Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ERP : Unit 4 se positionne en challenger d'Oracle et SAP avec sa People Platform qui offre "une agilité sans égal"
Entretien avec Bertrand Boulet

Le , par Hinault Romaric

355PARTAGES

1  0 
Agresso et Coda sont deux marques qui ont su se démarquer dans leurs domaines respectifs. Agresso est une solution ERP dédiée aux sociétés de service professionnel et conçu pour les besoins des utilisateurs, tandis que Coda est une solution de gestion comptable et financière internationale. Les deux produits représentent le pilier des offres de Unit 4 qui est, par contre, moins connu.

L’éditeur des solutions ERP a décidé cette année de rationaliser sa gamme de produits, en rebaptisant Agresso en Unit4 Business World et Coda Financials en Unit4 Financials. À la suite de ce changement stratégique, la firme compte se repositionner sur le marché des ERP français, en faisant de la France l’une des locomotives du groupe.

Cependant, Unit 4 vise un marché sur lequel dominent largement SAP et Oracle. L’entreprise, qui d’ailleurs, affirme être un challenger de ces deux géants, a fait évoluer ses offres pour qu’elles soient des alternatives sérieuses aux solutions de SAP et Oracle.

Developpez.com est allé à la rencontre de Bertrand Boulet, Directeur Général de Unit 4 software France, qui revient avec nous sur l’essor des ERP, ce qui a fait leur succès, les récentes évolutions des solutions de la firme et les plans futurs de celle-ci pour se tailler une part de marché importante dans ce segment.


Developpez.com : Unit 4 est un éditeur qui a fait de son cœur de métier la commercialisation des solutions ERP. Bien que ce nom soit peu connu, ses produits par contre jouissent d’une plus grande popularité. Pourquoi avez-vous préservé deux marques et comment comptez-vous remédier à cette absence de visibilité pour la marque Unit 4 ?

Bertrand Boulet : Nous avons décidé de conserver les deux marques pour des raisons historiques. Agresso et Coda sont la résultante de rachats successifs et des marques effectivement identifiées par les publics auxquelles elles s’adressaient.
Il existait néanmoins une certaine ambiguïté à laquelle nous avons décidé de remédier depuis cette année 2015 en décidant un rebranding total. UNIT4 est désormais mis en exergue puisque c’est désormais le préfixe du nom de nos solutions. Intervient ensuite le dénominatif du produit qui affiche tout de suite ce qu’il est et ce qu’il fait. Ainsi Agresso devient Unit4 Business World et Coda Financials devient Unit4 Financials.
L’idée est aujourd’hui de capitaliser sur la marque UNIT4. Pour y parvenir, nous avons mis en place une politique de communication ambitieuse pour 2015.

Developpez.com : Les ERP reposent sur un modèle du tout intégré, ce qui est à l’origine de leur succès. Pouvez-vous revenir sur l’avènement du tout intégré ?

Bertrand Boulet : L’avènement du « tout intégré » s’est opéré entre la fin des années 90 et le début des années 2000 pour des raisons que l’on peut qualifier d’« événementielles ». On était en train de changer de siècle, de millénaire même, et surtout, en ce qui concerne une partie de l’Europe, de monnaie. À cette époque, les entreprises voulaient se doter d’un Système d’information qui soit en mesure de structurer leur Back Office.
L’ERP a ceci de pertinent qu’il répond parfaitement aux problématiques qu’étaient celles des entreprises à cette époque.
Il faut toutefois nuancer ce propos, car il existe des secteurs verticaux de la vie économique qui sont peu ou pas du tout intégrés. Les secteurs de la finance ou du retail notamment ne disposent que de très peu de solutions. Sur ces marchés spécifiques, on constate que UNIT4 Business World, auquel on couple un module Bancassurance ou Retail, rencontre un grand succès !

Developpez.com : Qu’est-ce qui fait la force des ERP par rapport aux solutions dédiées ?

Bertrand Boulet : Le principe même de l’ERP fait sa force. Il s’agit d’avoir une Base de données unique et un référentiel unique. C’est une force à une seule condition : que la structuration des process ne devient pas trop lourde et donc bloquante !

Developpez.com : Récemment vous avez lancé People Platform. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle plateforme ?

Bertrand Boulet : La people plateform c’est le socle technologique sur lequel reposent les solutions de UNIT4.
Il s’agit avant tout de la technologie Extend-and-Relate qui permet d’exposer le modèle de données sur une plateforme et garantit ainsi une élasticité incroyable et permet de changer un business modèle de façon simple.
C’est aussi une technologie que nous avons voulu centrée sur les utilisateurs. Autrement dit quelque chose qui leur facilite, si ce n’est la vie, mais le travail. On sait qu’aujourd’hui tout le monde utilise l’informatique au quotidien et notamment les réseaux sociaux. Il s’agit d’outils pour lesquels les utilisateurs n’ont pas besoin d’être formés puisque l’interface est intuitive et leur expérience se consolide au fur et à mesure de l’utilisation. C’est ce que nous avons voulu développer au travers de la People Plateform, à savoir un outil intuitif, facile à prendre en main et attendu à l’heure de l’ère digitale !

Developpez.com : Vous affirmez que People Platform révolutionne le monde de l’ERP. Qu’offre-t-elle de plus que vos concurrents ?

Bertrand Boulet : People Platform offre principalement une agilité post implémentation sans égal. C’est vraiment la capacité à redessiner les business process en fonction de l’évolution de l’entreprise.
Par un simple « drag&drop », sans aucune écriture de code, l’administrateur peut ainsi redéfinir ses paramètres.
Face au changement, les entreprises sont confrontées à des impératifs de redéfinition de leurs outils. Il faut changer, moduler certains aspects ce qui, au bout du compte, revient à refaire un projet.
Avec People Platform on est capable de refaire le business model sans avoir à rentrer dans la complexité des paramétrages.


Bertrand Boulet, Directeur Général de Unit 4 software France

Developpez.com : Unit 4 se positionne comme un challenger d’Oracle et SAP. Cependant, ces deux entreprises sont bien positionnées sur le marché des ERP. Qu’est-ce qui fait la force de vos solutions et comment comptez-vous faire basculer la balance ?

Bertrand Boulet : Oracle et SAP sont les 2 éditeurs qui ont fait de l’ERP un phénomène mondial incontournable. Mais le caractère structurant et donc parfois bloquant amène de plus en plus d’entreprises à se rendre compte qu’orchestrer un Système d’Information autour de tels outils peut poser problème dans un environnement économique changeant.
Nous vivons aujourd’hui dans un monde en perpétuelle évolution. Les entreprises se rachètent, fusionnent, cèdent une branche d’activité à un autre acteur, …
UNIT4 est l’un des rares éditeurs qui peuvent répondre à ces besoins d’adaptabilité puisque les changements s’y font en temps réel.
Oracle et SAP correspondent quant à eux plutôt à des entreprises qui n’ont pas besoin d’agilité dans le temps, où les process sont installés et durent depuis longtemps. C’est le cas par exemple des administrations ou de l’industrie.

Developpez.com : Quelle est votre analyse du marché des ERP en France ? Qu’en est-il de votre présence sur ce marché ?

Bertrand Boulet : Le constat en France est le même qu’à l’échelle mondiale à savoir que le marché est principalement dominé par SAP et Oracle. C’est notamment le cas pour les entreprises du CAC40. Lorsque l’on redescend un peu (filiales du CAC40 ou High MidMarket), on s’aperçoit qu’il est relativement atomisé et beaucoup de prestataires se le partagent. Sur ce marché on est encore challenger.
L’éclatement en deux marques nous a été préjudiciable, mais c’est en train de changer. CODA et AGRESSO, lorsqu’ils étaient séparés, ne disposaient pas de la taille critique pour adresser ce marché de manière optimale. C’est la fusion sous le nom de UNIT4 qui a permis de se relancer.
En parallèle, il y a des secteurs verticaux sur lesquels nous sommes relativement bien positionnés. C’est le cas par exemple du Retail ou des Complémentaires Retraites.

Developpez.com : Quelles sont les principales cibles de vos solutions ERP ?

Bertrand Boulet : Nous n’avons pas la prétention de penser qu’il existe une seule solution, monolithique, susceptible de répondre de façon unique à des problématiques différentes. Les besoins d’un industriel, d’un distributeur ou d’une assurance sont totalement différents et essayer de croire qu’un seul système peut répondre à tous les besoins est illusoire !
UNIT4 se spécialise sur tout ce qui est centré autour des sociétés qui gèrent des hommes et des projets, plus largement le secteur des services : la banque, l’assurance, le service public et, un secteur émergent pour l’ERP, celui de l’éducation.
Aujourd’hui les grandes écoles font face à une concurrence nationale et internationale qui nécessite de se structurer, d’où un besoin en terme de solutions ERP.

Developpez.com : La tendance est-elle actuellement au Cloud et à la mobilité ? Comment comptez-vous vous appuyer sur cette tendance qui a le vent en poupe pour damer le pion à vos concurrents ?

Bertrand Boulet : C’est une tendance qui pèse déjà très lourd chez UNIT4 puisque le Chiffre d’Affaires généré par le Cloud dépasse celui généré par les solutions « installées ». En janvier 2015, Unit4 annonçait une augmentation de 70% des ventes en SaaS.
Il existe actuellement deux types d’ERP : les « classiques »dont la version site n’est pas la même que celle dans le Cloud. À l’opposé on voit apparaitre des ERP « pur Cloud » (aux USA essentiellement). Or le Cloud n’est pas une religion. C’est davantage une souplesse supplémentaire que l’on apporte au client afin de s’adapter au changement.
Une entreprise peut tout à fait avoir des besoins de Cloud aujourd’hui et vouloir récupérer un progiciel installé demain. Il faut donc que l’éditeur qui soutient la solution la propose de manière IDENTIQUE en Cloud et en desk.
C’est le cas chez UNIT4 où toutes les user experiences sont identiques. Le client peut donc faire évoluer son mode de déploiement en fonction de ses besoins.
C’est une démarche que nous avons appelée Cloud yourway et qui nous différencie de nos concurrents.

Developpez.com : Quelles sont les prochaines étapes pour Unit 4 ? Quelles seront les répercussions sur votre politique RH (embauche ou pas, quels types de collaborateurs, etc.) ?

Bertrand Boulet : Il y a deux types d’étapes : au niveau du Groupe UNIT4 tout d’abord, où nous avons l’ambition de devenir un challenger de l’ERP en échappant aux inconvénients des solutions "pur Cloud".
En France cette même politique est déployée avec un challenge supplémentaire qui est de devenir, avec l’Allemagne, la locomotive européenne du groupe. Nous nous fixons donc des objectifs de croissance à 2 chiffres. Ça s’est réalisé en 2014 et ce devrait être encore le cas en 2015.
Mais pour tenir ces objectifs, nous allons devoir y mettre les moyens, humains notamment. Nous envisageons dans les prochains mois de recruter plus de commerciaux, plus d’ingénieurs avant-ventes, plus d’ingénieurs consultants.

L’un des axes majeurs c’est aussi la constitution d’un écosystème autour de UNIT4. C’est une politique à la fois du Groupe puisque des partenariats sont initiés au niveau mondial, mais également déclinés localement.
En France, nous avons récemment recruté un Directeur des Partenariats dons le rôle est précisément de faire grossir et d’animer un réseau qui, en déployant nos solutions, va nous aider à développer l’image de UNIT4.
Il s’agit de Bruno Foucault.

Découvrir Unit 4 et sa People Platform

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !