Microsoft obtient un brevet pour le boot multi-OS sur les dispositifs mobiles
Pour exécuter Android sur ses téléphones et bien plus

Le , par Michael Guilloux

21PARTAGES

6  0 
Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes d’exploitation pour PC mais la plupart ne sont pas livrés par défaut avec les dispositifs expédiés. Pour pouvoir les utiliser, la pratique courante est d’utiliser le boot informatique ou amorçage pour choisir un OS autre que le système initial avec lequel le PC a été expédié.

Aujourd’hui, nous apprenons que cette pratique pourra s’étendre aux dispositifs mobiles grâce à un nouveau brevet obtenu par Microsoft. La firme de Redmond a récemment donné l’impression de vouloir verrouiller les PC exécutant son tout dernier OS pour bureau aux autres systèmes d'exploitation, en faisant un grand pas vers la fin de la désactivation de Secure Boot. Si c’était vraiment son intention, alors ce n’est pas le cas avec ses dispositifs mobiles.

Microsoft vient en effet d’obtenir un brevet pour le boot multi-OS sur les dispositifs mobiles. Le brevet accordé par l’office américain des brevets et marques (USPTO) et intitulé « Boot multi-OS (système d'exploitation) via un dispositif mobile » pourra permettre d’exécuter Android et autres OS mobiles sous les téléphones Windows.


Cela peut apporter une explication à la volonté de Microsoft de vouloir exécuter les applications Android sous ses téléphones Windows 10. Mais outre la possibilité de pouvoir exécuter d’autres OS mobiles sous les dispositifs Windows Phones, l’invention de Microsoft offre bien plus de capacités aux utilisateurs.

Le brevet décrit en fait « un système qui facilite différents niveaux de démarrage de système d'exploitation (OS) afin de fournir aux utilisateurs un accès rapide à certaines fonctionnalités d'appareils mobiles ». Il indique également qu’ « un système d'exploitation ou un groupe de systèmes d'exploitation peuvent être chargés pour traiter un scénario ou une exigence particulière ».

Autrement dit, l’invention permettra aux utilisateurs de charger seulement une partie d’un OS pour pouvoir exécuter une tâche bien précise au lieu de charger le système complet. En démarrant son portable, l’utilisateur pourra par exemple charger seulement la caméra pour capturer des photos. Cela évite au système de charger toutes les autres fonctionnalités du dispositif. Ce qui non seulement donne un accès rapide à la fonctionnalité mais permet également d’augmenter l’autonomie de la batterie du dispositif.

Microsoft décrit également une situation en entreprise où un utilisateur aurait besoin de plus de sécurité pour accéder à des applications de l'entreprise. Lorsque le téléphone détecte cela, il va démarrer les parties de l'OS qui sont nécessaires pour la sécurité supplémentaire sans gaspiller de ressources en chargeant les parties qui ne sont pas utiles.

En travaillant sur un OS, l’utilisateur aura encore la possibilité de basculer vers un autre système d’exploitation plus robuste qui lui permettrait d’exécuter une application plus sophistiquée. Il pourra également charger d’autres parties de l’OS en cours d’exécution en fonction de ses besoins en ayant toutefois la possibilité de désactiver manuellement des parties du système d'exploitation mobile.

En somme, ce qui fait la particularité du brevet de Microsoft, c’est qu’au-delà de permettre l’amorçage multi-système, il permettra à l’utilisateur de ne charger que certaines parties d’un OS en fonction de ses besoins. Ce qui permet un accès rapide à la fonctionnalité demandée et une économie des ressources du dispositif.

Il faut enfin noter que les différentes parties ou différents OS nécessaires à l’exécution d’une tâche ne devraient pas être stockés sur le dispositif, mais seront téléchargés ou accessibles via le Cloud.

Sources : USPTO, WMPU

Et vous ?

Que pensez-vous du brevet de Microsoft ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 10/04/2015 à 19:37
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes d’exploitation pour PC mais la plupart ne sont pas livrés par défaut avec les dispositifs expédiés. Pour pouvoir les utiliser, la pratique courante est d’utiliser le boot informatique ou amorçage pour choisir un OS autre que le système initial avec lequel le PC a été expédié.

Aujourd’hui, nous apprenons que cette pratique pourra s’étendre aux dispositifs mobiles grâce à un nouveau brevet obtenu par Microsoft. La firme de Redmond a récemment donné l’impression de vouloir verrouiller les PC exécutant son tout dernier OS pour bureau aux autres systèmes d'exploitation, en faisant un grand pas vers la fin de la désactivation de Secure Boot. Si c’était vraiment son intention, alors ce n’est pas le cas avec ses dispositifs mobiles.

Microsoft vient en effet d’obtenir un brevet pour le boot multi-OS sur les dispositifs mobiles. Le brevet accordé par l’office américain des brevets et marques (USPTO) et intitulé « Boot multi-OS (système d'exploitation) via un dispositif mobile » pourra permettre d’exécuter Android et autres OS mobiles sous les téléphones Windows.
Les joies du patent troll. Ça fait toujours plaisir de voir une boite breveter l'existant. lilo, boot0, grub, ça pue ? Même l'amorceur de Microsoft supporte le multiboot depuis Windows Vista...

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Le brevet décrit en fait « un système qui facilite différents niveaux de démarrage de système d'exploitation (OS) afin de fournir aux utilisateurs un accès rapide à certaines fonctionnalités d'appareils mobiles ». Il indique également qu’ « un système d'exploitation ou un groupe de systèmes d'exploitation peuvent être chargés pour traiter un scénario ou une exigence particulière ».

Autrement dit, l’invention permettra aux utilisateurs de charger seulement une partie d’un OS pour pouvoir exécuter une tâche bien précise au lieu de charger le système complet. En démarrant son portable, l’utilisateur pourra par exemple charger seulement la caméra pour capturer des photos. Cela évite au système de charger toutes les autres fonctionnalités du dispositif. Ce qui non seulement donne un accès rapide à la fonctionnalité mais permet également d’augmenter l’autonomie de la batterie du dispositif.
Ah ouais, comme tous les téléphones. Les Windows Phones ne chargent-t-ils donc pas partiellement l'OS lorsque le téléphone éteint est en charge rien que pour indiquer qu'il est en charge ?
N'est-ce pas sur Symbian que le téléphone éteint assure encore quelques fonctionnalités ?

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Microsoft décrit également une situation en entreprise où un utilisateur aurait besoin de plus de sécurité pour accéder à des applications de l'entreprise. Lorsque le téléphone détecte cela, il va démarrer les parties de l'OS qui sont nécessaires pour la sécurité supplémentaire sans gaspiller de ressources en chargeant les parties qui ne sont pas utiles.
C'est une approche sacrément tordue et contraignante de la séparation des privilèges.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Il faut enfin noter que les différentes parties ou différents OS nécessaires à l’exécution d’une tâche ne devraient pas être stockés sur le dispositif, mais seront téléchargés ou accessibles via le Cloud.
Okay, enfin une nouveauté. Il faut juste trouver la logique de ce fonctionnement. Pourquoi dépendre du cloud (et donc du réseau à la disponibilité douteuse) pour utiliser son téléphone ? Télécharger qu'une seule fois les dépendances puis les stocker seraient quand même plus pratique/rapide/disponible.
5  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/04/2015 à 19:31
Citation Envoyé par Bono_BX Voir le message
Pour le côté patent troll, c'est vrai et faux à la fois : là, on est clairement pas dans les cas classiques : il y a beaucoup d'innovations (comme la possibilité de n'activer que la caméra).
L'idée en elle-même est très bonne, il faudrait arrêter de tirer sur M$ parce que c'est M$.
S'il n'y avait rien de neuf, ça n'aurait pas fait un brevet, donc on n'en aurait sûrement pas parlé.

Maintenant, de là à savoir si c'est pour faire du patent-troll ou s'ils ont vraiment l'intention de le mettre en place et de faire de l'argent par eux-même là dessus, perso je n'ai pas suivi de formation en voyance, je me garderai donc bien de dire ce qu'il en sera. Mais à défaut, je peux au moins dire ce qu'il peut en être. Et ce qui est claire, c'est que logiquement parlant, ça entre en contradictions avec la stratégie de fermeture appliquée sur PC, qui elle a bien été appliquée par M$. On peut donc normalement se dire qu'un tel brevet a davantage de chance de servir en patent-troll qu'autre chose.

Je n'ai pas lu le brevet, donc je ne sais pas s'il y a vraiment de bonnes idées, ou si c'est des évidences passe-partout (e.g. modularité, parallélisme) mises ensembles dans un contexte précis (OS) pour pondre un document technique qui ressemble à un brevet potable. Et personellement je m'en fiche, parce que maintenant c'est M$ qui en a la propriété, donc que les idées soient bonnes ou pas, elles ne sont plus que pour ceux qui voudront bien payer pour les mettre en place. Si en revanche elles devaient être appliquées, là ça m'intéresserait plus, parce que là on pourrait parler de quelque chose de concret. Le papier en lui-même, rien à faire.

NB : Je suis contre les brevets et je l'assume. {^_^}
2  0 
Avatar de eric41
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/04/2015 à 20:54
Plutôt que de permettre l'installation d'autres OS sur ses téléphones, il est possible que Microsoft cherche à inciter les constructeurs à permettre à l'utilisateur d'installer SON OS sur des mobiles Android. Il suffit que le téléphone soit matériellement compatible.

Citation Envoyé par Squisqui Voir le message
Okay, enfin une nouveauté. Il faut juste trouver la logique de ce fonctionnement. Pourquoi dépendre du cloud (et donc du réseau à la disponibilité douteuse) pour utiliser son téléphone ? Télécharger qu'une seule fois les dépendances puis les stocker seraient quand même plus pratique/rapide/disponible.
Il est probable que Microsoft travaille sur un OS mobile "sur le cloud", un "Windows 365 mobile".
2  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/04/2015 à 16:46
Ou bien ils s'assurent que ce que d'autres voudraient implémenter se retrouve être parmi leurs brevets. Donc même s'ils n'arrivent pas à éviter "le pire" pour eux, au moins ils auront une compensation financière.
3  2 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/04/2015 à 17:37
Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
Donc Microsoft veut faire sur mobile ce qu'il souhaite empêcher sur PC avec l'UEFI ?
Justement, aujourd'hui mettre en place un brevet ne veut plus dire préparer son application, mais s'assurer des revenus dessus en cas d'application, peu importe qui l'applique.
2  1 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 22:26
Citation Envoyé par Battant Voir le message
Je croyais que microsoft s'était ouverts à l'open source mais visiblement il font ce qu'ils veulent comme apple jette à la poubelle une technologie trop obsolète à leur goût en pensant que les gens vont changer de matériel.
Open source n'est pas code libre : open source implique de montrer son code, pas d'autoriser de faire ce que tu veux avec. De la même manière, un brevet divulgue l'idée du concepteur, mais ça ne permet pas à n'importe qui de l'exploiter. Au passage, ce genre de comparaison est discutable car, en France, les logiciels ne sont pas brevetable, parler donc d'open source, qui se limite à du code, semble hors de propos, au moins en France. En revanche tu peux parler d'open hardware, et le cite que tu mentionnes semble en faire. À ce titre, on ne peut pas poser un brevet sur de l'existant : si sur ton site ils ont publié des schémas hardware, ceux-là ne sont pas brevetables (car déjà publiés) et n'ont donc pas de risque d'être monopolisés. En revanche, ils ne pourront pas utiliser l'idée spécifique de MS sans son autorisation. Le cas échéant, ils devront donc trouver une autre solution pour faire la même chose.

Je fais le parallèle avec ma thèse de doctorant que je suis en train de faire pour bien montrer l'importance de la publication : une thèse de doctorant, fait en université, est publiée de manière publique à la fin du doctorat (s'il y a une entreprise dans la boucle, il peut y avoir des clauses de confidentialités, je passe là-dessus). Si ta thèse développe une idée que tu souhaites breveter, il te faut demander le brevet avant la publication de ta thèse. Si tu t'y prends après, impossible d'obtenir le brevet, car ça a déjà été publié. Même si c'est toi l'auteur de la thèse. Donc pour commenter ta phrase :

Citation Envoyé par Battant Voir le message
le fait que ça soit breuveté me semble un peu grave pour la communauté.
Pas tant que ça. Oui on ne sera pas capable d'utiliser cette solution (à moins de trouver un accord avec MS), et donc si elle est élégante c'est dommage. Mais si tu trouves une idée suffisamment différente, alors le brevet ne s'applique pas et tu peux donc exploiter ton idée, le tout étant de voir ce que le brevet couvre réellement.
1  0 
Avatar de sierramike
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 16/04/2015 à 10:11
Et sinon personne ne pense que proposer un smartphone dual boot Android/Windows Phone serait une manière d'attirer des clients réticents à quitter Android en leur laissant la possibilité de tester Windows Phone et peut être l'adopter ?

Par contre le coup de récupérer des morceaux de l'OS à la volée sur le cloud, même si ce n'est qu'à la première utilisation, ça me laisse pantois ... Quand je vois la qualité merdique des réseaux, je n'ai franchement JAMAIS envie de dépendre du cloud ... Je suis le seul extra-terrestre à ne pas passer son temps planté sur la grande place du centre ville pour utiliser mon tél ?
1  0 
Avatar de Bono_BX
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2015 à 17:43
On savait déjà que Microsoft cherchait à rendre les applis Android compatible avec Windows Phone, là ils envisagent carrément une bascule Android. Ils sont à ce point mal dans leur branche Phone ?
Ca n'a rien à voir avec une bascule sur Androïd (là tu trolles). Contrairement à ce que beaucoup pense, la branche Phone de M$ grossit petit-à-petit. Le boulet, ce sont les Surface (je parle en terme de ventes).

Pour le côté patent troll, c'est vrai et faux à la fois : là, on est clairement pas dans les cas classiques : il y a beaucoup d'innovations (comme la possibilité de n'activer que la caméra).
L'idée en elle-même est très bonne, il faudrait arrêter de tirer sur M$ parce que c'est M$.
2  2 
Avatar de Battant
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 21:35
Bonjour,

Pour ma part, j'attends un amorceur open source comme grub avec un os libre comme ubuntu touch, debien lxde, firefox, tizen ou encore selfish os, Pouvoir choisir son os mobile me semble plutôt être le domaine d'http://openphoenux.org/. Si microsoft le fait, il le feront certainement dans leur intérêt pas pour rendre la liberté au consommateur et en plus, le fait que ça soit breuveté me semble un peu grave pour la communauté. Je croyais que microsoft s'était ouverts à l'open source mais visiblement il font ce qu'ils veulent comme apple jette à la poubelle une technologie trop obsolète à leur goût en pensant que les gens vont changer de matériel.

Bref, je ne vois pas ça d'un bon œil

Que pensez-vous ?

Salutations
0  0 
Avatar de Battant
Membre averti https://www.developpez.com
Le 15/04/2015 à 22:38
Bonjour,

Merci de m'avoir répondu

Salutations

Bonne soirée
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web