Windows 10 : une nouvelle Build disponible
Plus stable avec des améliorations de l'IU et de Edge

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Microsoft vient de mettre à la disposition des testeurs enregistrés au programme Windows Insider, une nouvelle build de Windows 10 preview.

La build 10122 rend l’OS plus stable et apporte des changements cosmétiques qui montrent que Microsoft s’approche d’une version finale de son système d’exploitation.

La première nouveauté concerne Continuum, une fonctionnalité qui a été introduite dans Windows 10 pour offrir une prise en charge cohérente et intuitive du mode desktop et du mode tablette. L’utilisateur peut choisir entre le menu Démarrer et l’écran d’accueil. Il faut noter que l’écran d’accueil est plus adapté aux tablettes, et le menu Démarrer aux PC.

La présentation du menu Démarrer a été affinée. Pour une meilleure symétrie, les raccourcis vers l’explorateur de fichiers et les paramètres ont été déplacés vers le bas à gauche, au-dessus du bouton d’arrêt.




Le navigateur Edge (encore étiqueté Spartan dans cette version) a eu droit à un lot d’améliorations et offre des performances meilleures. Il dispose d’une nouvelle page d’accueil à l’ouverture d’un nouvel onglet. Cette page présente en miniature les sites visités par l’utilisateur, les applications associées et des contenus venant de MSN. Le contenu peut être personnalisé par l’utilisateur dans les paramètres. Microsoft précise qu’il travaille encore sur cette page et qu’elle pourrait changer avant la sortie de la version stable du navigateur.

Edge s’enrichit également du mode InPrivate (pour éviter que son activité en ligne ne soit tracée), de la capacité d’épingler un site au menu Démarrer, l’accès à l’historique de navigation, une nouvelle icône pour le mode de lecture et un indicateur pour les pages, dont une vidéo ou un son audio est en lecture.

Une nouvelle version du moteur JavaScript Chakra est disponible avec cette version. Elle offre des performances meilleures sur une machine 64 bits que ses concurrents sur le benchmark Octane 2 de Google et Jet Stream d’Apple. Chakra introduit une prise en charge complète de la spécification ECMAScript 6.

Bien que cette version soit plus avancée, elle souffre cependant d’un bogue avec les GPU AMD, pouvant entrainer des plantages fréquents de Edge. Microsoft conseille donc de ne pas installer cette build sur les machines qui disposent d’un GPU AMD. La firme travaille avec AMD pour corriger le problème.

Source : Blog Windows


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 23/05/2015 à 8:55
Moi qui veux une distribution Linux de Microsoft, je crois bien que je l'aurais jamais à se rythme là. Sauf peut-être en serveur si il laisse tombé DirectX, pour la WorkStation c'est foutu dans certains cas, la bureautique peu encore être sauvé.

Je ne l'ai pas testé se Windows 10. Pourtant se serait si simple de transformer le "/home" avec DirectX.
Avatar de Hinault Romaric Hinault Romaric - Responsable .NET https://www.developpez.com
le 12/06/2015 à 13:35
Windows 10 : les applications pourront demander l’analyse des contenus pour détecter les malwares
Microsoft invite les développeurs à supporter AMSI

Windows 10 approche à grands pas. Microsoft va publier son système d’exploitation le 29 juillet prochain. Les possesseurs de PC et tablettes sous Windows 7 et Windows 8.1 pourront migrer gratuitement vers l’OS.

Windows 10 apporte un lot de nouveautés. Microsoft a renforcé la sécurité de son système d’exploitation, notamment grâce à la prise en charge de l’authentification biométrique.

Dans un récent billet de blog, la firme présente une autre nouveauté concernant la sécurité de l’OS, qui permettra de mieux protéger les utilisateurs contre les logiciels malveillants.

La nouvelle fonctionnalité AMSI (Antimalware Scan Interface), qui est déjà disponible dans la préversion de Windows 10, est une interface qui permet aux applications et services de s’intégrer avec les solutions d’antivirus présentes sur un ordinateur.


Concrètement, les développeurs seront en mesure d’ajouter à leurs applications des mécanismes permettant d’envoyer du contenu à un antivirus pour analyse. Le système fonctionne uniquement pour des scripts.

Microsoft fait savoir que les pirates ont très souvent recours à des scripts malveillants qui utilisent l’obfuscation pour tromper les logiciels d’antivirus. Ces scripts sont généralement exécutés en mémoire avec les applications qui ont été ciblées pour les exécuter, ce qui ne permet pas aux antivirus de les bloquer.

« Le moteur d’antivirus inspecte les fichiers ouverts par l’utilisateur. Si le contenu malveillant ne vit qu’en mémoire, l’attaque peut potentiellement passer inaperçue », explique Lee Holmes, ingénieur logiciel en chef chez Microsoft.

Avec le support de AMSI, les applications malveillantes qui utilisent les techniques d’obfuscation et d’évasion pour s’immiscer dans des hôtes sous Windows, seront automatiquement inspectées à un niveau beaucoup plus profond.

« Toute application peut appeler AMSI et tout moteur d’antivirus prenant en charge le système peut effectuer la vérification », affirme Lee Holmes, qui invite les développeurs et les éditeurs d’antivirus à tenir compte de cette nouvelle mesure de sécurité. Elle a déjà été implémentée dans Windows Defender de Microsoft. Les applications peuvent demander l’analyse des plugins, des messages instantanés, des URL, etc.

Source : Microsoft
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/06/2015 à 13:57
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Moi qui veux une distribution Linux de Microsoft, je crois bien que je l'aurais jamais à se rythme là. Sauf peut-être en serveur si il laisse tombé DirectX, pour la WorkStation c'est foutu dans certains cas, la bureautique peu encore être sauvé.

Je ne l'ai pas testé se Windows 10. Pourtant se serait si simple de transformer le "/home" avec DirectX.
Un noyau linux pourquoi faire ?
Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/06/2015 à 14:04
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Windows 10 : les applications pourront demander l’analyse des contenus pour détecter les malwares
Microsoft invite les développeurs à supporter AMSI

Windows 10 approche à grands pas. Microsoft va publier son système d’exploitation le 29 juillet prochain. Les possesseurs de PC et tablettes sous Windows 7 et Windows 8.1 pourront migrer gratuitement vers l’OS.

Windows 10 apporte un lot de nouveautés. Microsoft a renforcé la sécurité de son système d’exploitation, notamment grâce à la prise en charge de l’authentification biométrique.

Dans un récent billet de blog, la firme présente une autre nouveauté concernant la sécurité de l’OS, qui permettra de mieux protéger les utilisateurs contre les logiciels malveillants.

La nouvelle fonctionnalité AMSI (Antimalware Scan Interface), qui est déjà disponible dans la préversion de Windows 10, est une interface qui permet aux applications et services de s’intégrer avec les solutions d’antivirus présentes sur un ordinateur.


Concrètement, les développeurs seront en mesure d’ajouter à leurs applications des mécanismes permettant d’envoyer du contenu à un antivirus pour analyse. Le système fonctionne uniquement pour des scripts.

Microsoft fait savoir que les pirates ont très souvent recours à des scripts malveillants qui utilisent l’obfuscation pour tromper les logiciels d’antivirus. Ces scripts sont généralement exécutés en mémoire avec les applications qui ont été ciblées pour les exécuter, ce qui ne permet pas aux antivirus de les bloquer.

« Le moteur d’antivirus inspecte les fichiers ouverts par l’utilisateur. Si le contenu malveillant ne vit qu’en mémoire, l’attaque peut potentiellement passer inaperçue », explique Lee Holmes, ingénieur logiciel en chef chez Microsoft.

Avec le support de AMSI, les applications malveillantes qui utilisent les techniques d’obfuscation et d’évasion pour s’immiscer dans des hôtes sous Windows, seront automatiquement inspectées à un niveau beaucoup plus profond.

« Toute application peut appeler AMSI et tout moteur d’antivirus prenant en charge le système peut effectuer la vérification », affirme Lee Holmes, qui invite les développeurs et les éditeurs d’antivirus à tenir compte de cette nouvelle mesure de sécurité. Elle a déjà été implémentée dans Windows Defender de Microsoft. Les applications peuvent demander l’analyse des plugins, des messages instantanés, des URL, etc.

Source : Microsoft

Top j'attendais ça depuis des années
Avatar de cocowin cocowin - Membre du Club https://www.developpez.com
le 12/06/2015 à 16:46
Cela a tout d'une bonne idée. J'approuve.
Avatar de araqiel araqiel - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 12/06/2015 à 18:15
Je ne comprends pas trop l'ajout de sécurité.
C'est au développeur d'ouvrir son code à l'AV. Donc si le développeur ne le fait pas, rien ne détectera les malwares.
Potentiellement, pour un virus, rien ne change ?

Pouvez-vous m'expliquer ?
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 14/06/2015 à 0:15
Citation Envoyé par redcurve Voir le message
Un noyau linux pourquoi faire ?
Le scheduler ne les dépaysera pas. Posix ou fork aussi.
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur https://www.developpez.com
le 14/06/2015 à 15:08
Citation Envoyé par araqiel Voir le message
Je ne comprends pas trop l'ajout de sécurité.
C'est au développeur d'ouvrir son code à l'AV. Donc si le développeur ne le fait pas, rien ne détectera les malwares.
Potentiellement, pour un virus, rien ne change ?

Pouvez-vous m'expliquer ?
MS propose une interface COM générique appelée Antimalware Scan Interface (AMSI) pour les applications desktop sous Windows 10. Un antivirus installé sur la machine va s'enregistrer auprès de cette interface afin de proposer ses services. Une application va pouvoir utiliser cette interface pour demander le scan d'un contenu (fichier, flux, mémoire, etc.) qui n'est pas de confiance.
Par exemple PowerShell pourra l'utiliser pour scanner un script avant de l'exécuter.

Plus d'infos: https://msdn.microsoft.com/en-us/lib...=vs.85%29.aspx
Avatar de niuxe niuxe - Membre du Club https://www.developpez.com
le 18/06/2015 à 16:19
Il détecte et supprime aussi celui là ?

http://www.phonandroid.com/windows-1...ffrayante.html
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/06/2015 à 14:02
Citation Envoyé par niuxe Voir le message
Il détecte et supprime aussi celui là ?

http://www.phonandroid.com/windows-1...ffrayante.html
Je ne sais pas, mais je pense qu'il y en a un plus gros à supprimer avant :

http://www.atlantico.fr/decryptage/4...nt-973852.html
http://www.lemonde.fr/technologies/a...61_651865.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_de_Google

Contacter le responsable de la rubrique Accueil