« L'objectif d'un PaaS est de donner de la liberté aux développeurs »
Entretien avec Pivotal sur la plateforme open source Cloud Foundry

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Le Cloud est pratiquement sur toutes les lèvres au sein de l’écosystème de l’IT. Des géants de l’informatique, dont Microsoft, Google, Oracle ou encore IBM en font désormais une priorité. Le marché est en train de gagner en maturité et les offres se diversifient. Chaque acteur adopte une approche qui lui est propre dans le développement de sa plateforme. L’éditeur de logiciel Pivotal a misé sur l’open source pour son offre Cloud.

Pivotal a mis sur pied et proposé en open source sa solution Cloud Foundry. Le projet est développé sous la gouvernance de la fondation Cloud Foundry, qui bénéficie du support de plusieurs acteurs de l’IT, dont Cisco, HP, IBM, Canonical, etc.

Pivotal a exploité son expertise pour développer des solutions au-dessus de Cloud Foundry, afin de faciliter la mise en œuvre de la plateforme en entreprise sur tout type de Cloud. Developpez.com est allé à la rencontre de Alexandre Vasseur, Field Engineering Manager chez Pivotal, qui nous présente en détail Cloud Foundry, son apport pour les développeurs et la différence entre le projet open source et les offres Cloud Foundry de Pivotal.

Developpez.com : Pouvez-vous brièvement nous présenter votre plateforme Pivotal Cloud Foundry ? Quels sont les services offerts ?

Alexandre Vasseur : Pivotal Cloud Foundry est l’offre de Pivotal pour le PaaS Cloud Foundry. Celui-ci inclut des fonctionnalités pour les IT Ops, notamment OpsManager permettant une installation et mise à jour simple sur la couche IaaS (VMware vSphere, vCloud, Amazon et OpenStack…), mais aussi Apps Manager pour les devs et appOps – avec une interface visuelle de déploiement et de suivi des applications déployées.
Pivotal Cloud Foundry supporte également de bout en bout les principaux moteurs comme Tomcat, mais aussi un large panel de modules additionnels tels que les clusters à la demande MySQL, RabbitMQ, GemFire, Redis…, des modules simplifiant les applications mobiles (notification push par exemple) et enfin plusieurs modules développés conjointement avec des partenaires comme MongoDB, Cassandra ou encore Cloudbees (Jenkins).
Multi cloud, multi langage, et richesse fonctionnelle, le tout dans une solution packagée simple et totalement supportée par le plus grand expert de l’écosystème Cloud Foundry. Une combinaison idéale pour l’entreprise, qui présente l’avantage d’être ouverte sur les scénarios hybride/cloud public et offre en complément un hébergement sur cloud public via Pivotal Web Services.

Developpez.com : Quels sont les langages supportés par la plateforme ?

Alexandre Vasseur : Dès l’installation, la plateforme supporte Java, PHP, Ruby, NodeJS, Go, Python et il existe de nombreuses variantes – telles que Java Tomcat, mais aussi Java Spring Boot ou encore Play. Enfin le concept de buildpack dans Cloud Foundry permet d’ajouter des moteurs/ langages. Docker et .Net sont également possibles.

Developpez.com : Pourquoi les développeurs devraient-ils choisir Pivotal Cloud Foundry ? Quels sont les avantages pour ceux-ci ?

Alexandre Vasseur : L’objectif d’un PaaS est de donner de la liberté aux développeurs. Cloud Foundry est à l’intersection des tendances cloud, agile, micro service et chaine de déploiement continu et de l’approche DevOps, le tout dans un écosystème open source en forte croissance qui favorise l’innovation.
L’approche de Pivotal est très pertinente, car nous sommes au cœur de ces sujets depuis longtemps avec Spring, mais aussi avec une empreinte totale dans l’écosystème open source avec Tomcat, Redis, RabbitMQ, etc. Spring Cloud et Spring Boot sont des candidats idéaux pour les applications modernes. Cet écosystème accompagné des fonctionnalités App/Dev de Pivotal Cloud Foundry permet d’offrir cette liberté.

Enfin, Pivotal Cloud Foundry s’aligne très bien avec la trajectoire Ops notamment en matière de IaaS ou cloud des équipes infrastructures, ce qui renforce le choix vers Pivotal.

Developpez.com : le marché du PaaS est assez concurrentiel avec des offres comme App Engine, Azure ou encore Bluemix ? Qu’est-ce qui différencie Pivotal Cloud Foundry de ses concurrents ?

Alexandre Vasseur : Pivotal est le créateur et l’acteur historique de Cloud Foundry. Pivotal a choisi d’en faire un écosystème ouvert avec une gouvernance établie (Fondation). C’est ce qui le différencie d’avec Azure ou App Engine.
Aujourd’hui, nous sommes le plus grand contributeur et le seul à proposer à la fois cloud privé et cloud public – le tout sur de multiples solutions de IaaS (VMware, OpenStack, Amazon par exemple) avec une pile applicative conçue pour les applications modernes où l’open source est un fondamental – du framework aux moteurs et bien sûr pour la plateforme PaaS elle-même.

Developpez.com : : Récemment, vous avez intégré une prise en charge d’Amazon Web Services à Pivotal Cloud Foundry. Pouvez-vous nous en dire plus à propos de ce support ?

Alexandre Vasseur : Il s’agit de deux choses : d’abord la capacité à installer, configurer et opérer soi-même sa propre instance Pivotal Cloud Foundry dans sa « bulle » Amazon, avec toute la simplicité et la richesse des modules Pivotal Cloud Foundry, mais aussi la liberté d’extensions puisque l’on travaille dans sa propre instance dédiée.
Nous proposons également une totale flexibilité des déploiements entre les PaaS gérés en interne et ceux sous-traités via notre offre PWS-E (que Pivotal opère pour vous sur Amazon).
Ces capacités sont intéressantes à combiner avec le support de la même offre sur VMware vSphere ou sur OpenStack : vous disposez désormais d’un PaaS extrêmement flexible qui n’est pas impacté par l’évolution du IaaS ou cloud privé/public et qui favorise très rapidement l’innovation dans les projets et chaines devops.
Notre objectif est clairement de proposer une indépendance de la couche IaaS et une portabilité totale le long du cycle de vie de l’application.


Alexandre Vasseur, Field Engineering Manager chez Pivotal

Developpez.com : En plus d’AWS, Pivotal Cloud Foundry dispose également du support de VMware vSphere, VMware vCloud, Air et OpenStack. Cette approche permet aux développeurs d’héberger leur solution Pivotal Cloud Foundry sur d’autres plateformes Cloud. Qu’est-ce qui vous a motivé à opter pour une accessibilité multi-cloud ? Quel en est l’avantage ?

Alexandre Vasseur : Il n’y a pas d’APIs communes aux clouds, et encore moins de standards pour déployer une application, ses moteurs, sa scalabilité, ses services de données (DB, NoSQL) ou annexes (agrégation de log, métriques de performance, etc.). Cloud Foundry se positionne là où le IaaS s’arrête sans créer d’APIs minimalistes « multi cloud » qui en réduirait la valeur.
Aussi cela permet de ne pas s’enfermer dans une trajectoire ou une autre. Cloud Foundry facilite ainsi l’adoption du cloud en entreprise – avec un ratio entre privé/public ou un choix de fournisseurs qui s’aligne sur la trajectoire cloud de l’entreprise, plutôt que de l’enfermer dans une solution unique et fermée.
Le fait que Pivotal ait été créé par VMware et EMC nous a simplifié le travail initial autour de vSphere et vCloud, et son statut de société à part entière nous a permis très légitimement d’avoir notre trajectoire OpenStack et Amazon.

Developpez.com : Pouvez-vous nous présenter quelques exemples d’applications qui reposent sur Pivotal Cloud Foundry ?

Alexandre Vasseur : De très nombreux clients de Pivotal ont témoigné lors des dernières conférences Cloud Foundry. Par exemple Garmin et ses applications d’objets connectés Vivo, de grands noms de l’« internet of things » tels que General Electric ou Philips, mais aussi des secteurs plus discrets comme la banque, l’assurance et les télécoms.
Et bien sûr le site spring.io lui-même – très connu de la communauté des développeurs Java et Spring - fonctionne sur Pivotal Cloud Foundry et implémente des concepts de DevOps et de déploiement continu !

Developpez.com : Qu’en est-il de l’adoption de Pivotal Cloud Foundry ? Avez-vous des chiffres à partager avec nous ?

Alexandre Vasseur : Cloud Foundry est le projet open source le plus rapidement adopté en entreprise avec Pivotal Cloud Foundry. Lors de sa première année de commercialisation, l’offre a rapporté 40 millions de dollars à Pivotal et a suscité une très forte reconnaissance de la part des clients quant aux avantages pour les devops – ainsi que le prouve le grand nombre de témoignages recueillis lors du Cloud Foundry Summit. La fondation Cloud Foundry réunit par ailleurs plus de 40 acteurs qui œuvrent à en faire le PaaS de référence et collaborent, bien que parfois concurrents, favorisant ainsi la qualité des offres.

Developpez.com : Votre plateforme jouit-elle du même succès sur le marché du Cloud français ? Sinon, quels sont les freins à son adoption en France ?

Alexandre Vasseur : De très nombreuses expérimentations PaaS sur le marché français sont actuellement en cours, dont certaines visent à inscrire celui-ci dans une approche « prête pour la production » - avec l’aspect organisationnel que cela sous-entend dans une entreprise. Orange a par exemple témoigné à la conférence Cloud Foundry en mai 2015 sur ces sujets.
Je pense que le marché français ne subit néanmoins pas la même pression que le marché américain, sur lequel les géants de l’internet poussent les acteurs historiques à se moderniser et à accélérer – ce qu’on appelle la transformation digitale. Par exemple, un géant de l’internet a mis sous pression le secteur de l’assurance, ce qui a provoqué une réelle accélération du PaaS dans ce secteur pour tous les nouveaux projets. Le PaaS est souvent adopté très rapidement avec la mise en place de structures dédiées aux nouveaux projets de type agile et digital, renforçant le contraste « nouvelle informatique » vs ancienne. Une tendance moins nette en France, mais qui commence à émerger sous le terme d’IT « bi-modale ».

Developpez.com : Pivotal a créé et ensuite proposé Cloud Foundry en open source, qui est développé sous la gouvernance de la fondation Cloud Foundry. Parallèlement, elle dispose de son offre entreprise Pivotal Cloud Foundry. Quelle est la différence entre le projet open source et votre service ?

Alexandre Vasseur : L’offre de Pivotal facilite la mise en œuvre de la plateforme Cloud Foundry en entreprise sur tout type de cloud via l’outillage Ops Manager. L’offre facilite aussi son adoption par les équipes de développement grâce à un ensemble de modules additionnels tels que les clusters à la demande MySQL, RabbitMQ, GemFire, Redis, des modules simplifiant les applications mobiles (notification push par exemple) et enfin plusieurs modules développés conjointement avec des partenaires comme MongoDB, Cassandra, ou encore Cloudbees Jenkins.
Enfin l’offre est très pertinente pour les responsables des applications en production avec des concepts tels que le suivi agrégé des logs, des métriques, des capacités d’auto-scaling et de traçabilité.
Le tout bien sûr sous la forme d’un assemblage simple, facile à mettre à jour et supporté par un seul éditeur. C’est ce qui importe dans le cadre d’une plateforme qui a le potentiel pour faire tourner des milliers d’applications dans des milliers de containers sur des architectures hautement distribuées de génération cloud.

Developpez.com : Pourquoi avez-vous misé sur l’open source pour le développement de Cloud Foundry ?

Alexandre Vasseur : L’open source est incontournable dans le monde logiciel aujourd’hui. Pivotal est très impliqué dans l’open source, aussi bien framework, moteurs, systèmes de données et échanges. C’était donc un choix tout naturel, d’autant plus que nombre de directions informatiques privilégient des solutions ouvertes tant open source qu’avec un réel écosystème. Et l’écosystème existe grâce à la collaboration autour du code.

Developpez.com : Quelles sont les prochaines étapes pour Pivotal Cloud Foundry ?

Alexandre Vasseur : Nous avons présenté plusieurs points clés à la conférence Cloud Foundry en mai 2015. Par exemple, l’ouverture de Cloud Foundry à Docker et aux applications .Net est un sujet sur lequel nous avons largement investi, qui est déjà appréhendable et qui va continuer à s’enrichir autour de Diego et du projet Lattice pour la gestion des containers Docker.
Le catalogue de services est également un point important. Nous recevons de plus en plus de demandes pour gérer à grande échelle des composants cluster et à état via Cloud Foundry et c’est un sujet sur lequel nous avons déjà une offre.
Nous avons également plusieurs sujets autour de l’internet des objets et les microservices avec Cloud Foundry – notamment, car nous travaillons avec General Electric et Netflix sur ces sujets désormais incontournables.
Nous attachons beaucoup d’importance à la communauté et travaillons à rendre les choses concrètes et simples à découvrir. Nous continuerons d’être très présents aux conférences comme Devoxx France ou Belgique, mais aussi via les meetups. Nous avons démontré par exemple plusieurs de ces points autour de Docker ou des microservices avec Cloud Foundry lors de précédents meetups.

La trajectoire de Pivotal Cloud Foundry est intimement liée à celle du projet open source et la croissance de l’écosystème est extrêmement importante au-delà de notre offre.
Il s’agit d’un écosystème vaste qui nécessite d’être appréhendé avec plusieurs points de vue :
Dev: on teste l’expérience de déploiement sur run.pivotal.io et on adopte Spring boot ou d’autres concepts microservices ou architecture polyglotte et distribuée;
Architecte middleware : on monte une maquette rapidement avec Pivotal Cloud Foundry et on comprend sa grande ouverture donc la capacité rapide à innover, mais aussi on mesure l’opportunité de faire évoluer les systèmes existants et vieillissants ;
Équipe production et cloud : on démontre l’accostage du PaaS autour du IaaS et le rôle clé des ops dans la trajectoire;
Décideur : on peut explorer les retours clients via les témoignages de nos conférences, et on peut aussi décider de faire le prochain projet en mode agile et tirer des bénéfices sur la méthode et la plateforme via nos ateliers de co-innovation agile Pivotal Labs.

Découvrir la plateforme Pivotal Cloud Foundry


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web