Bazel : l'outil de build utilisé en interne par Google devient open source
Les développeurs peuvent désormais participer à son amélioration

Le , par Siguillaume, Community Manager


Le catalogue d'applications développées par Google est assez énorme. Pour gagner en rapidité et en flexibilité, les ingénieurs de la firme ont développé un outil maison utilisé pour compiler et générer la plupart de ses applications. La solution porte le nom de Bazel.

Aujourd'hui, la firme a décidé de laisser les développeurs externes profiter des apports de Bazel. Google a annoncé que Bazel est désormais open source et son code source est disponible, afin de permettre les contributions externes.

Bazel, qui ne s’exécute pour le moment qu’en environnement Linux et MacOS, a apporté beaucoup de souplesse dans les opérations de build des logiciels Google.

En effet, avant Bazel, Google s’appuyait sur Make et les Makefiles pour effectuer ses compilations. Mais ce célèbre compilateur, bien connu sous Linux, souffre de plusieurs défauts dont le principal, corrigé avec Bazel, est de reparcourir tous les fichiers sources à chaque nouvelle compilation. Avec Bazel, seuls les fichiers modifiés après la build précédente sont pris en compte.

Ainsi, créé à l’origine pour les besoins propres à Google, Bazel peut être utilisé par d’autres développeurs à cause de ses caractéristiques principales qui en font sa force. Ce sont notamment :

  • Support de plusieurs langages : Java, Objective-C et C++.
  • Traitement efficient du code : les fichiers sources de chaque logiciel sont organisés selon la logique BUILD, qui consiste à relier les librairies, les fichiers binaires et les tests dans un même ensemble. C’est cette approche qui distingue Bazel des autres outils de build tels que Make.
  • Support de plusieurs plateformes : avec Bazel, les mêmes fichiers BUILD d’un logiciel peuvent servir à le générer pour qu’il soit exécuté sur un système Linux, MacOS et même smartphones Android et iOS.


Avec cette orientation vers l'open source, les développeurs peuvent consulter la feuille de route publiée par Google, afin d’apporter leurs contributions.
Les prochaines fonctionnalités que proposera Bazel sont définies dans une feuille de route annoncée par l’éditeur.
Google a mis à disposition un fil de discussions pour recueillir les bugs éventuels.

Source : http://bazel.io

Et vous?

Utilisez-vous Bazel ? Que pensez-vous de son ouverture en OpenSource ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de huit_six huit_six - Membre actif https://www.developpez.com
le 07/04/2015 à 8:45
Bonjour,
Plusieurs remarques / questions.
Tout d'abord, make n'est pas un compilateur.
Ensuite :

Avec Bazel, seuls les fichiers modifiés après la build précédente sont pris en compte.
Make le fait aussi, c'est justement pourquoi il "[reparcourt] tous les fichiers sources à chaque nouvelle compilation".
En quoi bazel fait ceci différemment ?
Support de plusieurs langages
Le C n'est pas listé ?

Franchement la new apporte peu info claire sur le fonctionnement de bazel.
Avatar de LLB LLB - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 09/04/2015 à 20:29
Citation Envoyé par huit_six Voir le message
Make le fait aussi, c'est justement pourquoi il "[reparcourt] tous les fichiers sources à chaque nouvelle compilation".
En quoi bazel fait ceci différemment ?
Le processus Bazel reste en mémoire. À la première compilation, tous les fichiers doivent être parcourus. La 2e fois, il n'y a pas besoin de tout reparcourir (et recalculer les graphes de dépendances, etc.), il suffit de demander au système de fichier (cf. inotify) pour savoir ce qui a potentiellement changé.
Mais le point important, c'est d'obtenir des résultats corrects. Avec make, c'est très facile d'avoir des erreurs et les développeurs doivent parfois faire "make clean". Par exemple, si tu fais un changement dans un Makefile, make ne s'en rend pas forcément compte et le résultat pourra être faux. Le but de Bazel est de ne jamais avoir besoin de faire "clean".

Citation Envoyé par huit_six Voir le message
Le C n'est pas listé ?
C'est supporté. Le noyau est générique, d'autres langages seront ajoutés par la suite (il y a un mécanisme d'extensions).

Citation Envoyé par huit_six Voir le message
Franchement la new apporte peu info claire sur le fonctionnement de bazel.
J'ai peu de temps libre, mais je peux essayer de répondre aux questions. Actuellement, c'est une version "Alpha", donc il faut s'attendre à des limitations qui seront supprimées par la suite. Le but de rendre le code open-source est de pouvoir collaborer avec les personnes/entreprises intéressées.
Avatar de LLB LLB - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/09/2015 à 22:18

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web