Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un groupe de chercheurs lance Astoria
Un nouveau client TOR pour lutter contre les tentatives d'espionnage de la NSA

Le , par Malick

40PARTAGES

5  1 

Depuis l'affaire Snowden, l'utilisation du réseau TOR est en constante augmentation ; c'est la raison pour laquelle les agences de renseignement comme la NSA et le GCHQ (Government Communications Headquarters) ne cessent de concentrer leurs efforts afin de surveiller ce réseau anonyme. Pour mener à bien leur surveillance, ces agences de renseignement utilisent plusieurs techniques appelées timing attacks pour dé-anonymiser les données des utilisateurs.

Pour rappel, TOR (The Onion Router) est le réseau de l'anonymat le plus populaire qui permet à un utilisateur de naviguer sur Internet de façon anonyme via un réseau de plus de 6 000 relais/nœuds.

Ainsi, pour permettre aux utilisateurs de faire face aux tentatives d'espionnage de la NSA, une équipe de chercheurs en sécurité vient de mettre sur pied un nouvel outil baptisé TOR Astoria. Ce dernier est un client TOR spécialement conçu pour protéger les activités des utilisateurs de TOR ; il met en œuvre une série de fonctionnalités qui rendent difficile l'écoute du trafic.

Selon les chercheurs en sécurité, l'outil TOR Astoria serait en mesure de réduire le nombre de connexions vulnérables de 58 à 5,8 %, à cela s'ajoute sa capacité à bloquer certaines méthodes de dé-anonymisation (RAPTOR ou Anonymity on QuickSand) utilisées par les agences de renseignement.

Les chercheurs affirment que TOR Astoria n'offre pas aux utilisateurs d'être totalement à l'abri de toutes les tentatives d'écoutes et d'espionnage menées clandestinement sur le réseau TOR par les agences de renseignement. Cependant, il met en œuvre un algorithme qui permet de prédire avec plus de précision des attaques, puis de choisir les relais les plus sécurités pour établir une connexion de cette façon, la possibilité qu'une attaque réussisse devient minime.

Par ailleurs, TOR Astoria n'est pas pour le moment disponible en téléchargement public du fait de son statut de projet de recherche.

Le document de recherche relatif au projet Astoria est disponible ici.

Source : dailydot

Et vous ?

Que pensez-vous de l'outil TOR Astoria?
Pensez-vous qu'il résistera longtemps aux agences de renseignement ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/05/2015 à 10:09
Intéressant, mais comme ça n'est pas disponible, ça nous fait une belle jambe...
2  0 
Avatar de Altau
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/05/2015 à 13:39
"à cela s'ajoute sa capacité à bloquer certaines méthodes de dé-anonymisation (RAPTOR ou Anonymity on QuickSand) utilisées par les agences de renseignement"
On est vraiment très forts : on connaît les outils utilisés par les agences de renseignement !

Je crois vraiment que tous ces trucs sont des jouets pour enfants de maternelle. Si toutefois ces "chercheurs" ne sont pas employés par la NSA

Ces agences aux budgets de plusieurs dizaines de milliards de $ ont tellement de moyens pour transpercer nos échanges qu'il n'y a pas 2 solutions pour les éviter ; la seule qui peut fonctionner : ne pas se servir d'outils électroniques.
2  0