Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : six ressortissants chinois accusés d'espionnage économique
Et de vol de secrets commerciaux

Le , par Stéphane le calme

59PARTAGES

2  2 
Six résidents chinois font face à une accusation d’espionnage économique et de vol de secrets commerciaux et ils auraient canalisé des technologies de fréquences radio utilisées dans les appareils mobiles des entreprises américaines dans une université contrôlée par le gouvernement chinois.

Les défendeurs qui font face à une accusation aux États-Unis face sont reliés à l'Université de Tianjin en Chine. Le département américain de la Justice a publié une mise en accusation mardi, trois jours après que le professeur Hao Zhang, de l'Université de Tianjin, ait été arrêté à l'aéroport de Los Angeles alors qu'il tentait de pénétrer aux États-Unis (il venait de Chine). Les cinq autres accusés sont toujours en cavale.

Les six sont accusés d'avoir volé un mince film en vrac acoustique résonateur (FBAR, un résonateur piézoélectrique à ondes acoustiques de volume en technologie film mince) utilisé dans les téléphones mobiles de deux sociétés américaines, selon un communiqué de presse du département de la justice. La technologie FBAR filtre des signaux sans fil entrant et sortant de telle sorte que le téléphone mobile reçoit et transmet uniquement des communications spécifiques destinées à l'utilisateur. FBAR est également utilisé dans plusieurs technologies militaires et de communications.

Les défendeurs auraient eu accès à des technologies américaines sensibles afin de partager des secrets commerciaux avec le gouvernement chinois pour un « avantage économique », a avancé le procureur général adjoint John Carlin dans un communiqué. « L'espionnage économique impose des coûts importants aux entreprises américaines, affaiblit le marché mondial et nuit finalement aux intérêts américains dans le monde entier » a-t-il poursuivi.

Zhang a rencontré le coaccusé Wei Pang à l'Université de Californie du Sud (USC) au cours de leurs études de doctorat en génie électrique au début des années 2000, selon l'accusation. Les deux ont effectué des recherches sur la technologie FBAR, avec un financement de la DARPA américaine (Defense Advanced Research Projects Agency), tandis qu’ils étaient encore à l'USC.

Après que les deux aient obtenu leur doctorat en 2005, Pang a commencé à travailler en tant qu'ingénieur FBAR avec Avago Technologies dans le Colorado, et Zhang a accepté un emploi en tant qu'ingénieur FBAR avec Skyworks Solutions dans le Massachusetts. Les deux sociétés ont été impliquées dans la conception de technologies FBAR à l'époque.

Entre 2006 et 2007, Pang, Zhang et d'autres auraient établi un business plan et ont commencé à solliciter les universités chinoises ainsi que d'autres organisations, prétendant qu’il y avait matière à exploiter la fabrication de la technologie FBAR en Chine, a avancé le ministère de la Justice. En 2008, les responsables de l'Université de Tianjin se sont rendus à San José, en Californie, pour les rencontrer et auraient accepté plus tard d’aider Pang, Zhang et les autres à établir un mécanisme de fabrication FBAR en Chine.

Pang et Zhang ont alors continué de travailler pour les deux sociétés américaines en coordination avec l'Université de Tianjin, a continué le ministère de la justice. Rendu au milieu d 2009, Pang et Zhang ont démissionné des sociétés américaines et accepté des postes de professeurs titulaires à l'Université de Tianjin. Cette dernière a établi un peu plus tard une joint-venture pour produire la technologie FBAR, appelée ROFS Microsystem, avec Pang, Zhang et les autres.

L'accusation soutient que Pang, Zhang et les autres co-conspirateurs ont volé le code source, les spécifications, les présentations, les plans de conception et d'autres documents marqués comme confidentiels et exclusifs des entreprises victimes et se sont partagé l'information entre eux ainsi qu’avec l'Université de Tianjin.

Les secrets commerciaux volés ont permis à l'Université de Tianjin de monter et d’équiper un centre de fabrication FBAR et d'obtenir des contrats pour fournir la technologie FBAR à des entités commerciales et militaires.

La liste complète des six accusés inculpés indexe :

  • Zhang, 36 ans et professeur à l'Université de Tianjin. Zhang est accusé de conspiration pour commettre un espionnage économique, de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux, d'espionnage économique et le vol de secrets commerciaux ;
  • Pang, 35 ans et professeur à l'Université de Tianjin. Pang est accusé de complot pour commettre un espionnage économique, de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux, d'espionnage économique et de vol de secrets commerciaux ;
  • Chen Jinping, 41 ans et professeur à l'Université de Tianjin ainsi que membre du conseil d'administration de ROFS Microsystem. Chen est accusé de complot pour commettre un espionnage économique et de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux ;
  • Huisui Zhang, 34 ans et a étudié avec Pang et Hao Zhang à l'USC et a reçu un diplôme de maîtrise en génie électrique en 2006. Huisui Zhang est accusé de conspiration pour commettre un espionnage économique et de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux ;
  • Zhou Chong, 26 ans et étudiant diplômé de l'Université de Tianjin. Il est ingénieur d'études chez ROFS Microsystem. Zhou a étudié sous Pang et Hao Zhang, et est accusé de complot pour commettre un espionnage économique, de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux, d'espionnage économique et de vol de secrets commerciaux ;
  • Zhao Gang, 39 ans et directeur général de ROFS Microsystems. Gang est accusé de complot pour commettre un espionnage économique et de complot pour commettre un vol de secrets commerciaux.


La peine maximale pour une conspiration pour commettre un espionnage économique est de 15 ans de prison et une amende de 500 000 dollars ou alors deux fois la perte des victimes. La complicité d’espionnage économique comporte les mêmes peines maximales. Les vols de secrets commerciaux comportent une peine maximale de 10 ans de prison ainsi qu’une amende de 250 000 dollars ou alors deux fois la perte des victimes.

Les avocats des accusés et des représentants de l'Université de Tianjin n’ont pas encore commenté l’accusation.

Source : DoJ

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de talapoga
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/05/2015 à 13:18
"mince film en vrac acoustique résonateur (FBAR, un résonateur piézoélectrique à ondes acoustiques de volume en technologie film mince)"

Quelqu'un peut me traduire ca en francais ? :-/
2  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/05/2015 à 11:24
mon intuition me dit que ça vas faire tu bruit aux USA
0  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/05/2015 à 12:31
des FBAR de rire
0  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/05/2015 à 14:18
FBAR : Film Bulk Acoustic Resonator : http://en.wikipedia.org/wiki/Thin_fi...stic_resonator
0  0