La Russie envisage de créer son propre OS mobile
Dans le but de concurrencer Android et iOS

Le , par Amine Horseman, Expert éminent sénior
Le ministère de la Communication russe envisage de travailler aux côtés de la société de smartphones finlandaise Jolla dans le but de créer un nouveau système d’exploitation basé sur Linux pour concurrencer Android et iOS. Le choix de la Jolla ne s’est pas fait par hasard puisque la société finlandaise a été créée par un groupe d'anciens ingénieurs de Nokia qui avait créé Sailfish OS, un système d’exploitation mobile basé lui aussi sur Linux et dont la première version fut publiée en novembre 2013.

La Russie espère aussi inciter d'autres pays à aider dans ce projet, plus particulièrement les grands pays émergents comme le Brésil, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud. Le ministre russe des Communications et des Médias Nikolaï Nikiforov avait déclaré "espérer créer un consortium international" avec ces pays pour travailler sur ce projet.

La participation de la Chine serait extrêmement bénéfique pour le projet. En effet, les Chinois travaillent depuis plusieurs années déjà dans la construction de systèmes d'exploitation mobiles, sans citer le vaste marché de smartphones en chine dont le nombre d’unités fabriquées durant le 1er trimestre de 2015 était estimé à 98.8 millions d’appareils. Aussi, Jolla reçoit des investissements importants de deux sociétés russe et chinoise, ce qui devrait rendre le travail avec ces gouvernements beaucoup plus faciles.


Figure : Parts du marché des systèmes mobiles à la fin de l’année 2014 (source : IDC)

Cette proposition du ministère de Communication russe pour créer un nouveau système d’exploitation mobile fait partie d'un plan plus vaste –annoncé le mois dernier– visant à réduire la dépendance des technologies étrangères en Russie. L’objectif serait de protéger les données personnelles des citoyens russes en évitant les produits occidentaux, et plus particulièrement ceux des États-Unis et du Royaume-Uni qui contiendraient des Backdoors imposés par les agences de renseignement des deux pays selon les documents secrets révélés par Edward Snowden.

L'un des grands avantages de l'utilisation de Linux comme base au système d'exploitation est que son code source ouvert peut être vérifié à tout moment, il serait donc plus difficile d’y intégrer des mécanismes de surveillance cachés.

De plus, la création d’un système d’exploitation pour concurrence Android et iOS pourrait aussi profiter à l’économie russe. En effet, Nikolaï Nikiforov déclare vouloir réduire la part des systèmes d'exploitation mobiles étrangers sur le marché russe de 45% d’ici 2025. En attendant, le marché international affiche une part de 93% pour Android et iOS, laissant une part de 7% pour tous les autres OS réunis.

Source : Russia Insider, IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?
Une alliance entre la Russie et la Chine pourrait-elle faire basculer le marché du mobile international ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de twoitipoints twoitipoints - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 19/05/2015 à 17:58
Bonne idée.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 19/05/2015 à 19:52
Tous les OS fait par un pays, ces soldé par un échec.

Y'a qu'a voir l'os de la corée du nord (me rappelle plus du nom), je l'ai installer sur une vm, l'interface est pompé sur windows (la version 4) et la version5 sur mac OSX, l'os est une vrai passoire et très instable.

Pourquoi ne pas faire un fork de FirefoxOS ou de Ubuntu/Debian ?
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 19/05/2015 à 22:15
Citation Envoyé par Amine Horseman  Voir le message
[B][SIZE=4][...]Cette proposition du ministère de Communication russe pour créer un nouveau système d’exploitation mobile fait partie d'un plan plus vaste –annoncé le mois dernier– visant à réduire la dépendance des technologies étrangères en Russie. L’objectif serait de protéger les données personnelles des citoyens russes en évitant les produits occidentaux, et plus particulièrement ceux des États-Unis et du Royaume-Uni qui contiendraient des Backdoors imposés par les agences de renseignement des deux pays selon les documents secrets révélés par Edward Snowden.[...]

Les connaissant c'est plus pour bénéficier eux même des moyens de contrôler les données de ces terminaux mobiles
Avatar de lso133 lso133 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 21/05/2015 à 22:44
Ils ont bien raison.
Les US et tous ses petits laquais font tout pour leur nuire, qu'ils s'émancipent complètement des US.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web