Chrome : Google étend le blocage des extensions ne provenant pas du Web Store
à tous les utilisateurs de Windows et bientôt OS X

Le , par Malick

21PARTAGES

0  0 

Soucieux de la sécurité de ses utilisateurs, Google avait annoncé en mai 2014 l’intégration d’une nouvelle mesure dans son navigateur qui devait permettre de bloquer l’installation des extensions Chrome qui ne figurent pas dans la galerie d’extensions Chrome Web Store.

« Comme les extensions ne sont pas hébergées sur le Chrome Web Store, il est difficile de limiter les dégâts qu’elles peuvent causer à nos utilisateurs. Dans le cadre de nos efforts continus en matière de sécurité, nous annonçons une mesure forte pour protéger les utilisateurs de Windows », avait justifié Google dans un billet de blog.

Initialement, cette mesure ne concernait que Windows, et le mode développeur de Chrome permettait de s’en affranchir.

Conforté par le succès de la mesure, Google, qui fait savoir qu’il y a eu une baisse de 75% de demandes de support des utilisateurs pour la suppression des extensions indésirables, étendra celle-ci à OS X et au mode développeur de Chrome sur Windows.

La firme de Mountain View révèle que certains développeurs auraient abusé de cette exception en poussant des utilisateurs à télécharger des versions bêta de Chrome, pour lesquelles les extensions peuvent être installées en dehors du Chrome Web Store.

La mesure entre en vigueur immédiatement sur Windows. Pour les utilisateurs d’OS X, elle sera appliquée à partir de juillet 2015.

La démarche adoptée par Google consiste à introduire au sein du Chrome Web Store un dispositif qui se charge de scanner toutes les extensions afin de détecter d'éventuels malwares. Selon la firme de Mountain View, une extension publiée sur le Chrome Web Store a déjà fait l'objet d'analyse pour s’assurer de l'absence de virus, de malwares et autres codes malicieux.

Google affirme également que les éditeurs ou développeurs pourront toujours continuer à installer manuellement des extensions pour des besoins de tests. Cependant, aucune extension ne pourra être distribuée directement à partir de leurs sites Internet ; en effet les développeurs devront fournir un lien pointant vers le Chrome Web Store.

Pour l’instant, seule la déclinaison pour Linux de Chrome n’est pas concernée par cette mesure.

Source : Blog Chromium

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de Google ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DarkBakura
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 9:43
Soucieux de la sécurité de ses utilisateurs... ou de leur porte-monnaie ?

Personne n'est dûpe. On sait très bien que, malheureusement, la seule raison qui pousse Google à cet "élan sécuritaire" est de mieux contrôler ce qui circule sur son Store. Non pas pour éviter les malwares (enfin, soyons cléments, disons plutôt "pas seulement", mais bien pour s'assurer que rien ne puisse nuire à ses profits. D'ailleurs ce n'est sans doute pas par hasard que Linux est pour l'instant mis de côté... puisque Chrome n'y compte sans doute pas un grand nombre d'utilisateurs.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web