Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mobile: Windows Phone et Apple champions de la croissance dans un marché en berne
Android stagne à 8,5% loin des 11,3% de croissance mondiale

Le , par Arsene Newman

41PARTAGES

5  1 
C’est en cette fin de mai 2015 que la firme américaine spécialisée dans l’étude du marché des terminaux mobiles - IDC - vient de publier son bilan prévisionnel pour l’année en cours ainsi que pour les années à venir.

Si les précédents rapports publiés par la firme annonçaient déjà un futur ralentissement du marché, ce dernier bilan vient le confirmer avec une croissance en fort recul par rapport à l’exercice 2014, passant de 27,6 % à 11,3 % pour l’année en cours.

Ce fort recul tient sa source du plus grand marché au monde, c’est-à-dire le marché chinois qui compte une population de 1,357 milliard de personnes pour un total de 900 millions d’internautes mobiles, selon le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'Information.

En effet, si ce marché a longtemps été considéré comme étant un marché émergent, il n’est plus possible de le considérer comme tel, ce qui devrait inciter les fabricants à se tourner vers de nouveaux marchés émergents tels que l’Inde, l’Indonésie ou encore l’Afrique et le Moyen-Orient. D’ailleurs ce marché enregistre pour la première fois une croissance en dessous de la croissance mondiale, avec 2,5 % de croissance contre 11,3 %. Principale conséquence, la croissance de l’écosystème Android devrait sérieusement en pâtir, car là aussi la croissance sera inférieure à celle du marché mondial, pour se stabiliser autour de 8,5 %.

En revanche, la croissance des principaux concurrents d’Android demeure forte avec 34,1 % pour Windows Phone et 23 % pour iOS. Si la croissance du premier peut s’expliquer par le rachat de Nokia et de sa récente incursion dans le marché par rapport aux autres, la croissance du second s’explique principalement par l’introduction des nouveaux terminaux qui sont dotés d’écrans plus larges, couplée à une stratégie marketing visant à atteindre un plus grand nombre de pays, sans oublier les possesseurs de vieux terminaux mobiles sous iOS, ce qui permet à la marque à la pomme d’envisager une croissance importante sur le long terme.


Ryan Reith, directeur du programme sur le mobile chez IDC, cite un autre facteur en faveur d’une forte croissance d’Apple, le retour de certains utilisateurs vers iOS après avoir migré vers Android par souci d’écran adéquat, seule barrière à cela : les tarifs des terminaux iOS.

Enfin, IDC s’attend à une confirmation de la tendance actuelle au cours des prochaines années, avec une stagnation d’Android autour des 79 % des parts de marché, alors que la part de marché de Windows Phone sera plus importante aux dépens d’iOS. Tout cela dessine les contours d’un marché d’une faible croissance (5 %) pour un total de 1,9 milliard d’unités produites à l’horizon 2019, contre 1,4 milliard d’unités pour l’exercice en cours.

Source : IDC

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?
Quelles sont les conséquences du ralentissement de la croissance de ce marché selon vous ?
Quel impact peut avoir ce ralentissement sur le développement mobile ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de glad33bx
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 17:27
Android progresse de 8,5% sur une part de marché de quasiment 80 % ?
Je n'appelle pas ça en berne...

Beaucoup de produits aimeraient une telle croissance !

Cet OS et toujours le principal en mobilité et très loin devant les autres...
1  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 28/05/2015 à 14:23
Dans le titre on peut voir côte à côte " un marché en berne" et "11,3% de croissance mondiale".
ça me semble toujours super hypocrite, une croissance à deux chiffre n'est même plus synonyme de succès.

Le jour où j'aurais un salaire en progression de 11,3% sans changer de boite ni de responsabilité, je n'aurais pas le moral en berne...
Le jour ou la France aura 11,3% de croissance, on ne lira pas "La croissance Française est en Berne"...
0  0 
Avatar de Le Vendangeur Masqué
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/05/2015 à 12:09
3% pour Windows Phone et les clowns d'IDC prédisent encore et toujours que ça va s'améliorer. Hors moi je me souviens qu'il y a 3 ans le même IDC prédisait un Windows Phone à plus de 20% !!! Quel succès !
Le délire c'est que ces gens se plantent systématiquement depuis des années mais ne change jamais de discours: que dans le réel ça se vende ou pas peu importe si c'est fait par Microsoft ça ne peut que progresser. Mais si c'est Apple, et même s'ils font carton sur carton, ça ne peut que descendre. Si encore ils établissaient leurs courbes au hasard ils auraient des chances parfois de tomber juste, mais là on dirait qu'ils misent toujours sur le mauvais cheval, tout ça en partant du partis pris que MS a par le passé connu le succès (le cimetière de l'informatique est rempli de boîtes qui ont connu le succès) et que c'est la boîte préférée des vieux DSI…

Mais le plus dingue c'est quand on se demande pourquoi des gens accordent du crédit aux élucubrations de Gartner ou IDC. Comment des boîtes aux prévisions aussi pitoyables peuvent encore avoir des clients ou que les journalistes citent ces fameux rapports faits au doigt mouillé. Moi j'ai pas la réponse…

Enfin pour en revenir à WP c'est l'éternel problème d'une part de marché faible mais surtout d'un marché dominé par des appareils bas de gamme. Hors on sait tous que quelqu'un qui veut mettre le moins possible dans son smartphone et fera autant pour son budget applicatif. MS aura beau simplifier le portage, si celui-ci n'est pas rentable aucun éditeur censé n'ira s'y risquer.
0  2