Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Do Not Track ne sera plus activé par défaut dans les navigateurs Microsoft
La firme a-t-elle renoncé face à la pression de l'industrie publicitaire ?

Le , par Hinault Romaric

24PARTAGES

4  0 
Revirement chez Microsoft. La firme a annoncé dans un billet sur son blog officiel qu’elle ne procédera plus à l’activation par défaut de la fonction Do Not Track dans les prochaines versions de ses navigateurs pour Windows 10 (Internet Explorer et Spartan). Pour l’entreprise, ce changement se justifie par un besoin d’être en accord avec l’industrie.

À titre de rappel Do Not Track, est un système dont l’objectif est de préserver la vie privée des internautes, en évitant que leur activité en ligne ne soit tracée par des annonceurs. Son implémentation consiste à envoyer un entête HTTP spécial qui indique aux sites visités par l’internaute qu’il ne souhaite pas être tracé ni profilé. Trois « états » sont possibles : « je ne veux pas être tracé », « j’accepte d’être tracé », et « je n’ai pas de préférence ».

Pour son navigateur Internet Explorer 10, Microsoft avait activé par défaut cette fonctionnalité, estimant que c’est ce qu’il y avait de mieux pour garantir la sécurité de la vie privée des internautes.

Un choix, qui avait été vertement critiqué par les annonceurs, qui ont décidé de ne pas respecter les entêtes HTTP de Do Not Track envoyés par le navigateur de Microsoft.

De plus, dans un document de travail qui avait été publié par le W3C concernant la normalisation de Do Not Track, il était recommandé que le choix de l’activation de la fonctionnalité soit laissé aux utilisateurs. En l’absence de choix de l’utilisateur, aucune préférence ne devrait être exprimée, selon l’organisme de normalisation des standards du Web. Chrome, Firefox, ou encore Safari avaient opté pour cette voie.

Pour « éliminer tout malentendu », Microsoft fait volte-face afin de rester conforme aux exigences du W3C. « Sans ce changement, les sites qui reçoivent un signal DNT de nos nouveaux navigateurs pourraient faire valoir qu’il ne reflète pas la préférence de l’utilisateur, et donc, qu’ils n’ont pas à l’honorer », écrit Brendon Lynch, responsable de la confidentialité chez Microsoft.

Microsoft affirme que ce changement s’appliquera lorsqu’un client lancera pour la première fois un nouveau PC, ou lors des mises à niveau depuis une version antérieure de Windows ou d’Internet Explorer. L’option pourra être activée à partir des « Paramètres Express » de Windows.

Un choix équitable qui devrait encourager les annonceurs à respecter le signal DNT envoyé par le navigateur ? Rien n’est moins sur, d’autant plus que l’implémentation de cette recommandation par les autres navigateurs n’avait pas pour autant eu cet effet.

DNT ne sera utile que si les annonceurs s’engagent à respecter l’entête envoyé. Ce qui se révèle plutôt difficile. D’après des informations qui avaient été publiées en décembre dernier, la normalisation de cette fonctionnalité serait en train de se diriger vers un échec. Les géants de l’internet, dont Adobe, Apple, Facebook, Google ou encore Yahoo, veulent faire passer un système leur permettant d’esquiver DTN au détriment des annonceurs.

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette volte-face de Microsoft ?

Croyez-vous que Do Not Track va aboutir à un standard qui sera respecté par tous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/04/2015 à 9:02
Y avait-il le moindre annonceur respectant le do not track ?
L'autocollant "pas de pub" sur ma boîte aux lettres ne m'empêche pas de recevoir en moyennes trois prospectus par jour.
4  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/04/2015 à 9:42
Je ne pense pas que Microsoft ait cédé "sous la pression des publicitaires" loin de là. Au contraire la décision de Microsoft a fait énormément plaisir aux publicitaires qui y ont trouvé une excellente excuse pour ceux qui c'étaient résolu à le respecter d’arrêter de le faire. Si Microsoft a choisi de faire cela c'est tout simplement, comme la plupart des changements de Spartan, pour s'aligner sur les choix des autre navigateurs.
2  0 
Avatar de talapoga
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/04/2015 à 11:25
Bonjour,

« Sans ce changement, les sites qui reçoivent un signal DNT de nos nouveaux navigateurs pourraient faire valoir qu’il ne reflète pas la préférence de l’utilisateur, et donc, qu’ils n’ont pas à l’honorer »

Pour moi, ils n'ont rien a faire valoir. Ils recoivent un signal DNT, ils s'éxecutent.

C'est plus de l'ordre de la mauvaise foi qu'autre chose : on a des outils qui permettent (encore un petit peu) de préserver notre vie privée et certains acteurs force le passage en disant "C'est activé par défaut, donc ce n'est pas le choix de l'utilisateur".
2  0 
Avatar de Michel Rotta
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/04/2015 à 11:29
Il est évident que le "Do not track" n'est pris en compte par personne. A partir de là, l'activer ou ne pas l'activer n'a pas de réel importance.

Le mieux étant de virer tous les JS qui vous espionnent et à ne pas utiliser un navigateur directement relié au moteur google.
2  0 
Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/04/2015 à 11:10
De mon côté j'ai l'impression que DNT c'est trop tard, il y a eu des négociations mais elles n'ont pas abouti, et désormais il n'y aura rien, point final.
Mais bon, je vais quand même faire un petit rappel de l'idée du truc, qui a l'air nécessaire.

Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Y avait-il le moindre annonceur respectant le do not track ?
Il ne risquait pas d'y en avoir, l'un des navigateurs les plus importants (IE) ne respectait pas les accords.

Citation Envoyé par talapoga Voir le message
Pour moi, ils n'ont rien a faire valoir. Ils recoivent un signal DNT, ils s'éxecutent.
Ils n'ont pas envie, et ton avis ne les intéresse pas beaucoup.

Le principe il était simple : les traqueurs n'ont aucune obligation à ce sujet. Traquer c'est leur gagne-pain, ils n'ont donc pas de raison d'envisager de ne pas le faire.
Mais bon, quand ils traquent ou ne traquent pas, ça se voit un peu quand même, et il y a des gens que ça inquiète.
Alors, pour se faire un peu mieux voir, ils ont accepté d'écouter les autres acteurs du web à propos de la vie privée, à propos d'un moyen de ne pas traquer l'usager quand c'est important pour lui.

On ne saura jamais s'ils avaient vraiment l'intention de tenir leur part de l'accord (enfin je vois pas bien pourquoi ils l'auraient tenue,) mais il y avait une condition irrévocable pour qu'ils acceptent d'envisager quoi que ce soit, sans quoi ils décidaient qu'ils font rien et c'est marre. C'est leur droit, leur pouvoir. Il n'est pas étonnant que ça ne plaise pas, mais ils ont le droit, donc ils le font.
Cette condition, c'est que les usagers concernés par un changement quelconque, c'est seulement ceux qui ont pris eux-mêmes l'initiative d'indiquer qu'ils ne veulent pas être traqués.
Sinon, forcément, tous les navigateurs le mettent par défaut, et du coup il faut plus traquer personne et il ne reste plus qu'à mourir.
C'est pas très surprenant qu'ils veuillent pas. Et comme rien ne les oblige, eh ben ils font pas.
Donc leur ultimatum était très clair : si on veut qu'ils considèrent de faire quoi que ce soit, DNT ne doit jamais être activé par défaut. Toute l'idée de DNT, de faire quelque chose au lieu de rien, avait comme prémisse de respecter cet ultimatum imposé par ceux qui décident si oui ou non ils vont le faire.
DNT était activé par défaut par IE, en violation de l'accord, et donc, sans surprise, il ne s'est rien passé.

Je ne pense pas qu'il se serait passé quelque chose si l'accord avait été respecté. Mais il ne l'a pas été. Par IE. Sans doute parce que IE ne voulait pas afficher l'image "on accepte que nos utilisateurs sont traqués."

En tout cas, maintenant, cette idée mignonne me semble être de l'histoire ancienne. Quelque chose qui changerait la donne, serait l'idée de légiférer là-dessus. Faire appliquer un standard du web par l'exécutif, ce serait original, en tout cas ça relancerait quelque chose.
Vu qu'on parle de chiffre d'affaire et d'emplois, et que ça a l'air d'être des mots sacrés, je le vois pas arriver. Mais bon.
0  0