Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le FBI appelle à l'écriture d'une nouvelle loi sur l'écoute électronique
Pour lutter contre les campagnes des terroristes sur les médias sociaux

Le , par Michael Guilloux

16PARTAGES

5  0 
Le FBI appelle les parlementaires US à écrire une nouvelle loi sur l’écoute électronique, qui s’applique aux médias sociaux et opérateurs des autres outils de communications internet. L’idée est de pouvoir être en mesure de lutter efficacement contre le terrorisme, alors que les acteurs extrémistes utilisent de plus en plus les outils de réseautage social pour recruter de nouveaux membres et planifier leurs attaques.

Selon Michael McCaul, président du Comité de la sécurité intérieure, les choses ont beaucoup évolué, et nous ne sommes plus à une époque où les terroristes se cachent dans les grottes et ne communiquent qu’à travers les courriers. Si beaucoup de recrutements de terroristes se font à l’air libre, « les réseaux sociaux sont devenus une extension du champ de bataille de la terreur islamiste à l'étranger », a dit McCaul.

John Mulligan, directeur adjoint du National Counterterrorism Center US, note également que de nombreuses campagnes de qualité professionnelle sont menées par l’Etat Islamique de l’Irak et du Levant (EIIL) sur plusieurs sites y compris YouTube, Facebook et Twitter. Ces campagnes visent à recruter de nouveaux membres au Moyen-Orient mais également des jeunes gens capables de se livrer dans des attaques terroristes en Occident, a déclaré Mulligan.

Accéder aux données de communications des médias sociaux est donc nécessaire pour lutter contre le terrorisme. Et selon le FBI, les outils de réseautage social chiffrés entravent leur capacité à repérer les activités des acteurs extrémistes via les réseaux sociaux. Le bureau fédéral appelle donc le Congrès à adopter une nouvelle loi sur l'écoute électronique. La loi doit contraindre les sites web de médias sociaux et autres opérateurs d’outils de communication internet à partager les communications des clients avec les organismes d'application de la loi comme le font actuellement les opérateurs télécoms, a dit Michael Steinbach, directeur adjoint de la division du FBI pour la lutte contre le terrorisme.

Pour l’élaboration de la nouvelle loi, le Congrès devrait s’inspirer de la Communications Assistance for Law Enforcement Act (CALEA). Cette loi exige que les télécoms et les fournisseurs d'équipements renforcent les capacités d'écoute électronique dans leurs produits ou réseaux.

Conscient du contexte de sécurité des données actuel, Steinbach tente avant tout de rassurer les populations que le nécessaire sera fait pour ne pas porter atteinte à leur vie privée. « Nous ne parlons pas de techniques de surveillance à grande échelle », a-t-il précisé. « Nous ne cherchons pas à passer par une porte dérobée ou être néfastes; nous parlons d'aller chez l'entreprise et lui demander de l'aide », a-t-il ajouté.

Steinbach compte sur le soutien du Congrès et la coopération des fournisseurs de communications pour que la nouvelle loi devienne une réalité. Elle devrait permettre au FBI et organismes d’application de la loi d’avoir accès aux données de communications Internet stockées ou en cours. Pour cela, le bureau fédéral US et les autres demandeurs devraient d’abord montrer des preuves d'activité criminelle ou terroriste et obtenir également une ordonnance du tribunal, a expliqué Michael Steinbach.

Si la demande du FBI soulève des questions de confidentialité et de vie privée, la plupart des législateurs semblent cependant ne pas remettre en cause l'appel de Steinbach pour une nouvelle loi selon le modèle de la CALEA.

Source

Et vous ?

Que pensez-vous de la demande du FBI ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/06/2015 à 8:43
Elle parait assez logique, et devrait déjà être appliquée.
Les temps changent, les moyens de communications changent, il faut que les lois s'adaptent !
0  3