La NSA utilise la reconnaissance vocale pour transcrire les appels téléphoniques
Avant de les archiver dans une base de données interrogeable

Le , par Amine Horseman, Expert éminent sénior
Les documents secrets de la NSA révélés par Edward Snowden nous apprennent encore une fois l’étendue des capacités de surveillance en masse de l’agence de renseignements américaine. Cette dernière utiliserait des logiciels pour transcrire automatiquement des appels téléphoniques interceptés et les stocker dans une base de données interrogeable.

Selon les documents analysés par The Intercept, l’agence américaine et son homologue britannique GCHQ ont investi des années de recherche dans le domaine de la reconnaissance de la parole afin de pouvoir convertir en texte anglais les appels téléphoniques ainsi que les journaux télévisés en langues étrangères. Ces documents ont révélé que la NSA s’est basé sur le logiciel commercial Dragon Dictate en lui rajoutant des modifications avant d’arriver au résultat souhaité. En effet, l’agence avait remarqué que les systèmes commerciaux se ne se concentraient généralement que sur l’anglais et l’espagnol, elle a donc développé sa propre solution pour les autres langues cibles comme le persan et le pachto par exemple.

Ce logiciel, baptisé RHINEHART, aurait été déployé pour la première fois en 2004 et aurait permis de faire des recherches de mots clés sur de grandes quantités de données transcrites à partir de la voix, c’est ce qui lui aurait valu le surnom interne de « Google For Voice » à l’époque. Quelques années plus tard, un autre logiciel répondant au nom de VoiceRT aurait été introduit à Bagdad avec la capacité d’analyser et d’étiqueter 1 million d’échantillons par jour. En 2013, VoiceRT aurait été remplacée à son tour par un autre système appelé SPIRITFIRE, beaucoup plus rapide et performant.

Il semblerait donc que l’agence de renseignement a une longueur d’avance dans ce domaine et qu’elle l’utilise depuis plusieurs années pour la surveillance en masse, reste à savoir si cette surveillance est effectuée seulement sur des cibles spécifiques ou sur l’ensemble des appels téléphoniques interceptés ? Quoi qu’il en soi, le projet de loi de réforme sur la surveillance que le Congrès Américain débat actuellement ne traite pas le sujet du tout, ce qui veut dire que cette surveillance des appels téléphoniques est tout à fait légale pour la NSA, que ce soit pour les appels nationaux ou internationaux.

Il semblerait même que, depuis 2006, l’agence de renseignement américaine était entrain de développer un outil pour prédire des données en utilisant l’historique de la personne. « Les gens ne réalisent pas encore l'ampleur de la situation » déclare un professeur associé à l'Institut de technologies langagières de l'Université Carnegie Mellon.

Source : The Intercept

Et vous ?

Que pensez-vous de cette méthode de surveillance ?
Serait-elle moins grave que la surveillance téléphonique manuelle ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 3:53
Ça c'est une source à fournir à nos sénateurs.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 7:15
pour la loi renseignement tu à plus de chance de la voir capoter au conseil constitutionnel qu'au sénat
Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 7:41
Citation Envoyé par Amine Horseman Voir le message
Que pensez-vous de cette méthode de surveillance ?
hightech.

et à la fois depuis le temps que le grand public a des API de reconnaissance vocale, c'était un peu illusoire de penser que les services de renseignements eux étaient encore à la traine technologique non ?

depuis 2006, l’agence de renseignement américaine était entrain de développer un outil pour prédire des données en utilisant l’historique de la personne.
oh yeah

« Les gens ne réalisent pas encore l'ampleur de la situation » déclare un professeur (...) de l'Université Carnegie Mellon.
ah ça c'est clair, mais c'est de toutes façon déjà beaucoup trop tard pour s'alarmer.
Avatar de Hizin Hizin - Modérateur https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 9:48
La reconnaissance de la parole est déjà utilisée a des fins de secrétariat pour les comptes-rendus. Vous mettez une dizaine de personne autour de la table, un bon micro, vous donnez ensuite quelques heures au logiciel pour interpréter le tout et vous avez les minutes de la réunion, avec reconnaissance automatique du locuteur (ainsi que son nom s'il a été donné dans la réunion) avec un taux de correspondances légèrement supérieur à 80% (la dernière fois que je me suis renseigné).
Si c'est déjà ça pour le grand public, on peut imaginer que ça va un poil plus loin pour le militaire.
Avatar de Julien Bodin Julien Bodin - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 11:45
Super ! A quand une version commerciale ?
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 11:51
Ce genre de techno existe depuis très longtemps pour le grand public

Je bosse actuellement avec un serveur téléphonique et le mode debug permet justement de retranscrire par écrit tout ce qui est dit par le client avec une association au fichier audio source
Ce truc là est en place depuis 10 ans
Avatar de Thorna Thorna - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/05/2015 à 18:26
Je m'inquiète moins de la surveillance tous azimuths de la NSA (ou des autres services de même type de pays divers et variés) que de la reconnaissance vocale des TV modernes, des téléphones mobiles pour tout un tas d'applis, etc., dont on ne sait pas du tout où vont les messages enregistrés !
D'un côté, c'est une surveillance de masse à laquelle personne ne peut échapper, qui augmentera d'années en années jusqu'à la fin des temps, mais dont on peut supposer qu'elle ne servira pas les besoin d'un individu particulier pour profiter de mon numéro de CB ou d'informations privées. Alors que de l'autre, c'est le fait d'entreprises ou de gens dont on peut toujours se demander quels sont les buts poursuivis et les méthodes de sécurisation...
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 13/05/2015 à 13:30
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
Je m'inquiète moins de la surveillance tous azimuths de la NSA (ou des autres services de même type de pays divers et variés) que de la reconnaissance vocale des TV modernes, des téléphones mobiles pour tout un tas d'applis, etc., dont on ne sait pas du tout où vont les messages enregistrés !
D'un côté, c'est une surveillance de masse à laquelle personne ne peut échapper, qui augmentera d'années en années jusqu'à la fin des temps, mais dont on peut supposer qu'elle ne servira pas les besoin d'un individu particulier pour profiter de mon numéro de CB ou d'informations privées. Alors que de l'autre, c'est le fait d'entreprises ou de gens dont on peut toujours se demander quels sont les buts poursuivis et les méthodes de sécurisation...
Tu compares la peste et le choléra
Les 2 sont extrêmement inquiétant et très dangereux

Etre espionné par le public ou le privé reste de l'espionnage et de la violation de liberté
Avatar de JayGr JayGr - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/05/2015 à 14:01
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Ce genre de techno existe depuis très longtemps pour le grand public

Je bosse actuellement avec un serveur téléphonique et le mode debug permet justement de retranscrire par écrit tout ce qui est dit par le client avec une association au fichier audio source
Ce truc là est en place depuis 10 ans

Vrai. Encore une fois on s'étonne de choses qui finalement existent depuis longtemps. Personnellement je ne trouve pas ça si grave. Je n'ai rien à cacher en particulier.
Avatar de Gilles34200 Gilles34200 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 13/05/2015 à 22:38
Citation Envoyé par JayGr Voir le message
Vrai. Encore une fois on s'étonne de choses qui finalement existent depuis longtemps. Personnellement je ne trouve pas ça si grave. Je n'ai rien à cacher en particulier.
Réfléchi un peu plus longtemps que 3 secondes la dessus et repasse sur le topic.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil