Vol d'essai réussi pour les drones de Facebook dans l'espace aérien britannique
Ces engins ambitionnent de diffuser une connexion internet

0PARTAGES

1  0 
Il y a déjà un an que Facebook a présenté son « initiative qui réunit les leaders en matière de technologie, les organisations à but non lucratif ainsi que les communautés locales pour apporter une connexion aux deux-tiers du monde qui n’ont pas encore accès à internet ».

En effet, Mark Zuckerberg, le numéro un de Facebook, a confirmé la première mission d’une flotte de drone solaire de Facebook baptisée Aquila ; les dispositifs ont volé avec succès dans l'espace aérien britannique. Les drones fonctionnent grâce à des panneaux solaires fixés sur leurs ailes, avec une autonomie de quelques mois. Les drones embarqueront une technologie basée sur des lasers pour communiquer et relayer les informations émises au sol. « Dans le cadre de notre effort Internet.org pour connecter le monde, nous avons conçu des avions sans pilote qui peuvent diffuser un accès à Internet aux gens depuis le ciel. Aujourd'hui, je suis heureux de faire savoir que nous avons conclu avec succès le premier vol d'essai de ces avions au Royaume-Uni ».

Développé par Ascenta, une entreprise britannique rachetée par Facebook en mars 2014 et qui est spécialisée dans la conception de drone solaire, ces avions pourront voler jusqu’à 18 kms au-dessus du sol. « Dans leur version finale, ces engins auront des ailes aussi grandes qu'un Boeing 737 mais pèseront moins qu'une voiture», a assuré Mark Zuckerberg.

Si les drones sont plus connus du grand public comme étant des outils permettant de prendre des photos et des vidéos, ceux de Facebook visent à fournir une connexion Internet aux zones les plus défavorisées du monde. L’antenne fixée sur leurs ailes devrait leur permettre d’apporter un débit équivalent à une connexion 3G. « Des avions comme ceux-ci aideront à relier le monde entier, car ils peuvent desservir à moindre coût les 10 pour cent de la population mondiale qui vit dans des collectivités éloignées sans infrastructure Internet existante » explique le PDG.

L'initiative concerne pour le moment près de 7 millions de personnes au Ghana (le 22 janvier grâce à un partenariat avec Airtel), au Kenya (le 14 novembre), en Tanzanie (le 29 octobre), en Indonésie et en Colombie (le 14 janvier), qui peuvent accéder à une sélection de services en ligne sur leur téléphone portable ou leur ordinateur. Notons également que, le 10 février dernier, l’Inde en a aussi bénéficié notamment grâce à un accord avec l'opérateur télécom indien Reliance Communications. Ce mois-ci, Internet.org s’est intéressé aux Philippines, ce qui en fait le dernier emplacement à profiter d'un accès libre à au moins 24 sites Facebook que le numéro un des réseaux sociaux offre dans le cadre de son programme. La société espère que son initiative s’étendra sur 100 pays.

« Plus de la moitié du monde est encore hors ligne », a rappelé le chef de l'exploitation, Sheryl Sandberg. « Nous voulons changer cela, c’est pourquoi nous travaillons pour connecter tous à travers Internet.org. Nous avons lancé l'application Internet.org dans six pays, et près de 7 millions de personnes l'ont utilisé pour être en ligne pour la première fois ».

Les équipes en charge de l'intelligence artificielle chez Facebook ont déjà prévu de gérer le flot de nouveaux utilisateurs en développant une technologie pour les aider à faire face à une explosion des messages ainsi que des photos sur le réseau social.

« Si nous atteignons notre objectif premier, qui est de mettre tout le monde sur Internet, créer des services à l'échelle de la planète entière, nous créons ce nouveau problème : il y aura tellement d'informations que vous pourrez ne pas consommer la substance qui importe pour vous, » a déclaré le directeur de la technologie de Facebook, Mike Schroepfer, pendant la conférence F8 dédiée aux développeurs qui a eu lieu à San Francisco, en expliquant comment le groupe d'intelligence artificielle de l'entreprise s’emploie à résoudre la surcharge d'informations.

Source : Facebook

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 1:44
Mais c'est génial !

Oh, wait !
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'initiative concerne pour le moment près de 7 millions de personnes au Ghana (le 22 janvier grâce à un partenariat avec Airtel), au Kenya (le 14 novembre), en Tanzanie (le 29 octobre), en Indonésie et en Colombie (le 14 janvier), qui peuvent accéder à une sélection de services en ligne sur leur téléphone portable ou leur ordinateur. [...] Ce mois-ci, Internet.org s’est intéressé aux Philippines, ce qui en fait le dernier emplacement à profiter d'un accès libre à au moins 24 sites Facebook que le numéro un des réseaux sociaux offre dans le cadre de son programme. [...]

« Plus de la moitié du monde est encore hors ligne», a rappelé le chef de l'exploitation, Sheryl Sandberg. « Nous voulons changer cela, c’est pourquoi nous travaillons pour connecter tous à travers Internet.org.
Donc si j'ai bien compris, on ne leur donne pas accès à Internet. On leur donne accès à des sites Facebook. Et Internet.org c'est Facebook aussi. Le nom générique peut porter à confusion, mais c'est du Facebook. D'ailleurs je trouve pas normal qu'ils aient pu utiliser un nom de domaine avec un nom aussi commun que "internet". Normalement ça devrait pas passer en marque, alors en nom de domaine il y a de quoi se poser des questions.

Dit autrement, je vois là un acte de publicité évident où on va faire croire à ces gens sans internet que les sites Facebook qu'ils voient est internet. D'une part en ne leur donnant que du Facebook, donc autant dire extrêmement limité et biaisé en faveur de Facebook, et d'autre part en affichant ça sous le nom de "internet" grâce à un nom de domaine trompeur. On appelle ça de la pub mensongère, chez moi. Donc si l'idée de base est géniale, son application ici est frauduleuse. Et je ne vois que pour seule explication un objectif de faire du chiffre et de la clientèle pour Facebook. Sinon, pourquoi se donner du mal à faire des "applications" dédiées, plutôt que de se contenter de l'accès ?

En bref, ça pue. Ça cherche de la clientèle et ça dit faire de l'humanisme. C'est écoeurant. C'est une réaction à chaud, mais ça semble démarrer très mal.

NB : Et merci de ne pas vous contenter de faire du Google Trad. Relisez-vous et écrivez en français, bon sang.
Avatar de miky55
Membre averti https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 16:43
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Mais c'est génial !
Oh, wait !
En bref, ça pue. Ça cherche de la clientèle et ça dit faire de l'humanisme. C'est écoeurant. C'est une réaction à chaud, mais ça semble démarrer très mal.
Je pense que ça mérite un peu plus de réflexion: il est très peu probable qu'un tel déploiement leur soit rentable (économiquement), il me parait normal pour un tel projet qu'ils souhaitent dans un premier temps filtrer l'utilisation, ne serai-ce que pour répartir la bande passante, si ils fournissent un accès libre à tout internet dès le début et que tout le monde se met à pomper sur youtube ou bitorrent ça risque de plantouiller...

Après c'est une société privé et de surcroît Américaine, pas impossible qu'ils fassent comme Coca-Cola qui vendent à perte dans certains pays du tiers monde: l'essentiel c'est que tout le monde connaisse la marque, à tout prix...

Je trouve pas ça si écœurant que ça: des zones qui n'ont aujourd’hui aucun accès au net y gagnent un accès restreint aujourd’hui, peut être plus ouvert demain et eux expérimentent une technologie très intéressante et prometteuse.
Avatar de LawArticle
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 17:36
Il faut vraiment que je songe à quitter Facebook car là ca devient grave. Facebook ne doit pas oublier que c'est un réseau-social. Il ne faut pas non plus se prendre pour ce que l'on n'est pas. En même temps pour eux c'est possible. Seuls les plus intelligent quitteront Facebook ou du moins l'ont déjà fait
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 18:01
Autant je déteste le principe de Facebook, que je ne recommande à personne, autant c'est au contraire souvent une très bonne idée pour une entreprise de se diversifier. Peugeot ne serait pas ce qu'il est, s'il en était resté à fabriquer des moulins à café, tout comme Nintendo s'il était resté a fabriquer des cartes à jouer. Et des exemples comme ça je pourrais en citer des centaines.
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 18:25
Citation Envoyé par miky55 Voir le message
Je pense que ça mérite un peu plus de réflexion: il est très peu probable qu'un tel déploiement leur soit rentable (économiquement), il me parait normal pour un tel projet qu'ils souhaitent dans un premier temps filtrer l'utilisation, ne serai-ce que pour répartir la bande passante, si ils fournissent un accès libre à tout internet dès le début et que tout le monde se met à pomper sur youtube ou bitorrent ça risque de plantouiller...

Après c'est une société privé et de surcroît Américaine, pas impossible qu'ils fassent comme Coca-Cola qui vendent à perte dans certains pays du tiers monde: l'essentiel c'est que tout le monde connaisse la marque, à tout prix...

Je trouve pas ça si écœurant que ça: des zones qui n'ont aujourd’hui aucun accès au net y gagnent un accès restreint aujourd’hui, peut être plus ouvert demain et eux expérimentent une technologie très intéressante et prometteuse.
Bien sûr, on peut relativiser. Les contraintes sont là et accéder à Facebook c'est toujours mieux que rien (encore que, ça peut se discuter). Mais si c'est qu'une question de bande passante, il suffit de faire comme on faisait il y a des années et qu'on fait toujours aujourd'hui : on accorde un quota par mois ou par jour. Et ils peuvent faire aussi du QoS (Quality of Service, on bride la bande passante sur certains types de contenus ou sur des sites, pour en favoriser d'autres), chose qu'on sait faire depuis belle lurette aussi. C'est leur réseau aérien, ils peuvent faire ce qu'ils veulent à ce niveau là. Ajoute à ça un abonnement et non gratuitement pour à la fois éloigner les gros abuseurs et rentabiliser l'affaire. Mais diable, pourquoi faire une sélection de services ? Pourquoi accéder à internet au travers d'une plateforme dédiée ? On a déjà des navigateurs, y'a pas besoin de ça. Qu'ils fournissent un Firefox customisé, c'est à dire avec des marques pages Facebook-only. Le code est libre, y'a pas grand chose à faire si ce n'est changer les marques pages. Pourquoi se faire chier à faire une plateforme complète qu'il faut non seulement bien étudiée pour que ce soit facile d'utilisation, mais aussi maintenir ?

On peut toujours relativiser, mais là c'est quand même gros.
Avatar de Cafeinoman
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/03/2015 à 7:39
La communication, c'est le principal. C'est vrai quoi, pouvoir poster sur Facebook le fait que tu as fait 3 km à pied pour refaire ta réserve d'eau, ou que cette semaine tu emmène ta famille au dispensaire du coin (50km, 1 médecin et pas de médocs), c'est important!
Sérieusement, quel est l'intérêt de mettre en place des drones-relais dans des zones en aussi grandes difficultés? Qu'ils les remplacent par des convois d'ingénieurs, avec découpeuses à plasma, imprimantes 3D et matériaux. Des puits, des tracteurs, des panneaux solaires, des micro-unités industrielles, voilà le besoin dans ces secteurs! Donner un accès a facebook n'est pas vraiment une priorité dans l'aide au développement. Bref, même si la technologie est sympa, ça m'énerve...
Avatar de DarkHylian
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/03/2015 à 11:12
Bonjour,
Je me présente, je suis FaceBook. Je vais vous offrir une connexion restreinte à mon service grâce à un système de drone.
Je suis sympa hein ??
Et si vous faites pas attention, dans la prochaine mise à jour, j'intègrerai des caméras, des capteurs thermiques, des micros hautes sensibilités, et même des hauts-parleurs pour vous dire quoi faire.

A Termes, je pourrai me connecter directement à vos téléphones pour savoir ce que vous ferez. Et le mieux, c'est que c'est vous qui choisirez de vous connecter à mon service.
Encore mieux, une fois que j'aurai dit offrir l'internet ouvert partout, je pourrai filtrer les contenus auxquels vous aurez accès, et mieux que ça, je pourrai vous empêcher d'écrire n'importe quoi sur Internet.

Bientôt, les agences gouvernementales, les politiciens de tout bord et les contestataires me craindront car j'aurai une emprise sur les gens que personne ne pourra égaler.

Mais en attendant, continuez d'utiliser mes services, ça me permet de progresser pour pouvoir mieux vous rendre esclave de votre stupidité.

(Crédo de la maison : ne jamais prendre les gens pour des cons, mais ne jamais oublier qu'ils le sont )
Avatar de François M.
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/03/2015 à 13:14
Citation Envoyé par Uther Voir le message
. Peugeot ne serait pas ce qu'il est, s'il en était resté à fabriquer des moulins à café,
La séparation entre les deux sociétés (voitures et moulins à café) remonte à 1896.
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/04/2015 à 23:24
Quand je vois ça je constate très rapidement que Mark Zuckerberg montre à la terre entière que :
- (1) s'il le voulait qu'il a les capacités d'aider les pays du tiers monde mais qu'il ne le fait pas
- (2) effectivement, il ne fait que des choses qui lui donneront la possibilité de gérer le monde à sa guise comme certains l'entrevoient.

Facebook me dégoûte vraiment de plus en plus sous tous les points de vue.
Avatar de Garfaz
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/04/2015 à 11:42
Bonjour,
Je me présente, je suis FaceBook. Je vais vous offrir une connexion restreinte à mon service grâce à un système de drone.
Je suis sympa hein ??
Et si vous faites pas attention, dans la prochaine mise à jour, j'intègrerai des caméras, des capteurs thermiques, des micros hautes sensibilités, et même des hauts-parleurs pour vous dire quoi faire.

[...]

Excellent !! j'adore.

Alors un coup c'est Google avec ses ballons ou drones je sais plus ou ils en sont, un coup c'est facebook... Une bataille de coq a ce niveau ça craint un peux quand même... Se sentent-ils forcés de masquer leurs stratégies d'expansion vers les pays du tiers monde en actions humanitaires a grande échelle ?
C'est vraiment prendre les populations qui y vivent pour des moutons, c'est dégrader leur conditions de vie et leur voies de développement. Qu'il participent donc a des projets collaboratifs avec des ONG, cela leurs donnerais plus de crédit. Depuis quand internet est un besoin primaire pour vivre ...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web