Google ouvre BigTable aux entreprises via son offre Cloud
La base de données NoSQL était utilisée en interne pour Gmail, Google Analytics et Search

Le , par Siguillaume, Community Manager
La base de données NoSQL était utilisée en interne pour Gmail, Google Analytics et Google Search


Google BigTable est le système de gestion de bases de données orientée colonnes utilisé par la firme pour son moteur de recherche Google Search, sa messagerie Gmail et sa plateforme d’analyse d’audience Web Analytics. Ayant ainsi fait ses preuves dans la gestion d’environnements complexes manipulant de grosses quantités de données, BigTable a été sujet de nombreuses convoitises qui lui ont valu d’être exploité comme socle pour d’autres SGBD comme Hbase et Cassandra de la fondation Apache. Google, lui-même, avait mis à disposition de sa clientèle, un service NoSQL basé sur ce SGBD, la solution Cloud Datastore. Cette offre proposait déjà, aux utilisateurs, des fonctionnalités de haute disponibilité et d’équilibrage de charge.

Aujourd’hui, c’est de toute la puissance de BigTable dont jouiront les abonnés de Google Cloud Platform. En effet, les avantages offerts par ce nouveau service NoSQL sont multiples. La firme présente les points clés suivants :

  • La flexibilité : le cout sera au juste prix de la de la consommation du client. En fait l'offre sera redimensionnée selon la croissance des données de l’utilisateur, ce qui réduira considérablement le cout total de possession(TCO).
  • La performance : Google s’engage à offrir une performance limitant la latence à quelques millisecondes.
  • La haute disponibilité et l’équilibrage de charge : le stockage est répartit et répliqué à travers les nombreux Datacenter de Google. Ce qui donne un niveau de redondance dans la sécurité des données.
  • L’interopérabilité via des API Open Source : Apache Hbase a développé des interfaces qui permettent d’accéder à Google BigTable. Ces interfaces permettent de profiter des services d’autres écosystèmes comme Hadoop.
  • L’administration simplifiée : les utilisateurs gèrent leurs abonnements et leurs bases de données via une console unique. Cette console intuitive offre plusieurs facilités dans les tâches courantes du DBA. Le chef du produit, Cory O’Connor, annonce que la création d’un cluster tient en seulement 10s d’opérations.


Pour le moment, l’offre est en version bêta. La clientèle ciblée par cette offre est essentiellement les grandes entreprises des secteurs des télécommunications, de l’énergie et de la recherche scientifique confrontés quotidiennement aux problématiques du Big Data.

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de Google ?

Croyez-vous que cette initiative, qui vient en concurrence à Microsoft Azure soit en faveur de l’offre Google sur le marché du Cloud ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil