Hadopi 2 : la SARD propose la solution du mécénat global
Idée révolutionnaire ou utopie ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Hadopi 2 : la SARD propose la solution du mécénat global : idée révolutionnaire ou utopie ?

Hier s'est tenue à la mairie du troisième arrondissement de Paris une réunion à laquelle ont participé artistes, membres d'associations soutenant le logiciel libre et acteurs d'Internet. Ensemble, ils ont débattu de l'après Hadopi, et formulé plusieurs propositions, autour de la création d'une Société d'Acceptation et de Répartition des Dons (SARD), qui permettrait aux internautes de faire des dons aux artistes de leur choix.

Cette solution apparait aux fondateurs de cette initiative plus judicieuse que la répression du téléchargement illégal. Son but serait donc d'apporter une solution au partage des oeuvres sur le web qui permettrait de rémunèrer les auteurs, plutôt que de punir les utilisateurs (et dans ce dernier cas, sans que personne n'y gagne).

Ce projet pourrait voir le jour dans les mois à venir car, comme le précise ses auteurs, "les dons ne nécéssitent pas un accord de la legislation".

La dispositif imaginé par la SARD veut se distinguer d'une nouvelle taxe ou redevance, dans le sens où les sommes versées seraient libres et laissées à la discrétion de chaque internaute. Les versements pourraient s'effectuer direment auprès des artistes enregistrés à la SARD, ou bien via un pot commun.

Les sites de streaming, peer-to-peer ou encore les webradios, pourraient devenir de "grands donateurs".

Le système ne se substitue pas pour autant aux lois protégeant la propriété intellectuelle, et vient en plus des solutions déjà existantes.

Le plus grand rêve de la SARD ? Réussir à faire appliquer le concept de mécénat global inventé par Francis Muguet, où les internautes décideraient de la répartition de leurs dons, contrairement à la licence globale voulue par le gouvernement qui subventionnerait plutôt les éditeurs que les artistes.

De plus, selon monsieur Muguet, ce système épargnerait "toute surveillance intrusive des flux de données Internet qui pourrait se révéler attentatoire à la privauté et aux libertés individuelles", à l'inverse de la licence globale pour laquelle des sondages seraient nécéssaires afin de définir les destinataires des rétributions.

Source : Le site officiel du mécénat global et de la SARD

Lire aussi :
- Hadopi 2 adoptée par la Commission Mixte Paritaire, son vote définitif prévu pour la semaine prochaine
- HADOPI - Le ministre de la Culture et de la Communication veut booster l'offre légale sur le Net

Selon l'Arcep, la licence globale pourrait rapporter 1,34 milliard d'euros par an (presque le double de la Sacem, qui a perçu 755 millions d'euros perçus en 2008). A votre avis, quelles pourraient être les recettes du mécénat global ?

Cette alternative vous parait-elle crédible ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de maitredede maitredede - Membre régulier https://www.developpez.com
le 18/09/2009 à 9:14
Bonjour,

Ce principe de don volontaire est un bon début, mais connaissant les tendances des majors, ça ne restera qu'un projet utopique comme tant d'autres, car ils ne pourront plus s'en mettre plein des fouilles...

Mais je tiens quand même à préciser que sur le principe, c'est bien Tu aimes une musique, tu veux montrer ta reconnaissance à l'artiste... Plutôt que d'acheter un CD où l'artiste ne touche qu'un faible pourcentage, tu peux lui donner directement cet argent...

En ce qui concerne la licence globale, plutôt que de télécharger n'importe où en imposant des sondages sur lesquels se baseront les reversements, je propose plutôt de créer des plateformes de téléchargement gratuites, dont les stats de téléchargement permettraient de rémunérer les artistes.
En combinant avec la SARD, je pense que ça serait un meilleur point de départ que de nous pourrir la vie en nous flicant pour n'importe quoi... (radars, téléchargement... a quand l'amende pour excès de vitesse pour téléchargement trop rapide ?)
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/09/2009 à 9:39
Est ce que des sites de téléchargements seraient prêt à donner de l'argent,ça déjà je ne suis pas sur?si il voulait bien ce serait bien mais le problème c'est que Hadopi ne vises pas les artistes mais les majors et dans ce cas les majors ne gagnent pas plus...
Je penses que cette idée est un peu utopiste mais c'est déjà un début.
Avatar de Furikawari Furikawari - Inactif https://www.developpez.com
le 18/09/2009 à 9:45
A brûle pourpoint ça semble être une bonne idée...
Avatar de - https://www.developpez.com
le 18/09/2009 à 22:51
Je ne suis pas sûre que cela sera suffisant pour satisfaire les artistiques/majors, je pense qu'ils se diront perdant dans l'affaire.
Par contre, cette idée me parait quand même bonne, et crédible.
Offres d'emploi IT
Analyste concepteur (h/f)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon (83200)
Développeur android h/f
Solocal Group - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Développeur android java / web
RH for BUSINESS - Ile de France - Bouffémont (95570)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil