Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft va bientôt déployer la sixième mise à jour du package SCVMM
Qui supporte la seconde génération de machines virtuelles

Le , par Stéphane le calme

61PARTAGES

4  0 
Microsoft est sur le point de déployer une nouvelle mise à jour pour SCVMM (System Center Virtual Machine Manager), son package qui fait partie de sa suite Management System Center et permet d’administrer de façon centralisée un nombre important de serveurs virtuels qui utilisent Microsoft Virtual Server (ou le plus récent Windows Server Virtualization) ainsi que d’optimiser l’utilisation des ressources sur de multiples plateformes.

Cette mise à jour apportera aux utilisateurs quelques facultés intéressantes comme la possibilité de détecter et de contrôler les machines virtuelles directement depuis Azure Virtual Machine Manager. Cela veut dire que, une fois que la mise à jour sera déployée, les administrateurs système seront en mesure de démarrer, d’arrêter et de connecter dans le même environnement toutes les machines virtuelles gérées sur Azure via le RDP (Remote Desktop Protocol).

Cependant, Microsoft n’accordera pas pour le moment une totale liberté d’action aux administrateurs système. Par exemple, il n’est pas possible de contourner Azure pour créer une nouvelle machine virtuelle : vous devez impérativement vous connecter à Azure pour le faire. Notons tout de même que les contrôles additionnels basiques de machine virtuelle depuis Azure peuvent entraîner des économies importantes en terme de charge de travail et font progresser les capacités de Cloud hybride de Microsoft.

La mise à jour inclura également la possibilité de gérer la seconde génération de machines virtuelles introduite par Microsoft en 2013. Cette génération est équipée d’un modèle simplifié de virtualisation matérielle avec un support intégré à l’interface Unified Extensible Firmware. Avec cette nouvelle option, Redmond voudrait simplifier le développement et le déploiement d’infrastructure de type PaaS (Platform As A Service).

Source : Technet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !