...
Et pourtant...

Moins il y a d'acteurs, moins il y a de lutte pour les clients (surtout que du coup si cela se fait, Free va récupérer pas mal de monde), donc moins il y a besoin de faire jouer les prix à la baisse pour attirer les gens, ou moins besoin de faire de la R&D pour proposer "mieux" que les autres...

Après c'est sûr que les prix ne vont pas augmenter dès le lendemain du rachat, mais sur le long terme, le fait qu'il y ait un opérateur de moins nous fera forcément du tord à nous, les clients, à un moment ou un autre, que cela soit sur les prix ou les offres proposées.
3  1 
Avatar de 6rill2000
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 11:37
Cet homme est un homme dangereux, il joue au poker avec des multinationales et des salariés ou le principe est d'utiliser le droit d'endettement maximal des boites qu'il rachète pour en racheter d'autres qui ont encore droit à l'endettement et ainsi de suite.. Quid du jour ou il y a un problème dans cet amas de dominos ?? Quid des postes dans les entreprises en question ? ..
Si il arrive à faire ce qu'il veut et possède à terme SFR, Bouygues, Numéricable et des fréquences et des parts de Free (pour pouvoir lui imposer certaines choses), je pense que l'avenir est à la hausse des tarifs (et certainement la baisse de qualité de service) dans tous les domaines de la mobilité en France.. On sera passé de 5 acteurs qui se mène la guerre des tarifs à 3 voir 2,5 (dont 2 qui ne seront pas contre une bonne augmentation..)
2  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 9:31
Citation Envoyé par Siguillaume Voir le message
Certains ressassent le souvenir du niveau élevé des prix à l’époque où il n’y avait que trois opérateurs.
La concurrence a du bon, mais c'est pas parce qu’il y a eu un 4eme opérateur que les prix ont baissé,mais plutot parceque le 4eme opérateur était Free.
Franchement j'ai du mal à croire à une remonté des prix si Bouygues se fait absorber...
2  1 
Avatar de mdjad258
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/06/2015 à 10:31
En ce qui me concerne j'ai fait le tour de tous le monde et je trouve que c'est presque du pareil au même mise à part chez le petit dernier. Free a cassé les prix dans le fixe et malgré l'arrivé de Bouygues dans le marché du fixe le V6 reste dans la moyenne haute et ça n'a pas empêcher les consommateurs d'aller chez lui. Le prix n'est pas le seul facteur déterminant.
Je vois mal Free augmenté les prix sans les services qui vont avec d'autant plus qu'il propose zero engagement. Il ne faut que évolué ses offres alors que la concurrence ne font qu'augmenté les brochures tarifaires pour noyer le client. Je pense que ça sera mieux pour les consommateurs car au lieu de mettre 10 ans pour construire un réseau il mettra 5 ans et pour moins d'investissement.
Il faut rappelé que free est leader sur le fixe et cela ne lui a pas obligé d'augmenté les prix au contraire la dernière box en date est parmi les moins chères.
1  0