Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une employée se fait virer après avoir désactivé une application GPS qui suivait ses mouvements
En dehors des heures de travail

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

11  0 
Myrna Arias, résidente de la Californie du Centre a porté plainte contre son ex-employeur Intermex, pour avoir été renvoyée injustement.

Intermex est une société spécialisée dans le transfert d’argent à l’international. Lors d’un bref passage dans la société en tant que commerciale, Arias a généré en moyenne 7 250 $ par mois pour l’entreprise. Elle a également atteint tous ses objectifs mensuels, mais cela n’a pas empêché son employeur de la virer. La raison est qu’elle a désinstallé une application de travail que ses collègues et elle étaient obligés d’exécuter à tout moment.

L’application pour iPhone connue sous le nom de Xora, permet à son supérieur hiérarchique de suivre ses subalternes lorsqu’ils sont en déplacement pendant les heures de travail. Ce qui pourrait paraître légitime si ce dernier veut s’assurer que son équipe est bel et bien chez les clients et ne perd pas le temps à faire autre chose aux heures réservées au travail.

Mais là où Myrna Arias a crié son ras-le-bol, c’est quand elle a appris que l’application suivait ses mouvements 24h/24 et 7j/7. Xora offre une option pour désactiver l’application, cependant cette option ne permet pas d’arrêter la fonctionnalité de suivi GPS.

La vidéo suivante en dit plus sur les fonctionnalités de l’application Xora.


John Stubits, le patron d’Arias, se vantait par ailleurs de pouvoir suivre tous ses déplacements en dehors des heures de travail et même si elle est en congé. C’est avec plaisir qu’il prétendait savoir « à quelle vitesse elle conduisait à des moments spécifiques depuis qu'elle a installé l'application sur son téléphone » et le temps qu'elle passait chez les clients, indique la plainte déposée à la Cour supérieure du comté de Kern.

Comme l’explique la plaignante, « elle n'a eu aucun problème avec la fonction GPS de l'application pendant les heures de travail, mais elle s'oppose à la surveillance de son emplacement en dehors des heures de travail et s'est plainte à Stubits que ce fut une invasion de sa vie privée ». Elle compare l’application de suivi dans son iPhone à un « bracelet à la cheville d’un prisonnier » et l’a donc désinstallée de son téléphone.

Après l’avoir réprimandée pour son action, M. John Stubits n’a pas tardé à la virer ensuite, malgré ses résultats de travail performants. Mme Arias considère que la résiliation de son contrat « était en violation des politiques publiques fondamentales, de base et substantielles de l'État de Californie ». Elle a donc porté plainte pour obtenir justice, en réclamant des dommages de plus de 500 000$ pour violation à la vie privée. Elle dénonce également des pratiques commerciales déloyales adoptées par son ex-employeur.

Source : Plainte déposée par Myrna Arias (pdf)

Et vous ?

Avez-vous déjà vécu ce genre de situation ? Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DarkBakura
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/05/2015 à 16:28
Même pendant les heures de travail je ne trouve déjà pas spécialement "normal" d'être suivi et traqué au moindre déplacement, argent en jeu ou non. D'abord parce que ce n'est en aucun cas une solution de sécurité, ensuite parce qu'il y a bien d'autres indicateurs qui démontrent de l'efficacité ou non de ses employés.

Alors si en prime la personne est traquée dans sa vie privée, c'est une pure honte. J'espère que cet employeur sera condamné à une lourde peine, tant pour son acte que pour ses propos si ceux-ci sont avérés. Ce ne serait que justice. Il y en a qui se croient vraiment tout permis sous prétexte d'être patron...
18  0 
Avatar de capsnew
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 15/05/2015 à 17:04
De plus, selon The Verge, elle ne pouvait pas éteindre son téléphone car elle devait rester joignable. Et les commentaires de son employeur sont tellement odieux, ça m'a l'air d'être un vrai *censured*, vivement qu'il perde son procès et qu'il paye bien cher !
10  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/05/2015 à 9:59
Citation Envoyé par macslan Voir le message
Enfin l'informaticien ne fais pas gagner de l'argent à l'entreprise si c'est que du service interne
Ah bon ? Il est payé à faire quoi alors ?

Quand un dev automatise des taches ou développe une application X ou Y pour sa boite, c'est forcément que celle-ci y gagne à un moment ou un autre, sinon elle ne lui ferait pas développer ou n'aurait pas de SI...

Rien que d'automatiser des taches de saisies, cela rapporte forcément à ta boite, car déjà la personne y passe moins de temps, temps qu'elle peut employer à traiter d'autres affaires donc plus gros rendement, il n'y a plus de risques de fautes de frappes, donc moins d'erreurs, donc moins de SAV, etc etc

Tout ça c'est bien un gain financier pour l'entreprise au final non ? Ce n'est pas parce qu'il n'est pas sur les routes à débaucher de nouveaux clients, qu'il ne rapporte rien...

C'est sûr que l'on ne risque pas d'être bien considéré avec ce genre d'état d'esprit.

[mode taunt]
En tous cas, un dev, cela rapporte plus qu'un technicien réseau !
[/mode taunt]
10  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 26/05/2015 à 11:24
Citation Envoyé par macslan Voir le message
C'est pourquoi beaucoup de PME font appel à des entreprises d'outsourcing
tu confonds 2 choses :

si des PME font de l'outsourcing, c'est car elles n'ont qu'un besoin ponctuel mais cela ne veut pas dire que le développeur qui va réaliser cette demande, ne rapportera rien à ces PME (sinon encore une fois, elles ne feraient aucun développement si celui-ci ne leur rapportait rien).

Après oui c'est sûr, si ce que tu essais de dire, c'est qu'un dev en interne dans une entreprise qui n'a aucun besoin, cela ne rapporte rien, ok, mais c'est pareil pour TOUS les métiers : un boucher sans viande, cela rapporte rien, un boulanger sans farine idem, un commercial sans produit à vendre ou sans voiture / téléphone, cela ne rapporte rien non plus, etc etc...

Peu importe le job, un mec qui n'a rien à faire ne rapporte rien, ce n'est pas spécifique aux développeurs.
9  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 28/05/2015 à 2:44
Citation Envoyé par fredinkan Voir le message
soit c'est pas forcément politiquement correct d'en parler car tu le compte en place de travail qui peut être automatisée... Et quand ça touche l'humain ...
Il y a des managers qui touchent d'énormes bonus pour licencier 10'000 personnes. Ça ne les gêne pas, que je sache...

Le truc avec le travail des développeurs, c'est que ça fait partie de la grande famille des "ça compte pas" :
- tu as fais gagner beaucoup d'argent à l'entreprise ? Ça compte pas, t'es pas commercial / manager.
- ton travail a été mis en prod dans un énorme projet ? Ça compte pas, t'étais juste stagiaire.


Le "ça compte pas", c'est le petit cousin de "c'est normal, c'est ton boulot" :
- tu as grandement amélioré les processus de l'entreprise ? C'est normal, c'est ton boulot. T'es payé pour ça, non ?

En gros, une forme de dénigrement du travail d'autrui par la politique de l'autruche.
9  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/05/2015 à 12:10
Prochaine étape, le retour des chaînes...
5  0 
Avatar de eulbobo
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/05/2015 à 13:14
Virée du jour au lendemain sans raison (parce qu'on ne peut pas dire que la raison pour laquelle elle se fait virer puisse être valable).
Seul angle d'attaque possible : violation de la vie privée.

Il est beau ce pays !
5  0 
Avatar de Spartacusply
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/05/2015 à 15:33
Que quelqu'un soit suivi durant ses heures de travail, qui plus est dans le domaine du transfert d'argent, me paraît entièrement normal, pour ne pas dire nécessaire.

En dehors du travail, cela devient inacceptable et j'espère juste que cette employé obtiendra ce qui lui est dû.
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 10:20
Citation Envoyé par eulbobo Voir le message
C'était du second degrée ^^ J'appuie juste un peu plus tous les jours que j'aime travailler en France où ce genre de choses ne peut pas arriver !

Au moins, elle attaque sur un truc à peu près "écoutable" par des juges (même s'ils vont la renvoyer dans les cordes en lui demandant pourquoi elle prenait son téléphone professionnel pendant ses déplacements privés...), elle aurait aussi pu attaquer en dénonçant une atteinte à son droit d'auteur sur les trajets qu'elle effectue...
C'est mieux de tout lire ^^

Son patron a dit qu'elle devait être joignable 7j/7 pour répondre au client, elle ne prenait donc pas son téléphone pro en déplacement privé, elle était obligée de le faire par son patron.

A moins d'une grosse magouille et / ou que le juge considère que l'atteinte à la vie privée n'est pas grave en soi, je ne vois vraiment pas comment elle pourrait perdre ce procès...
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/05/2015 à 13:37
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Son patron a dit qu'elle devait être joignable 7j/7 pour répondre au client, elle ne prenait donc pas son téléphone pro en déplacement privé, elle était obligée de le faire par son patron.
Cela signifie qu'elle était en astreinte 24/7, même pendant ses congés.
Même aux USA, où le code du travail est nettement plus permissif qu'en France, c'est illégal
De plus, je suis persuadé, vu le tempérament du boss, qu'elle ne touchait aucune prime pour ces astreintes
Bref, c'est du travail dissimulé avec de gros relent d’esclavage

Au delà de la plainte de cette employée, je ne serai pas surpris que cela donne des idées aux fisc américain de regarder de plus près les comptes d'Intermex...
5  0