Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le langage de programmation COBOL a cinquante ans
Que pensez-vous de COBOL ? Participez au sondage

Le , par Pierre Louis Chevalier

21PARTAGES

2  0 
Aimez-vous COBOL ?
Le langage de programmation COBOL a cinquante ans

COBOL est un langage de programmation créé en 1959 et il signifie : Common Business Oriented Language et à été créé principalement pour développer des applications de gestions utilisant des fichiers pour les mainframes IBM. Le langage COBOL était de loin le langage le plus employé des années 1960 à 1980.

D'après une enquête de Micro Focus, cette années seulement 18% des personnes interrogées avaient déjà entendu parler de COBOL. Pourtant, il existe plus de 200 milliards de lignes de code COBOL qui ont étés écrites, et de nombreuses autres sont créés chaque jour.

Selon Mike Gilpin, analyste chez Forrester Research : 32% des entreprises utilisent encore COBOL pour le développement ou la maintenance. "COBOL est l'une des rares langues écrites au cours des 50 dernières années, c'est lisible et compréhensible, dit-il. "Langages de programmation modernes sont ridiculement difficile à comprendre."

Un exemple de programmation Hello World en COBOL :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
IDENTIFICATION DIVISION.
      PROGRAM-ID. HELLO-WORLD.
      PROCEDURE DIVISION.
          DISPLAY 'Hello, world'.
          STOP RUN.

Lire aussi :
Le forum d'entraide COBOL
Emploi : une pénurie alarmante de compétences dans le domaine du « Mainframe » ?

Source :

MICRO FOCUS WISHES COBOL HAPPY 50TH BIRTHDAY
World’s most pervasive computer language first named 50 years ago
Help celebrate COBOL’s 50th birthday at www.cobol.com

NEWBURY, England, 18 September 2009 - Micro Focus® (LSE.MCRO.L), a leading provider of enterprise application management, testing and modernisation solutions, today celebrates fifty years since the name COBOL was given to the computer language which continues to underpin the modern world.

The name COBOL (COmmon Business-Oriented Language) was agreed during a meeting of the Short Range Committee, the organisation responsbile for submitting the first version of the langauge, 18th September 1959. This followed a meeting at the Pentagon where guidelines for COBOL were first laid down.

Despite its age, COBOL still plays a pivotal role in running most of the world’s businesses and public services, from powering almost all global ATM transactions, running nearly three quarters of the world’s business applications, and booking hundreds of holidays every single day. There is understood to be over 200 billion lines of COBOL code in existence, with hundreds more being created every single day.

In May this year, Micro Focus published research which showed that people still use COBOL at least ten times throughout the course of an average working day. Yet, despite using the technology so often, only 18% of those surveyed had ever actually heard of COBOL. Equivalent research conducted by Micro Focus in the US showed Americans rely on COBOL even more, using it at least 13 times per day.

Stuart McGill, CTO, Micro Focus says “COBOL can trace its origins to the very start of the computer age, yet its applications continue to deliver to businesses and the public sector every single day. In an industry constantly driven by innovation and the ‘next big thing’, it is a real testament to the language’s resilience, flexibilty and relevance to the task at hand that it is still so widely used today. Customers come to us to modernise their business critical applications – not rip them out – because they hold deep business intelligence and continue to deliver value every single day. The vast majority of these applications have been written in mature languages, such as COBOL. Very few languages could make the same claim fifty years on,” concludes McGill.

Mike Gilpin, analyst at Forrester research and former COBOL programmer states, “…32% of enterprises say they still use COBOL for development or maintenance… COBOL is one of the few languages written in the last 50 years that's readable and understandable… Modern programming languages are ridiculously hard to understand."

About Micro Focus
Micro Focus, a member of the FTSE 250, provides innovative software that allows companies to dramatically improve the business value of their enterprise applications. Micro Focus Enterprise Application Modernization, Testing and Management software enables customers’ business applications to respond rapidly to market changes and embrace modern architectures with reduced cost and risk. For additional information please visit www.microfocus.com
Qui à fait du Cobol, ça vous à plut ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Homer-ac
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2009 à 0:39
Mais question performance le C/C++ est aussi une bête qui a fait ses preuves. Pour traiter 2 millions de quoique ce soit on a pas besoin d'un supercalculateur non plus ...
Pour avoir eu l'accasion de le vérifier sur un mainframe z/OS, et bien non.
Chaque langage à sa place et ses raisons. C'est une erreur je pense de croire que COBOL perdure parce que les banques ou assurances rechignent aux coûts de transposition. C'est possible pour une part mais la raison essentielle est probablement ailleurs. Prenons une grande banque qui a investi dans un z/series (très très cher, et plutôt 2 d'ailleurs pour raison de backup) ou une plus petite avec un i/series (pas non plus dans mes moyens). Il veulent un outil fiable et robuste capable de traiter un maximum d'informations en un minimum de temps. Une logique de traitement transactionnel pour les interrogations/mises à jour (là COBOL c'est vrai a certainement de moins et moins sa place) mais AUSSI une logique BATCH pour éditer par exemple des millions d'extraits de compte dans la nuit (comme l'a d'ailleurs fait remarquer El-Slapper). Là COBOL garde nettement l'avantage. Parce que c'est un language basique certes mais bien conçu pour ce type de gestion, calculs relativement simples et éditions. Pourquoi ? Un exécutable COBOL sera 20 fois moins gros qu'un C iso-fonctionnel, et quoi que l'on puisse dire beaucoup plus rapide, simplement parce que le code généré est at-minima. Un language c'est un outil, on le choisit donc comme n'importe lequel : rapport coût/efficacité. Un exemple ? Compilez et sutout linkéditez (bindez pour ceux qui préfèrent = rendre un programme executable) un COBOL qui écrit juste Bonjour en COBOL sous z/OS. Rien que pour ça, hors exécutions donc,1 Mega de mémoire (mémoire virtuelle, z/OS est très fort pour cette gestion) et 20 Méga en C (parce ce qu'une floppée de RUNTIME sont nécessaires à l'exécution). Ne vous trompez pas, les banquiers comme les cies d'assurances sont des financiers et quand ils investissent dans, par exemple pour les plus importants, au moins 2 z/series et tous les produits qui sont nécessaires pour les exploiter, ils en veulent pour leur argent.
2  0 
Avatar de Skylyn
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/09/2012 à 20:57
D'ailleurs, je reviens sur des remarques que j'ai pu apercevoir sur ce thread

Je trouve Java super pour ce qu'il fait mais quand il s'agit de traiter un nombre incalculable d'informations en un minimum de temps, c'est pas Tomcat ou JBoss qui va permettre l'exécution.

Comparons avec un serveur Mainframe.

Les résultats sont contre toute attente. COBOL/Mainframe forme un meilleur couple pour la gestion de milliards de données en un minimum de temps.

Rien que la procédure de Batchs et de Jobs permet de réaliser des programmes périodiques, redémarrables et beaucoup plus fiables que Java.

En Cobol, c'est pas compliqué, ça marche... ou pas... y'a pas d'exceptions qui disent oui ça a marché mais en fait non...

PS : je ne crache sur aucun langage, je fais partie de ces "petits geeks de 25 ans" (26 en fait) mais j'adore Cobol malgré mes précédentes expériences en tant que développeur Web PHP5/Symfony2.

_________________________________
_________________________________
Skylyn,
2  0 
Avatar de entreprise38
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 1:15
Yep, et tout comme ADA, pour rien au monde je ne retoucherai à un truc pareil. Il n'y a bien qu'un évangéliste COBOL pour dire que c'est plus clair qu'un langage ne datant pas du temps des dinosaures.

Bon, après, je suis de la "jeune génération" hein. Sûr que les futurs p'tits geeks de dans 25 ans se moqueront de mon amour pour Java et C#, prétextant que c'est moche et moins facile à lire que leur SMS.Net, langage numéro un de l'an 2035.

Parcontre une chose m'étonne : "18% des personnes interrogées avaient déjà entendu parler de COBOL".
Ils n'ont interrogé que des jeunes de moins de 25 ans, ou bien le développeur moyen n'a t-il aucune connaissance en informatique autre que les deux-trois trucs appris à la fac ? C'est quand même basique, ne serait-ce que le nom, tout comme Basic ou ADA
Plus j'avance, et plus je me dits : "mince, sois je suis doué pour m'entourer de gars pas malins (ou qui n'aiment pas leur métier), soit il y a vraiment un problème ...", et ça fait peur *.

* d'une certaine manière, ça expliquerait les bugs Windows ^^
1  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 1:33
Il y à des Facs ou ils apprennent plus ni le Cobol ni le Pascal ni le C : ils apprennent directement Java, aux USA par exemple, voila pourquoi...

Et il doit pas y avoir de "cours d'histoire"
1  0 
Avatar de entreprise38
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 1:36
Ni le C ?? Ha ouaip quand même, c'est bien dommage, j'étais loin d'imaginer ça....
La réalité est parfois bien cruelle. J'ai beau avoir maudit sur 35 générations les inventeurs du C et de l'assembleur, je suis content d'avoir mis au moins une fois les mains dans le cambouis, comme on dit, ne serait-ce que pour comprendre un peu comment ça se passe, le temps de quelques TP.
1  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 12:03
Non mais apprendre le COBOL aujourd'hui c'est dingue ... c'est comme un peut comme apprendre du Latin pour se préparer à une vie dans la finance : ça sert à rien à part sortir des citations latines pour se faire passer pour plus intelligent (sauf que je ne suis pas convaincu que sortir du COBOL aie le même effet )
1  0 
Avatar de entreprise38
Inactif https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 12:11
Yes, sauf si tu veux bosser dans une banque ?
Je dis peut être une bêtise (je l'espère sincèrement), mais mes profs disaient souvent que nombre de banques utilisent et maintiennent des applis en COBOL, et ne sont pas prêtes d'évoluer vers autre chose. Après, je ne suis pas allé vérifier ça.
1  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 12:19
Dans les banques j'imaginais plus du C/C++
Mais ce qui est dramatique c'est que toutes les écoles à peut près proposent un cursus C/C++/Java/C# et de trouver des postes en COBOL et donc soit engager des quinquagénaires, soit forcer un pauvre malheureux à faire du COBOL (et donc à se suicider)

edit:
Citation Envoyé par Wikipedia
En 2005, le Gartner Group estimait que 75% des données du monde des affaires étaient traitées par des programmes en COBOL et que 15% des nouveaux programmes développés le seront dans ce langage.
T'y crois pas !
1  0 
Avatar de Momalou
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 13:24
Citation Envoyé par smyley Voir le message
Dans les banques j'imaginais plus du C/C++
Mais ce qui est dramatique c'est que toutes les écoles à peut près proposent un cursus C/C++/Java/C# et de trouver des postes en COBOL et donc soit engager des quinquagénaires, soit forcer un pauvre malheureux à faire du COBOL (et donc à se suicider)

edit:

T'y crois pas !
Non, les banques utilisent encore massivement COBOL et ont du mal a evoluer, raison de couts.

Apres, pour la formation COBOL, en effet soit t'as un quinca, soit tu payes une formation a ton dev, et la il prend une plus-value a t'en decoiffer desirless.
1  0 
Avatar de Luc Orient
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/09/2009 à 13:31
Citation Envoyé par smyley Voir le message
Dans les banques j'imaginais plus du C/C++
...
Mais qu'est ce que tu en sais ?

Tu es déjà allé voir ?
1  0