Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Après Samsung et HTC, c'est Qisda qui payera des royalties à Microsoft
Pour ses terminaux sous Android et Chrome OS

Le , par Stéphane le calme

82PARTAGES

4  0 
Ce n’est pas un secret, Microsoft détient des brevets sur Android qui lui permettent de collecter des royalties sur des ventes de dispositifs mobiles tournant sur cette plateforme. Il faut aussi rappeler que Redmond prend également des royalties sur les Chromebook. Aussi, Microsoft a augmenté le nombre de ses accords de licences en annonçant un partenariat avec Qisda Corp. L’objectif était de fournir à Qisda Corp une couverture de brevets sur un ensemble de smartphones et tablettes Qisda et BenQ tournant sur les systèmes d’exploitation Android et Chrome OS.

« L’accord d’aujourd’hui démontre la puissance du brevetage dans l’accélération de l’innovation, parce qu’il octroiera à Qisda une grande protection de brevets tandis qu’il apportera de nouveaux dispositifs sur le marché », a déclaré Nick Psyhogeos, Vice-Président et Directeur Exécutif de Microsoft Technology Licencing LLC. Cette branche a été formée en 2014 pour tout ce qui concerne l’acquisition et la gestion du portfolio de brevets de Microsoft.

« Avec cet accord, Microsoft a désormais conclu des accords de collaboration de licence de brevet avec presque tous les meilleurs fabricants taiwanais d'appareils d'origine (ODM – Original Device Manufacturers - ). Nous sommes heureux du fait que les entreprises du monde entier continuent de voir la valeur de notre portefeuille de brevets, et considèrent le respect mutuel de brevets comme un élément important pour bâtir des partenariats d’affaires plus larges », a-t-il continué.

Pour Peter Chen, le numéro un de Qisda, « l’accord sur les licences avec Microsoft donne une liberté additionnelle pour pouvoir innover nos propres produits exceptionnels ». « En tant que leader dans l’innovation sur le design et la conception de produits électroniques, nous reconnaissons la valeur de la propriété intellectuelle » a-t-il souligné.

Pour rappel, depuis que Microsoft a amorcé son programme de licence IP (Propriété Intellectuelle), Redmond a conclu plus de 1 100 accords, parmi lesquels des accords avec Samsung Electronics, LG Electronics, Pegatron Corp, Quanta Computer Inc. ou HTC Corp. Pour Redmond, ce nouvel accord, qui vient se mettre dans la liste des centaines d’autres développés en l’espace de douze ans, est un autre exemple qui souligne le rôle important que joue la propriété intellectuelle dans l’assurance d’un écosystème technologique saint et dynamique.

Bien que les termes de l'accord soient confidentiel, les deux parties ont indiqué que Microsoft recevra des royalties de Qisda selon les termes de leur accord.

Lorsque Microsoft avait fait signer le taiwanais Foxconn qui s'est spécialisé dans la production d'équipements high-tech, Microsoft s'était montré enthousiaste en avançant que « nous sommes satisfaits que la liste des entreprises bénéficiant du programme de licence Android de Microsoft inclut désormais le plus grand fabricant sur contrats. En proposant des licences à la fois aux sociétés et à leurs fabricants, nous avons augmenté l’efficacité générale et la portée globale du programme ». Google avait alors rétorqué que cette démarche de Microsoft est une stratégie d’extorsion : « faute de succès sur le marché des smartphones, ils ont recours à des mesures légales pour extorquer du profit des réalisations des autres et entraver l’innovation »

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 04/07/2015 à 13:48
On vit dans un monde, où on laisse une entreprise fortunée menacée et "racketter" d'autres entreprises ... mais ici c'est légal..
Au lieu de s'attaquer à ce racket* organisé, on préfère attaquer un moteur de recherche victime de son succès

Je me rappelle qu'à l'époque du cas TomTom, (attaqué par Microsoft pour violation de brevet sur son OS basé sur Linux), beaucoup d'encre avait coulé, et il avait été demandé à Microsoft de montrer/prouver simplement ses accusations , les sources étant disponibles
Bizarrement, aucune ligne de code n'avait été spécifiés par la firme

Ici on est dans le même cas: Microsoft menace, les entreprises font le calcul entre un procès long et coûteux versus une licence.
Deux choses:
1. la situation est devenu "normale"
2. les constructeurs préfèrent payer Microsoft pour ne pas utiliser leur OS

On vient de lire que Microsoft abandonnait Silverlight, et il me semble avoir lu une rumeur sur la même chose pour Windows Phone
A voir ce type d'accord, Microsoft devrait effectivement arreter prochainement Wphone au profit d'Androir embarquant les logiciels Microsoft, ce sera plus rentable pour eux

* racket: employé par Google:
http://www.androidauthority.com/micr...-racket-28646/
“A protection racket is an extortion scheme whereby a criminal group or individual coerces a victim (usually a business) to pay money, supposedly for protection services against violence or property damage.”

So in other words, Microsoft is creating a “patent licensing” scheme to coerce Android manufacturers to pay them money, or otherwise they’ll drag them to Court for a few expensive years
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 29/04/2015 à 15:01
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il faut aussi rappeler que Redmond prend également des royalties sur les Chromebook.
Sous quel pretexte ? Chrome OS est basé sur le noyau linux sur lequel il fait tourner un navigateur. Quel brevet GNU/Linux enfreint-il ? vu que les sources sont disponibles ce serait bien de les citer

Deuxième chose: L'union Européenne préfère s'occuper d'une moteur de recherche qui profite de son succès et ferme les yeux sur une manœuvre plus que douteuse de Microsoft de récupérer de l'argent sur des marchés où il n'arrive pas à percer...
Des entreprises qui préfèrent payer Microsoft pour ne pas utiliser leur produits, c'est un comble...
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/04/2015 à 17:50
Citation Envoyé par imikado Voir le message
...Des entreprises qui préfèrent payer Microsoft pour ne pas utiliser leur produits, c'est un comble...
Remarque, ça finira peut-être encore une fois en procès pour abus de position dominante contre µsoft.
1  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 05/07/2015 à 10:08
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
mais Google à la sale réputation d'espionner et de ficher tous ses clients en stockant des tas de données à leur insu.
Comme si ce n'était pas le cas de Microsoft
La différence c'est que chez Google le service est gratuit, on se doute bien du mode de financement

Microsoft va jusqu'à imposer un "adware" sous couvert de mise à jour de sécurité
Ce patch n’apporte donc pas d’amélioration du système existant (ce qui devrait pourtant être l’objectif de Windows Update), mais ressemble plutôt à un logiciel publicitaire.
Mais aussi un "spyware"
Comme le laisse supposer son nom, ce service de suivi de diagnostic collecte quelques informations pour les remonter aux serveurs de Microsoft. Il est plus spécifiquement fait référence à des " problèmes fonctionnels dans Windows " mais sans plus de détails.
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/10/2015 à 12:59
Il serait effectivement bien que cesse cette mascarade sur les brevets ... pour le bien de tous.

Maintenant, cela signifie-t-il la fin du Racket pour ceux qui ont déjà signé avec µSoft (comme s'interroge Imikado) ?
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/07/2015 à 15:13
A ce que j'ai compris, Wphone n'est abandonné que parce qu'il est remplacé par Windows 10.

Pour ce qui est des brevets, la dérive ne vient pas de µSoft, mais µSoft a parfaitement su s'adapter à l'évolution des brevets aux USA. Du coup, ils ont déposés des milliers de brevets sur des concepts, des idées ... plus que sur du code proprement dit (et quand il ne les a pas déposés, il les a récupérés en rachetant les sociétés qui les avaient déposées). Et prendre le risque d'entrer en procès avec µSoft ... est osé.

On a parfaitement le droit de dire que la loi sur les brevets aux US est une absurdité ... mais de là à se fermer le marcher US en ne les respectant pas ... il y a une marge.

Concernant Google, c'est loin d'être un saint. Son problème est juste d'être plus jeune et d'avoir déposé beaucoup moins de brevets.
0  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 05/07/2015 à 0:36
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
A ce que j'ai compris, Wphone n'est abandonné que parce qu'il est remplacé par Windows 10.
Je parlais plutot de cette rumeur

Satya Nadella commence par écrire (...) « Nous devons faire certains choix pénibles dans les secteurs où les choses ne fonctionnent pas bien » prévient-il.
Et surtout la rumeur en elle-même
Les rumeurs d’abandon de l’OS mobile s’amplifient. Selon des tweets de @MSFTnerd , bon connaisseur des coulisses de Microsoft, la firme de Redmond envisagerait d’abandonner Windows Phone. L’éditeur, qui a pris ses distances avec Nokia aurait des plans pour commercialiser des smartphones, sous Android.

Le 24 juin, Microsoft annonçait d’ailleurs les déclinaisons Android d’ Office. Les nouvelles applications Word, Excel et Powerpoint ont fait leur arrivée sur les smartphones Android en version finales, et sont donc disponibles sur Google Play. Elles rejoignent ainsi OneNote et Outlook.
Source: http://www.solutions-numeriques.com/...ix-difficiles/
0  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/07/2015 à 6:28
Bah, on verra bien ... ça ne changera pas grand chose de toutes façons, et remplacer l'hégémonie MS par celle de Google ne changera pas grand chose. Comme je n'utilise que le moteur de recherche (pas de compte chez eux), je ne crains pas grand chose, mais Google à la sale réputation d'espionner et de ficher tous ses clients en stockant des tas de données à leur insu.

Donc, MS, Google, Apple (et aussi IBM ou Oracle). Je n'ai pas beaucoup confiance en eux. Même si ils ont de bons produits.
0  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/07/2015 à 12:45
Citation Envoyé par imikado Voir le message
Comme si ce n'était pas le cas de Microsoft
D'où ma réponse :

Donc, MS, Google, Apple (et aussi IBM ou Oracle). Je n'ai pas beaucoup confiance en eux.
Citation Envoyé par imikado Voir le message
La différence c'est que chez Google le service est gratuit, on se doute bien du mode de financement ...
Donc c'est pas gratuit, c'est même carrément encore pire. Au final, je préfère payer MS qu'être vendu par Google à je ne sais pas qui, ni pour je ne sais pas quoi et avec quelles données récupérées je ne sais pas comment. MS nous espionnent, mais c'est sa hantise du piratage qui le guide, alors que Google est motivé par la revente des données qu'il récupère.

D'ailleurs, MS préserve la vie privée de ses clients (hors USA au moins) au prix de démêlés avec la justice US. Pas sur que Google aurait été aussi loin dans la préservation des données en sa possession ou à sa disposition. Au moins, MS on sait d'où viennent ses revenus. Les seules choses que je reproche à MS, ce sont les ventes liées et la fermeture de son code retardant les détections/corrections de problèmes. Question données personnelles, MS m'inquiète infiniment moins que Google.
1  1 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/07/2015 à 13:55
Enfin des paroles sensées et argumentées.
0  0