Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IDC prévoit une augmentation significative du volume de vente des objets connectés cette année
2015 l'année du boom des dispositifs connectés ?

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

1  0 
En tant que professionnels de l'IT et développeurs, trouvez-vous un intérêt aux dispositifs connecté
Selon le baromètre du cabinet d’analyse IDC, le marché des objets connectés à atteint les 19,6 millions d’unités écoulées en 2014. Les dispositifs portés au poignet connectés (qui incluent les montres et les bracelets) ont constitué l’essentiel du volume de vente et ce sont emparés de 90,4% des parts, soit un volume de 17,7 millions d’unités vendues. Cette catégorie a été suivi par des modulaires connectés qui se sont emparés de 8,3% du marché, soit un volume d’1,6 million d’unités. Les vêtements et lunettes connectés ont constitué respectivement 0,1% et 0,3% du marché.

Pour IDC, une combinaison de nouveaux vendeurs, de nouveaux dispositifs mais également une plus grande sensibilisation de l’utilisateur final vont constituer les clés qui vont permettre à 2015 de connaître une véritable explosion sur le marché des objets connectés. Le cabinet s’attend à une croissance annuelle de 133,4%, qui permettraient au marché de passer de 19,6 millions d’unités écoulées en 2014 à 45,7 millions d’unités écoulées en 2015. Le cabinet se veut encore plus optimiste pour ce marché qui est encore émergent et pense que d’ici 2019, la barre des 100 millions d’unités écoulées sera franchie, résultant en une croissance annuelle cumulée sur cinq ans de 45,1%.

« Les dispositifs portables intelligents sont sur le point de faire un grand pas en avant avec le lancement de la montre d'Apple cette année », a déclaré Ramon Llamas, directeur de recherche avec l'équipe des dispositifs portables d'IDC. « L'Apple Watch élève le profil des dispositifs portables en général et il y a de nombreux fournisseurs ainsi que des dispositifs qui sont désireux de partager les feux des projecteurs. Les dispositifs portables de base, quant à eux, ne disparaîtront pas. En fait, nous prévoyons une croissance continue ici étant donné que de nombreux segments du marché cherchent des dispositifs portables simples et unique ».


Pour 2015, les dispositifs portés au poignet connectés devraient perdre un peu de marge et se retrouver avec 89,2% pour un volume de vente de 40,7 millions d’unités. Les modulaires vont également perdre un peu de part de marché malgré l’augmentation en volume de vente ; ils ne vont plus représenter que 5,7% du marché pour un volume de vente de 2,6 millions d’unités. Parmi les grands gagnants de cette année figurent les lunettes connectées qui devront observer un volume de vente multiplié par un facteur de 10, passant de 100 000 unités vendues à 1 million, même si ce volume ne représente que 2,2% des parts de marché.

« L'explosion des appareils portables a été nettement dominé par des bracelets de fitness, dont les prix ont fourni des marges confortables jusqu’à présent, mais ces jours sont en train de changer », a prévenu Ryan Reith, directeur du programme Worldwide Quarterly Device d'IDC. « Le prix de ces bracelets de conditionnement physique ont baissé de manière si significative dans certains marchés que des constructeurs de smartphones sont maintenant entrain de les regrouper avec les smartphones à petit prix. Pendant ce temps, le marché évolue rapidement vers des appareils à prix plus élevé qui offrent de plus grandes fonctionnalités. Alors que l'entrée d'Apple dans le marché est symbolique, la clé du succès sera de créer des cas d'utilisations impérieuses pour le consommateur moyen. Beaucoup d'utilisateurs auront besoin d'une bonne raison pour remplacer une montre traditionnelle ou un accessoire par un dispositif porté au poignet ou une autre forme de dispositif portable qui nécessitera probablement une recharge quotidienne et des mises à niveau logiciel occasionnelles » a-t-il continué.


Source : IDC

Et vous ?

Êtes-vous intéressé par les dispositifs connectés ? Lesquels ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !