La DARPA prépare la succession du GPS
Avec une technologie de géolocalisation sans satellite et résistante aux brouillages

Le , par Michael Guilloux

43PARTAGES

0  1 
L'Agence des Projets de Recherche Avancés de la Défense (DARPA) travaillerait actuellement pour mettre en place une nouvelle technologie de suivi de position pour remplacer le Global Positionning System (GPS) actuel.

Travaillant pour le compte du département américain de la Défense, la DARPA ambitionne par son projet de dépasser les limites du GPS et assurer aux US « la supériorité dans les domaines aérien, maritime, terrestre, spacial, et cybernétique. »

Pour rappel, le GPS est un système de géolocalisation basé sur les satellites qui, à l'origine, était un projet de recherche de l'armée américaine. Le système de positionnement repose sur un groupe de satellites gravitant en orbite autour de la terre et émettant des ondes radio UHF captées par des récepteurs GPS. Il fonctionne grâce au calcul de la distance qui sépare un récepteur GPS de plusieurs satellites. Les informations nécessaires au calcul de la position des satellites étant transmises régulièrement au récepteur, celui-ci peut, grâce à la connaissance de la distance qui le sépare des satellites, connaître ses coordonnées.

Si les précisions du GPS sont remarquables, le dispositif présente toutefois plusieurs faiblesses, notamment en ce qui concerne la continuité du calcul de coordonnées. Le système souffre parfois de mauvaises réceptions dues à des parasites, un orage ou une forte humidité par exemple. Il s'avère également inefficace dans des zones denses et peut être exposé à des brouillages radioélectriques volontaires ou non. Sa dépendance des satellites constitue également une faiblesse surtout en cas en d'alignement momentané de quelques satellites - ce qui détériore la précision du calcul - ou d'incident avec un satellite.

Ce sont ces différentes faiblesses que la DARPA cherche à éliminer dans le cadre du projet « All Source Position and Navigation » (ASPN) dont le gouvernement américain a fait une priorité. Dans un document publié le jeudi, la DARPA donne donc un aperçu de ce qui sera le GPS de demain. Le futur système de géolocalisation fonctionnera sans satellite et sera résistant aux brouillages.

Pour mettre en place son nouveau système, l'agence US pour les projets de recherche avancés de la Défense explore plusieurs pistes. On note entre autres des systèmes d’interférométrie atomique, des gyroscopes à calibration automatique ou encore des horloges atomiques basées sur des lasers à impulsion.

Le projet ASPN sera destiné à en premier lieu à une utilisation militaire, mais il pourrait aussi être ouvert au grand public un peu plus tard comme ce fut le cas avec le GPS.

Source : Document de la DARPA (pdf)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 13:44
Pourquoi est ce qu'ils annoncent cette "nouvelle" au public si c'est un projet de recherche a but (le 1er ) militaire ?
Avatar de abriotde
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 13:47
Se baser sur des horloges atomique (pour le récepteur) permettra d'augmenter la précision, utiliser un gyroscope permet de se repérer par rapport a l'ancienne position lors d'une perte du signal temporaire mais je ne vois pas comment ne plus utiliser les ondes radio des satellites. Il y a bien d'autre moyens en utilisant des balises terrestre (idéalement des balises déjà existantes (antenne relais de portable/télévision/radio ou autre)) mais plus complexe et moins fiables a ma connaissance, ils sont souvent utilisé en complément et nécéssite un accès a des informations d'internet... Galiléo, le système Européen améliore déjà le GPS en précision et je crois en cryptant un peu le signal. Qu peut-on envisager de réellement alternatif? Des balises terrestre radioactive mais cela ne sera pas possible sans polémique...
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 13:53
Pour mettre en place son nouveau système, l'agence US pour les projets de recherche avancés de la Défense explore plusieurs pistes. On note entre autres des systèmes d’interférométrie atomique, des gyroscopes à calibration automatique ou encore des horloges atomiques basées sur des lasers à impulsion.
J’ai du mal à comprendre comment on peut faire du GPS vraiment planétaire sans satellite. Je viens de faire quelques recherches sur cette petite liste de technologies : elles m’ont toutes l’air d’être à un stade encore très expérimentales et elles permettraient surtout de développer un GPS « opportuniste » capable d’interpréter ou de modifier légèrement les ondes radio environnantes pour échanger des informations. Ce nouveau GPS pas si Global serait surtout utile en situation de combat.

Pour ça, il faudrait trouver un système qui pourrait se passer du système de coordonnées offert par les satellites, donc un truc qui pourrait avoir un état unique à chaque endroit de la planète.
Avatar de kiprok
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 14:16
même techno utilisée par la voiture sans gps?

Source : http://www.challenges.fr/entreprise/...de-demain.html

L'accord permet d'éviter de développer des technologies que l'autre partenaire maîtrise déjà. Valeo met ainsi au pot son expertise sur les caméras de vision à 360 degrés, utilisées désormais sur des véhicules militaires. Safran apporte la haute technologie de défense, travaillant par exemple sur la miniaturisation de ses centrales inertielles, instrument de navigation aéronautiques et militaires ultra précis qui permettent de se passer du GPS, pour des applications automobiles.
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 14:21
Citation Envoyé par Voïvode Voir le message
J’ai du mal à comprendre comment on peut faire du GPS vraiment planétaire sans satellite. Je viens de faire quelques recherches sur cette petite liste de technologies : elles m’ont toutes l’air d’être à un stade encore très expérimentales et elles permettraient surtout de développer un GPS « opportuniste » capable d’interpréter ou de modifier légèrement les ondes radio environnantes pour échanger des informations. Ce nouveau GPS pas si Global serait surtout utile en situation de combat.

Pour ça, il faudrait trouver un système qui pourrait se passer du système de coordonnées offert par les satellites, donc un truc qui pourrait avoir un état unique à chaque endroit de la planète.
Sagem commercialise déjà une centrale inertielle (http://www.sagem.com/fr/terrestre/ar...t-localisation) qui, une fois référencé à un point précis est capable de garder sa position "GPS" en mouvement de manière précise (10m, précision Civile). Son but premier est l'asservissement de canon et donc surtout de résister à des tir de 30/40G. On peut très bien imaginer un système équivalent axé sur la précision et pas la résistance.
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 31/03/2015 à 22:49
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Sagem commercialise déjà une centrale inertielle (http://www.sagem.com/fr/terrestre/ar...t-localisation) qui, une fois référencé à un point précis est capable de garder sa position "GPS" en mouvement de manière précise (10m, précision Civile). Son but premier est l'asservissement de canon et donc surtout de résister à des tir de 30/40G. On peut très bien imaginer un système équivalent axé sur la précision et pas la résistance.
Il existe aussi des systèmes magnéto-inertielles (made in France) qui seraient moins onéreux et peut-être au moins aussi précis. (utilisation du conditionnel dû au manque d'informations)
Avatar de sanzalure
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 01/04/2015 à 22:32
« assurer aux USA la supériorité dans les domaines aérien, maritime, terrestre, spacial, et cybernétique. »

Il faut être bien mal dans sa peau pour vouloir assurer sa supériorité sur les autres par de tels moyens.

Personne n'a besoin d'être « supérieur » aux autres.
Le seul fait de le vouloir démontre qu'on a pas compris grand chose dans la vie.

Le principe de base est : « We are all one »

Si tu as peur des autres, c'est que tu as peur de toi-même.
Si tu fais mal aux autres, tu te fais mal à toi-même.

Pauvres États-Unis !

Serge Grenier
Avatar de elfasys
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/04/2015 à 5:48
Moi, je vois bien un satellite en forme de poisson...
Avatar de ramasoft1
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 02/04/2015 à 10:31
En tous cas voilà un poisson qui a bien fonctionné.
Bravo
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 02/04/2015 à 10:38
Un poisson qui a déjà cinq jours sur le net alors que nous sommes le 2 avril ? Ce ne serait pas très fairplay.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web