Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IBM va investir 3 milliards de dollars sur quatre ans
Dans une nouvelle division consacrée aux objets connectés

Le , par Stéphane le calme

83PARTAGES

0  0 
Le groupe informatique américain IBM a annoncé mardi son intention d’investir 3 milliards de dollars sur quatre ans dans une nouvelle division consacrée aux objets connectés à internet. Concrètement, IBM ambitionne de proposer à ses clients une partie personnalisée de sa plateforme Bluemix, baptisée Bluemix IoT Zone, où les développeurs pourront créer des logiques métiers spécialisées pour prendre en main et analyser des flux de données en provenance de capteurs et terminaux IoT.

C’est dans ce contexte que le groupe a entrepris des démarches comme se rapprocher de partenaires pour couvrir des besoins particuliers couvrant tous les aspects de l'IoT, du matériel aux données. A ce propos, IBM a signé des accords avec AT&T, le designer de puces ARM ou encore le fabricant de semi-conducteurs Semtech. IBM a également annoncé un premier partenariat avec Weather Company, qui détient la chaîne météo Weather Channel aux États-Unis ; forte de son expérience portant sur l'analyse des données collectées par des milliers de capteurs et appareils dans le monde, cet amas d’information pourra être ingéré par d’autres systèmes dans l’optique de réaliser des prévisions.

Comment cette entreprise s’intègre dans le décor ? Elle recueille des données issues de 100 000 stations météorologiques réparties à travers le monde. Au fil du temps, un recueil d’informations en provenance de voitures et de smartphones est au programme. L’objectif est de combiner l'ensemble de ces informations pour fournir aux entreprises des données météorologiques complètes afin qu’elles puissent prendre les meilleures décisions.

Les compagnies d'assurance, les compagnies d'électricité ainsi que les gouvernements ont besoin de données météorologiques pour les aider à prendre de meilleures décisions de manière proactive au lieu de simplement réagir aux intempéries après le fait. En combinant les données de The Weather Company à la plateforme de connaissance d’IBM, les entreprises peuvent créer des applications pour faire un meilleur usage de ces informations. « Nous essayons de faire de la météo un résultat, un produit de données», a expliqué Mark Gildersleeve, Directeur de WSI Corporation qui possède The Weather Company.

Être en mesure d'utiliser ces données en temps réel avant qu'elles ne deviennent obsolètes va sans doute être la clé. Cette annonce montre un IBM au-devant de la scène, aidant les entreprises à faire un usage effectif des données. D’ailleurs, IBM avance qu’il affectera plus de 2.000 consultants, chercheurs et développeurs à ce segment de l’IoT.

Joel Cawley, Directeur de la branche information et observation en tant que service d’IBM, a évoqué un projet IBM mené en Chine où il était question de surveiller la pollution de l'air et a estimé que c’est une expérience que la société pourraient conditionner en utilisant les composants de la plateforme et vendre à d'autres pays présentant une exigence similaire. Ce genre de cas d'utilisation peut montrer aux clients comment ils pourraient monter leurs propres applications en utilisant d'autres types de données météorologiques et atmosphériques.

IBM, dont le chiffre d’affaires recule depuis près de trois ans, s’efforce de redresser la barre en se recentrant sur des activités à plus forte valeur ajoutée. Le mois dernier, l’américain s’est fixé l’objectif d’atteindre 40 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici 2018 dans l’informatique dématérialisée (Cloud), l’analyse de données, le mobile et la sécurité, et avait annoncé son intention de déplacer dès cette année 4 milliards de dollars d’investissements vers ces créneaux stratégiques.

Source : IBM

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 21:19
Un de leur partenaire sécurité
0  0