Google abandonne PageSpeed
Le service pour accélérer les pages Web prendra sa retraite en aout

Le , par Siguillaume

0PARTAGES

5  0 

Voilà presque cinq ans que Google a mis à la disposition des développeurs Web, un service d’optimisation et d’accélération des sites web, dénommé Page Speed Service. L’offre proposée était suffisamment alléchante pour attirer un maximum d’utilisateurs pendant toutes ces années. Mais, aujourd’hui, la firme américaine annonce la fin de ce service, qui prendra effet le 03 aout prochain. L’unique raison donnée pour justifier cette décision, c’est que la firme veut revoir ses priorités. Déjà, aucune nouvelle inscription au service n’est plus possible.

Pour rappel, le principe d’utilisation du service était de modifier l’entrée DNS de l’hébergeur du site web en indiquant les serveurs DNS de Google. Les pages Web sont ensuite aspirées vers les serveurs de la firme où elles sont stockées puis traitées en vue d’optimisation. Les internautes qui consulteront ces pages, après cette opération, reçoivent les réponses aux requêtes depuis la plateforme de Google, en toute transparence.

Google en partenariat avec des éditeurs de serveurs HTTP tels que Apache et Nginx avait aussi développé des outils open source destinés aux hébergeurs Web, afin que les traitements d’optimisation des pages Web soient directement effectués à partir de leurs serveurs. Ces outils resteront disponibles et ne sont pas concernés par cette récente mesure. D’ailleurs les tentatives actuelles d’inscription à Page Speed sont orientées vers ces outils d’optimisation qui sont considérés comme une alternative. Les sites développés en ASP sont également pris en charge par d’autres éditeurs.

Ainsi, il est judicieux de croire que Google cède totalement la fourniture des services Page Speed aux soins des hébergeurs Web, tout en proposant aux webmestres d’autres solutions alternatives à exploiter comme EdgeCast Edge Optimizer, CloudFare ou Fasterize,Google a déjà publié la procédure de suppression de Page Speed Service, pour assister ses anciens utilisateurs dans leur migration.

Source : Google

Et vous ?

Comment justifiez-vous ce choix de Google ?

Quelles seraient les impacts de la fin de ce service pour le monde du Web ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/05/2015 à 1:55
Merci pour cette info.
Petite typo sur CloudfLare

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web