Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft vise plus haut avec son service Cloud
La firme se fixe l'objectif d'atteindre un chiffre d'affaires annuel de 20 milliards de $ en 2018

Le , par Siguillaume

40PARTAGES

0  0 
C’est en 2010 que Microsoft commercialise sa solution de Cloud Computing Azure. Trois ans plus tard, son offre est la deuxième solution Cloud la plus utilisée par les développeurs, selon une étude de Forrester Research. Elle vient dans ce classement juste après Amazon (AWS) et est talonnée par Google. Cette tendance se poursuit aujourd’hui encore.

Microsoft a insufflé un nouveau souffle à son offre en ligne. Scott Guthrie, le vice-président exécutif en charge des solutions Cloud & Entreprise de Microsoft, vient de faire le point des investissements réalisés en 2014. Les actions menées l’an dernier se sont principalement concentrées sur l’extension géographique du réseau des Datacenter. Aujourd’hui, ce sont 19 régions à travers le monde entier qui abritent plus d’un million de serveurs hébergeant la plateforme Microsoft Azure. Des chiffres qui dépassent largement ceux de ses concurrents Amazon et Google.

Ces efforts ont été soutenus par un élargissement du portefeuille des services offerts, estimé à plus de 500, et surtout encouragés par un taux d’inscriptions des utilisateurs évalué à près de 90 000 par mois.

Une autre arme dont Microsoft s’est munie face à la concurrence, c’est d’ouvrir sa plateforme à d’autres éditeurs d’applications pour accueillir leurs solutions. Il a, d’un côté, tendu la main au monde Open Source dans sa plateforme .NET et d’un autre côté il a développé une interopérabilité avec le gestionnaire des conteneurs Docker pour la gestion et le déploiement simplifié de logiciels. Fort de cela, la firme de Redmond étend rapidement un réseau de partenariat avec de grosses firmes issues de différents secteurs comme le géant Samsung et Ford dans l’automobile, pour héberger les applications, de nature grand public, proposées par celles-ci à leur clientèle.


Il est donc tout naturel de comprendre tout l’espoir de Microsoft fondé en Windows Azure, déjà qu’il représente pour lui une bouée de sauvetage face à la baisse des chiffres du marché de ses systèmes d’exploitation traditionnels. Cette bouffée d’air, la firme de Redmond veut la maintenir et l’accroitre. À la réunion annuelle de bilan financier tenue la semaine dernière, c’est un objectif de 20 milliards de dollars que la société s’est fixée pour l’année 2018.

Cette performance, il veut l’obtenir en développant sa stratégie marketing et commerciale sur ses nouveaux produits Office 365 et CRM online, bâtis sur la plateforme Microsoft Azure.

À cette date, c’est environ 50 millions de professionnels qui ont adopté Office 365. Windows 10 sera l’un des vecteurs essentiels pour attirer le maximum de clients vers la nouvelle version de la suite bureautique en ligne.


Source : Build 2015, Bilan financier Microsoft

Et vous ?

Croyez-vous que Microsoft pourra atteindre cette performance financière ?

Pensez-vous que Microsoft puisse prendre la tête du classement dans la course du Cloud ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Guikingone
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/05/2015 à 19:09
Microsoft réussi à me surprendre avec ce nouveau écosystème, l'idée n'est pas "révolutionnaire" mais si les outils sont correctement développés, cela pourrait donner quelques sueurs certains concurrents.

L'idée du "tout-Cloud" n'est pas forcement bonne à prendre (surtout au vu des dernières failles ...) mais on s'en contentera.

Windows 10 en entreprise ? J'en doute, Windows Server, oui, mais Windows 10 sur des postes sous un AD ? Certains entreprises passent à peine sous W7 alors W10 ... Les Infras vont râler.
0  0