Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les opérateurs mobiles envisagent de bloquer la publicité en ligne
Leur plan vise à briser l'emprise de Google sur la pub

Le , par Michael Guilloux

21PARTAGES

3  0 
Un rapport de Financial Times, citant des sources anonymes, révèle que les opérateurs de téléphonie mobile européens seraient en train de joindre leurs forces pour bloquer la publicité en ligne. Leur objectif est d’emmener les géants de l’IT et Google en particulier à la table de négociation, en représailles aux actions de ces derniers qui tendent à compromettre les activités des opérateurs mobiles.

Le plan des opérateurs mobiles – qui serait dévastateur pour les entreprises qui dépendent fortement de la publicité - repose sur une application de la firme israélienne de blocage de publicité en ligne Shine. L’application a été développée en collaboration avec plusieurs opérateurs représentant plus de 40 millions d’abonnés mobiles.

Le logiciel - à installer dans les centres de données des opérateurs mobiles – est conçu pour empêcher les pages et applications web de charger les publicités venant des géants de la publicité comme Google, les réseaux sociaux n’étant pas concernés.

Le Financial Times rapporte que de nombreux opérateurs mobiles seraient en fait frustrés par les entreprises de médias numériques qui profitent de leurs réseaux à haut débit sans pourtant investir dans leurs infrastructures. Bien au contraire, certaines de ces entreprises se permettent en plus de concurrencer les opérateurs mobiles. Il s’agit notamment de Google qui s’est invité sur le marché de la téléphonie mobile avec son « Project Fi », lancé le mois dernier aux Etats-Unis.

Un opérateur de téléphonie mobile européen aurait même déjà installé le logiciel de blocage dans ses centres de données et planifié de l’activer avant la fin de 2015. « Des dizaines de millions d'abonnés mobiles dans le monde entier pourront opter pour le blocage des publicités d'ici la fin de l'année », a déclaré Roi Carthy, directeur marketing de Shine. Il semble donc que le blocage serait dans un premier temps une option pour les abonnés mobiles. « Si cela s'étend, il pourrait y avoir un impact dévastateur sur l'industrie de la publicité en ligne », a-t-il averti.

Des impacts dévastateurs, la firme de Mountain View pourrait bien en subir à moins de passer à la négociation. Google a en effet préparé, au cours des deux dernières années en particulier, le terrain pour vendre plus de publicités mobiles.

Aujourd’hui, la plateforme mobile devient de plus en plus le lieu par excellence pour générer des revenus de publicité, et les statistiques internationales s’accordent pour prédire une forte croissance des revenus d’annonces mobiles.

Google l’a vite perçu et a commencé à déployer des efforts pour en profiter. La firme a progressivement préparé le terrain en partant du concept des sites web mobile-friendly, puis en modifiant son algorithme de classement pour ces sites optimisés mobiles. Le géant de l’IT a encore pris des mesures pour améliorer l'expérience web mobile, et annoncé des innovations dans sa régie publicitaire en ligne AdWords. Le but final était de pouvoir augmenter le trafic vers les dispositifs mobiles ainsi que ses revenus publicitaires. Il semble donc que le plan des opérateurs mobiles européens serait préjudiciable pour le géant de l’IT mais Google va-t-il négocier ?

Source : Financial Times

Et vous ?

Que pensez-vous du plan des opérateurs mobiles européens ?

Est-il viable du point de vue de la neutralité du net ?

La menace contre Google est-elle crédible ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de monitaure
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 8:01
Quand free bridais YouTube, on parlait beaucoup de la neutralité du net.

Aujourd'hui, quelque chose de similaire arrive, sauf qu'elle touche les pubs. Heureusement pour les opérateurs, le pubs n'ont pas aussi bonne réputation que YouTube.

Une telle action est dangereuse car si elle arrive à terme et que les opérateurs obtiennent ce qu'ils veulent, ils en tenteront d'autres. Que va t'il se passer après ?
Bloquer les vidéos netflix, youtube ?

La neutralité d'Internet ne s'arrête pas à nos seuls intérêts.
5  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 18/05/2015 à 19:55
Citation Envoyé par qvignaud Voir le message
Je trouve que ce serait une bonne chose en effet, il se trouve que lorsque je paye mon abonnement mobile (ainsi que celui de ma ligne fixe soit dit en passant, mais la généralisation de l'illimité retire du poids à cet argument), c'est pour avoir accès aux informations que je sollicite.
J'étendrais ton argument à l'espace sur l'écran. Mon écran raisonnable de 4,5 pouces est bien trop souvent privé d'une bande de de plus de 1cm de hauteur pour afficher quelque chose que je ne veux pas voir, et qui en plus semble louche 9 fois sur 10 (téléchargement d'applications bidons aux droits honteux, sites de commerces inconnus au bataillons...). Sans parler effectivement du débit perdu à cause de cette m*rde. (une page full texte de 5ko qui charge une image qui en fait 20 fois plus, ça m’insupporte)

Je préférerais de loin payer mon forfait 50% plus cher et que ce soit mon opérateur qui distribue l'argent aux sites que je visite au pro rata de mon temps passé dessus/ mon nombre de visite (idem sur ma connexion internet). Bref, réfléchir à un autre business model (cf netflix : c'est netflix qui distribue les revenus aux fournisseurs de contenu)
5  1 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 8:36
le plus gros problème je trouve c'est les publicités dans les navigateurs web sur mobile ou tu ouvre un lien et il te change directement la page sur un truc que tu veux pas
4  0 
Avatar de qvignaud
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/05/2015 à 19:38
Je trouve que ce serait une bonne chose en effet, il se trouve que lorsque je paye mon abonnement mobile (ainsi que celui de ma ligne fixe soit dit en passant, mais la généralisation de l'illimité retire du poids à cet argument), c'est pour avoir accès aux informations que je sollicite.

Je ne vois nullement pourquoi messieurs les grands annonceurs auraient le droit de se faire de l'argent sur notre dos (et celui des opérateurs) en exploitant des infrastructures et de la bande passante que nous payons chacun de notre poche (soit directement, souvent dans le cas du mobile, soit au travers de nos forfaits fixes "illimités" tout cela pour transmettre des informations au mieux sans utilité par rapport à celles que je sollicitais, et au pire nuisibles à mon expérience utilisateur.

Alors, il est vrai qu'en échange, ils nous fournissent un service "gratuit", mais en réalité, au vu des bénéfices engendrés (et données collectées), je pense qu'ils abusent de cet argument.
4  1 
Avatar de Gecko
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/05/2015 à 18:54
Perso je trouve que la publicité devrait être complètement bloquée, c'est nuisible ça deviens du lavage de cerveau et les revenus peuvent largement se trouver ailleurs. De plus on peut aisément redéfinir la publicité pour en faire un outil constructif mais au lieu de ça on préfère user les internautes jusqu'à ce qu'ils aient tous installés un bloqueur de pub
3  1 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 13:41
Citation Envoyé par qvignaud Voir le message
Je trouve que ce serait une bonne chose en effet, il se trouve que lorsque je paye mon abonnement mobile (ainsi que celui de ma ligne fixe soit dit en passant, mais la généralisation de l'illimité retire du poids à cet argument), c'est pour avoir accès aux informations que je sollicite.
Je ne vois nullement pourquoi messieurs les grands annonceurs auraient le droit de se faire de l'argent sur notre dos (et celui des opérateurs) en exploitant des infrastructures et de la bande passante que nous payons chacun de notre poche (soit directement, souvent dans le cas du mobile, soit au travers de nos forfaits fixes "illimités" tout cela pour transmettre des informations au mieux sans utilité par rapport à celles que je sollicitais, et au pire nuisibles à mon expérience utilisateur.
Tu vois les annonceurs comme des malwares qui s'invitent sur les pauvres pages que tu visites...(Oui ça existe mais c'est une autre histoire)
Ce sont les sites que tu choisis de voir qui eux même on fait le choix d'utiliser de la pub! Donc que tu le veuilles ou non la publicité fait partie des informations que tu as sollicitées. Si tu n'en veux pas, va sur un autre site.
5  3 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 17:17
Il y a 2 sujets qui se mêlent dans ce topic : la neutralité du net et le financement des infrastructures de communication.

Préserver la neutralité du net est pour moi indispensable : tout paquet de données doit être traité exactement de la même façon quelque soit sa nature et son origine.

Par contre, qui est en charge du financement du réseau ?
Actuellement, il y a en grande partie les subventions (UE et France) et les opérateurs eux-mêmes via les abonnements.
Le hic est que les investissements nécessaires sont colossaux et le renouvellement fréquent en raison des évolutions technologiques.
Ce système fonctionne en flux tendu car il faut également tenir compte de la concurrence entre les opérateurs qui tirent les prix vers le bas ce qui a pour effet de réduire les investissements.

De ce fait, quand on y regarde de plus près, on constate que certaines plateformes consomment énormément de bande passante sur le réseau ce qui obligent les opérateurs à dimensionner les infrastructures en conséquence afin de maintenir la qualité de service.
Dans cette situation, il ne me parait pas aberrant de demander à ces plateformes de participer au financement du réseau.
La neutralité du net est préservée car il n'y a pas de mise en place de canaux prioritaires. Tous les paquets restent traiter uniformément.
Mais, pour les plateformes qui déversent plus de X téraoctets de données, celles-ci doivent reverser une taxe gérée par l'UE (et non dans les poches des opérateurs pour éviter les abus) et cet argent est ensuite réinvesti dans les infrastructures de télécommunication.

Ainsi, on rétabli de l'équité.
==> Ca ne choque personne qu'un camion paye plus cher le péage de l'autoroute qu'une moto et pourtant, ils sont tous les 2 soumis au même code de la route (le camion n'a pas le droit de rouler plus vite car il paye plus cher).
Là, c'est à peu près la même chose.

Du coup, on favorise la concurrence car seuls les gros payent sans pour autant être privilégiés.
On favorise l'investissement dans les réseaux ce qui améliore la qualité de service et le déploiement des nouvelle techno ce qui profite autant aux particuliers, qu'aux entreprises et à tous les sites web.
Et qui sait, rêvons un peu, une baisse des forfaits aux FAI ou encore des impôts (car diminution des subventions)...
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 9:10
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Je préférerais de loin payer mon forfait 50% plus cher et que ce soit mon opérateur qui distribue l'argent aux sites que je visite au pro rata de mon temps passé dessus/ mon nombre de visite (idem sur ma connexion internet). Bref, réfléchir à un autre business model (cf netflix : c'est netflix qui distribue les revenus aux fournisseurs de contenu)
Si je comprends bien, tu réclames de te faire espionner par ton opérateur ?

Je ne suis pas naïf, je sais bien qu'il doit déjà disposer de ces informations (au moins en parti) mais jusqu'à présent, la CNIL veille (tant qu'elle peut) à faire en sorte que ces informations ne soient pas exploitées.
1  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 10:03
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Si je comprends bien, tu réclames de te faire espionner par ton opérateur ?

Je ne suis pas naïf, je sais bien qu'il doit déjà disposer de ces informations (au moins en parti) mais jusqu'à présent, la CNIL veille (tant qu'elle peut) à faire en sorte que ces informations ne soient pas exploitées.
C'est compeltement faux. Les données sont exploitées et le seront de plus en plus.

Du moment qu'elles sont anonymisées, la CNIL ne pose pas de problèmes.

et pour dire qu'on a eu 25687 visiteurs par mois pour une durée de session de 21 000 minutes, l'opérateur peut le faire sans connaitre qui a été sur quoi.
1  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 11:11
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Je préférerais de loin payer mon forfait 50% plus cher et que ce soit mon opérateur qui distribue l'argent aux sites que je visite au pro rata de mon temps passé dessus/ mon nombre de visite (idem sur ma connexion internet). Bref, réfléchir à un autre business model (cf netflix : c'est netflix qui distribue les revenus aux fournisseurs de contenu)
C'est une approche intéressante, mais avec les limites de la vie privée évoquées par Saverok.

Citation Envoyé par Saverok
Si je comprends bien, tu réclames de te faire espionner par ton opérateur ?
En même temps, le système devra savoir quels sont les contenus pour lesquels je paye déjà par ailleurs (ex abonnement à un journal en ligne). Bref, comme tu dis, à réfléchir.
1  0