Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DARPA veut concevoir des logiciels capables de s'adapter automatiquement aux changements
Pour fonctionner pendant plus d'un siècle sans mise à jour

Le , par Olivier Famien

683PARTAGES

5  0 
L’agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense en abrégé DARPA vient de dévoiler un nouveau projet dénommé Brass. Brass est le l’acronyme anglais désignant la construction de systèmes de logiciels qui s’adaptent aux ressources.

Comme suggéré par le nom, DARPA ambitionne de remodeler l’univers des logiciels en concevant de toute pièce des systèmes de logiciels qui seront capables de s’adapter aux changements qui peuvent survenir au niveau des ressources ou des environnements dans lesquels ils opèrent.

Si le projet aboutit, il permettra à terme d’avoir de nouvelles catégories de systèmes dont l’obsolescence ne sera pas envisagée avant un siècle. En effet, les systèmes actuels nécessitent des mises à jour périodiques afin d’éviter le dépassement des fonctionnalités techniques. Toutefois, ces derniers deviennent rapidement limités en raison des changements trop importants dans l’environnement dans lequel ils s’exécutent.

Selon Suresh Jagannathan, directeur du programme de DARPA, « l’incapacité pour ces systèmes de s’adapter parfaitement aux nouvelles conditions d’exploitation sape la productivité, entrave le développement des infrastructures de cyber sécurité et augmente le risque qu’à long terme, l’accès au contenu numérique important soit perdu au fur et à mesure que le logiciel qui génère et interprète le contenu devient obsolète ».

Dans le cas du projet Brass, les systèmes conçus auront la capacité de s’adapter automatiquement aux changements de son écosystème tels que la réduction de la mémoire, de l’énergie, les changements de protocoles et services ou encore les changements des formats de date ou des modèles de composants...

Cela implique de réinventer les modèles de conception actuels. Voici une ébauche de son architecture.


Pour atteindre ses objectifs, DARPA compte lancer quatre années de recherche préliminaire afin de dégager les prérequis en terme de calculs et d’algorithmes. Tout comme l’intelligence artificielle, ce projet ouvrira la porte à des univers et des applications insoupçonnées.

C’est pourquoi Jagannathan soutient que « Brass pourrait conduire à la construction de familles de programmes tout en préservant les fonctionnalités de haut niveau, mais avec des implémentations différentes qui sont optimisées pour différents ensembles de ressources avec des réductions de coûts ».

Vu les difficultés techniques inhérentes au projet, DARPA l'a ouvert aux entreprises désireuses d’apporter leurs contributions. Les dossiers de souscription doivent être envoyés au plus tard le 22 mai. Par ailleurs, il faut souligner que le projet est soutenu par un financement d'environ 8 à 10 millions de dollars. Pour plus de détails sur le projet, vous pouvez consulter cette page.

Source : DARPA

Télécharger le dossier complet sur le projet

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?
Est-il réaliste ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/04/2015 à 8:49
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

Que pensez-vous de ce projet ?
Projet plus qu'ambitieux quand on sait l'évolution qu'à eu l'informatique en seulement 40 ans, quand on sait que dans ce monde, une visibilité à seulement 10 ans est plus qu'hypothétique, qu'une nouvelle technologie peut parfois apparaitre et devenir LA Technologie du moment en seulement quelques mois, qu'une technologie pourtant bien implantée et considéré comme la technologie de l'avenir peut totalement disparaitre du paysage en quelques années.

Il suffit de regarder le passé, les grandes évolutions et les grandes avancées technologiques. Il doit pas être bien difficile de se rendre compte qu'il y aurait été difficile d'y maintenir des applications capable de s'adapter automatiquement aux évolutions sur 100ans. Pourquoi en serait-il différent pour l'informatique, d'autant plus que le monde moderne, et notamment le monde de l'informatique évolue à des vitesses phénoménales.

Déjà la première question à se poser est "Est-ce que l'informatique existera-t-il encore dans 100 ans ? " Bien malin celui qui saura répondre. Il y a 100 ans dans l'industrie, la technologie d'avenir était la machine à vapeur. 100 ans après, telle qu'à l'époque, elle n'existe plus depuis longtemps. Il existe encore des déclinaisons et depuis quelques années elle réapparait sous d'autres formes, certes mais pas forcément compatible avec ce que l'on savait faire à l'époque.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Est-il réaliste ?
Si la recherche se faisait que sur des projets réalistes, ça n'avancerait pas beaucoup. Plus de 80% des projets de recherche n'aboutissent pas en tant que tel.

Non, ce projet n'est pas réaliste et n'aboutira certainement pas.
Mais, ce n'en est pas forcément pour autant un projet inintéressant et à jeter. Même s'il n'aboutira probablement pas en tant que tel, il permettra sans aucun doute de faire des découvertes qui aboutiront sous une forme ou une autre à des applications parfois bien des années plus tard.

Le boulot des chercheurs c'est de chercher. Parfois il peut arriver qu'ils trouvent !
10  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/04/2015 à 15:12
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
Le boulot des chercheurs c'est de chercher. Parfois il peut arriver qu'ils trouvent !
Et parfois même, le plus intéressant qu'ils trouvent n'est même pas dans l'objectif principal...
5  0 
Avatar de macslan
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 13:35
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Rien ne prouve que les ordinateurs quantique existerons un jour.
Peut être somme nous cantonné a l'x86 jusqu’à la fin des temps.

Si faut que le programme qui est censé s'auto maintenir 100ans puisse s'adapter a un changement d'architecture (déjà rien que le changement d'os peut poser des problèmes), sa ma parait insensée.
Ben ils vont exister en même temps qu'ils n'existeront pas
4  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 0:05
Quand je vois le profil du bonhomme....

Prof de Sciences Infos à Purdue University.
Senior Research Scientist au NEC Research Institute in Princeton, N.J.
Docteur en Philosophie.
Master of Sciences en Sciences Infos au MIT.
Bachelor of Science degree à l'Université de New YorK.
Plus de 100 publications "peer-reviewed".
Des dizaines de publications dans des journaux scientifiques.
Détenteur de 3 patentes.
Et le type vient juste de rentrer au DARPA en faisant une levée de fonds de 10 millions de $. Tiens, et puisqu'on parlait de LinkedIn récemment, j'ai aussi vu qu'on avait un ami commun sur LinkedIn, quelqu'un qui bosse dans les protocoles "IP hopping"
Enfin bref.

Je serais étonné que ce genre de personnage soit venu au DARPA pour faire le guignol dans un lab avec 10 millions de $ d'argent de poche, c'est pas trop le genre de la maison. J'ai lu quelque part que ça fait presque 20 ans que le DARPA s'intéresse aux "self-adaptive softwares", donc en ce sens, l'article n'est finalement pas un scoop. Ce qui l'est peut-être, c'est que les entreprises sont "invitées" officiellement dans ce projet. Enfin bon, on s'est compris, c'est pas le freelance du coin qui va décrocher une mission là-bas. Tout ce beau monde sera trié sur le volet, et les critères seront peut-être pas que techniques

Deuxième point, "construire des systèmes de logiciels qui s’adaptent aux ressources", je trouve pas ça spécialement déconnant.

Dans un registre que je connais très bien, on a été capable de concevoir des protocoles de routage qui s'adaptent aux changements de topologie.
Les serveurs VMWare, quant à eux, ils savent maintenant pousser leurs VM vers d'autres serveurs quand ils manquent de RAM ou de CPU.
Et avec SDN, un réseau sera capable de "reprogrammer" certaines de ses fonctionnalités vitales en fonction d'événements.

Je dis pas que ce projet BRASS est aussi simple qu'un protocole de routage, je dis simplement que c'est peut-être le moment de penser à des choses novatrices comme celles-ci. Et je serais pas surpris qu'on découvre effectivement des "univers et des applications insoupçonnées" en entrant dans le champ de ces "systèmes introspectifs", je trouve ça quelque part fascinant. Parce que l'auto-adaptation, c'est quelque part une des fondations de la survie de tout organisme.

Enfin bref

Steph
3  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 9:01
Ce n'est pas tant le coté adaptatif, qui est somme toute en partie déjà une réalité, qui semble inatteignable comme objectif mais plutôt la pérennité sur au moins 100 ans. Comme je le disais dans ma première réponse, il est fort probable que dans 100 ans, à supposer que l'informatique existe encore, ce soit sur des technologies totalement différentes et incompatibles avec ce que l'on connait maintenant et que des logiciels développés actuellement même très très largement adaptatifs ne soient pas capable d'être (de s') adapter aux technologies de ce futur.

Pour le coté adaptatif, la solution passera (et commence dore et déjà) non pas vers un logiciel fonctionnant de manière unitaire, mais plutôt par des petits bouts de codes, de scripts, qui collaboreront entre-eux pour constituer les fonctionnalités du (pseudo)logiciel à l'image des armées de robots.

C'est un peu l'architecture que décrit Stéphane pour le routage. Il n'y a pas une entité centralisatrice, chaque nœud est indépendant et est capable de s'adapter à son voisin. C'est la somme des nœud qui constitue le réseau et surtout garantie sa résilience.
3  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 11:07
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Le programme devra être fait en assembleur, je ne vois que ce langage qui puisse durer aussi longtemps.
L'assembleur est lié à l'architecture du processeur
==> le jeux d'instruction x86 n'est pas le même que celui des processeurs ARM, par exemple

Autrement dit, la durée de vie de ton langage assembleur est liée à celle de l'architecture de ton proc et je vois mal l'informatique se limiter à une seule architecture proc pendant 100 ans...

D'autant plus que les proc quantiques commencent à pointer le bout de leurs broches et qui sait s'ils ne vont pas se généraliser d'ici quelques décennies (et je ne te raconte pas le gap des jeux d'instructions entre le x86 et ces nouvelles générations en qbit )
2  0 
Avatar de boumchalet
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 10:23
Cela repose sur plusieurs principes:
- séparation de la logique métier / des contraintes de dimensionnement (OS (s) , puissances, ressources, ...)
- phase de projection (démarche MDA) avec l'aide d'un moteur d'inférence (IA) pour vérifier et auto-adapter aux contraintes => génération d'un nouveau code

Par contre , je doute que cela soit possible avec JAVA car il est difficile de décrire les contrats de la logique métier, par exemple il n'est pas possible d'indiquer l'immuabilité des variables des méthodes.
Le contrat de la logique métier son les prédicats du moteur IA pour la génération du nouveau code.
A++
1  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 12:00
L'avantage de Java et des autres langages qui fonctionnent grâce à une machine virtuelle, c'est que seule la VM sera à réécrire
Et tu crois que le java vas durer 100ans ?
2  1 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/04/2015 à 13:16
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Et tu crois que le java vas durer 100ans ?
Absolument pas
Pas plus que l'assembleur x86
1  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/04/2015 à 15:31
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Et parfois même, le plus intéressant qu'ils trouvent n'est même pas dans l'objectif principal...
oui l'exemple le plus connus est le micro-ondes
0  0