Chrome 42 introduit les notifications Push
Et met fin à l'exécution des plugins NPAPI

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

0  0 
Fidèle au rythme de publication de nouvelles versions de son navigateur Chrome, Google vient de mettre à la disposition des internautes la version stable de Chrome 42.

Avec ce numéro, l’équipe en charge du développement du navigateur n’a pas pu s’empêcher de faire un rapprochement avec l’œuvre de Douglas Adams Le Guide du voyageur galactique. En effet, dans le change log du navigateur, on peut remarquer que Chrome détient désormais la réponse à la vie, l'univers et le reste.

Outre ce petit clin d’œil, Chrome apporte comme nouveauté majeure la prise en charge des notifications Push. Les éditeurs de sites Web pourront dorénavant implémenter dans leurs sites Web l’envoi des notifications Push aux utilisateurs, même si le site n’est pas affiché dans le navigateur.

La fonctionnalité repose sur un Service Worker, qui est exécuté en tâche de fond par le navigateur et qui est capable de récupérer les notifications directement sur les serveurs Web. Pour éviter les intrusions, les notifications ne seront possibles que si l’utilisateur a explicitement donné son autorisation. Et il pourra les désactiver à tout moment.




Cette version marque également le blocage de l’exécution des plugins NPAPI dans Chrome. Ceux-ci seraient l’une des causes principales « de bogues, d'incidents de sécurité, et de complexité du code ». Google a désactivé cette fonctionnalité et ne permet plus la publication des plugins utilisant cette architecture dans le Chrome Web Store.

Google avait déjà depuis plusieurs mois bloqués l’exécution des plugins NPAPI. Cependant, la firme offrait la possibilité aux utilisateurs d’autoriser manuellement l’exécution des plugins NPAPI pour des sites qui en avaient encore besoin. Désormais, ce n’est plus le cas. Les plugins NPAPI ne fonctionneront plus et aucune autorisation ne sera plus demandée à l’utilisateur.

Parmi les plugins NPAPI qui étaient encore utilisés sur Chrome, on retrouve Java, Unity et Silverlight.

Toutefois, il est toujours possible pour les utilisateurs avancés et les administrateurs de réactiver le support de NPAPI à partir d’une option de configuration ou via la politique de l’entreprise. Ce sursis durera jusqu’en septembre 2015, date à laquelle Google mettra définitivement fin au support de NPAPI dans son navigateur.

Chrome 42 gagne également en performance et apporte des correctifs pour 45 failles de sécurité.

Chrome 42 est disponible en téléchargement pour Windows, Mac et Linux. La mise à jour sera automatique sur les systèmes dont le navigateur est déjà installé.

Télécharger Google Chrome

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous de la prise en charge des notifications Push dans Chrome 42 ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jch71
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/04/2015 à 10:34
Les notifications push, pourquoi pas !
Certaines seront très certainement envahissantes (eg. Facebook ...), mais je pense que c'est une fonctionnalité qui peut être pratique.
Reste à savoir si les sites web vont utiliser l'API pour les intégrer ou si ça restera une des nombreuses fonctionnalités des navigateurs d'aujourd'hui qui ne fera que grossir un peu plus Chrome (trop peu gourmand en RAM en ce moment )

J'attends les notifications push du forum de Developpez.com
0  0 
Avatar de Marauder
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 24/04/2015 à 7:41
Super de virer le support des plugins comme Silverlight quand on s'en sert dans des projets professionnels et que l'équivalent en HTML5 & co n'existe pas !

Du coup, au revoir chrome...
0  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web