Facebook forcé de fermer son programme publicitaire Beacon
Suite à une action en justice

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Facebook forcé de fermer son programme publicitaire Beacon, suite à une action en justice

Facebook, le site leader des réseaux sociaux sur la toile, vient d'annoncer la fermeture de son très controversé système publicitaire Beacon, afin de clôturer une class-action (recours collectif) à son encontre.

L'action en justice, initiée en août 2008, accuse Facebook et ses affiliés adhérents au programme Beacon (Blockbuster et Overstock.com) d'avoir enfreint plusieurs lois, comme l'Electronic Communications Privacy Act, le Video Privacy Protection Act, le California Consumer Legal Remedies Act et le California Computer Crime Law.

L'accord, qui a été proposé vendredi, ne demande pas seulement à Facebook d'interrompre l'utilisation de Beacon mais exige également l'aide à la création d'une fondation indépendante dédiée à la promotion de la protection de la vie privée en ligne, dans laquelle la compagnie devra investir 9.5 millions de dollars.

Facebook dit attendre impatiemment la créaton de cette fondation, et espèrer qu'elle pourra fournir un travail d'équipe si associée avec d'autres organisations (militant également pour la sécurisation et la confidentialité du web) privées déjà existantes.

L'accord pré-cité doit encore être approuvé par l'U.S. District Court for the Northern District of California de San José avant d'entrer en vigueur.

Lancé en fanfare en 2007, Beacon est vite devenu le plus grand cauchemar de Facebook. L'application avait pour rôle de rendre la publicité plus "communautaire", en envoyant aux amis d'une personne les achats faits par cette dernière sur les sites partenaires.

Du genre : "A midi, Brice a acheté un X chez notre partenaire Y. Donc si Brice l'a fait, c'est que c'est bien, puisqu'il est votre ami. Vous aussi, achetez un X chez Y, vous en avez besoin", le tout avec un portrait souriant du fameux Brice (sa photo de profil) !

Dans ce concept, un peu moins caricatural que mon exemple tout de même, l'ami acheteur devient donc une sorte de parrain de confiance et un commercial social.

Le soucis, c'est que nombre d'utilisateurs du site communautaire on jugé Beacon trop difficile à comprendre, mais surtout très intrusif. D'aucuns étaient horrifiés de découvrir que leurs amis étaient mis au courant de certaines de leurs actions effectuées sur d'autres adresses web.

Des experts en sécurité informatique et des avocats de la sphère privée ont vite rejoints ces protestataires, et bien que Facebook ai modifié -de manière obscure- Beacon plusieurs fois, le recours collectif fut lancé.

Source : Communiqué de presse de Facebook


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 9:17
C'est sur que si à chaque fois on m'envoie un message quand l'un de mes amis a acheté quelquechose,de plus c'est sur que côté vie privée c'est pas le top
Avatar de hugo123 hugo123 - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 11:30
mince, c'était donc ca le vibro...
Offres d'emploi IT
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil