Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une coalition veut faire cesser les pratiques de la NSA
à travers une lettre adressée au gouvernement et au congrès américain

Le , par Olivier Famien

40PARTAGES

8  0 
Depuis que la lumière a été faite sur l’étendue des actions de surveillance menées par le gouvernement américain, de nombreux organismes de défense des droits de l’homme ainsi que des entreprises dans le domaine des technologies sont montés au créneau pour dénoncer ces pratiques anormales.

Pas plus tard qu’hier, une coalition formée d’avocats, de compagnies exerçant dans le domaine des technologies et des associations commerciales a adressé une lettre ouverte à la maison blanche et aux représentants du Congrès américain en vue de réitérer leur position concernant le Patriot Act. Cette loi arrivant à expiration à partir du 1er juin prochain, ce courrier se présente comme un moyen de faire pression sur le gouvernement afin d’introduire des reformes en cas de reconduction des sections 214 et 215 du Patriot Act.

Il faut rappeler que cet environnement s’est créé à la suite du vote à la hâte du Patriot Act quelque temps après les attentats du 11 septembre 2001. Cette loi comporte plusieurs sections, dont les 214 et 215, qui donnent pouvoir aux agences gouvernementales américaines pour la collecte des données sur des Américains ou des étrangers vivant sur le territoire américain sans requérir à un mandat de justice. C’est en quelque sorte un blanc-seing donné aux agences gouvernementales telles que la NSA, le FBI, la CIA pour faire tout ce qu’elles veulent sous le couvert de la protection du territoire américain.

En principe, la constitution américaine stipule en son quatrième amendement que le gouvernement doit d'abord démontrer de manière raisonnable qu’un individu a commis ou commettrait un crime pour justifier ses actions. De même, il ne peut effectuer des recherches sur un individu sans avoir obtenu au préalable un mandat. Or avec le vote de ce Patriot Act, toutes ces lois constitutionnelles sur la protection de la vie privée sont foulées au pied.

C’est pourquoi Microsoft a adressé, l’an dernier, un ensemble de recommandations aux autorités américaines afin de corriger les manquements occasionnés par l’application du Patriot Act. Microsoft a suggéré que 5 points soient améliorés afin de régler le problème. Ce sont la fin de la collecte en masse de données, l’engagement des agences américaines pour ne plus hacker les câbles et les datacenters des entreprises IT, la continuation des améliorations en matière de transparence, une reformation de la cour FISA, ne plus faire pression sur les multinationales américaines pour qu’elles fournissent leurs données stockées dans des pays tiers.

Cette fois encore, une adresse est faite au gouvernement afin de faire cesser ces pratiques anticonstitutionnelles et nuisibles pour la vie privée et les activités des entreprises IT. Si ce cri de cœur est entendu, cela permettra de faire un meilleur équilibre entre la protection des collectivités publiques et celle de la vie privée des citoyens. En retour, les entreprises exerçant sur le territoire américain auront un meilleur contrôle sur leurs données et restaureront la confiance dont elle jouissait auprès des internautes.

Source : New America

Et vous ?

Que pensez-vous de cette action ?
Pourra-t-elle faire changer les choses ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/03/2015 à 23:34
Cela va certainement tomber dans l'oreille d'un sourd : Il ne s'agit pas uniquement de collecter massivement des données sur les gens pour connaitre ou ils sont en cas de problème, il s'agit même là d'un simple effet de bord. Le vrai but de tout ceci est bien de contrôler des populations, des pays entiers pour les devancer dans certains domaines (politique comme l'écoute de la chancelière Allemande ou technologique) et ça, même si toutes es grosses entreprises s'y mettaient, les gouvernements ne voudront pas revenir dessus.
4  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 10:35
c'est marrant de vois que la nsa passionne toujours autant alors que le débat actuel sur la loi liberticide que le gouvernement veut passer personne n'en parle.... çà mériterait plus un article dans développez que certaine news...
0  0 
Avatar de JackJnr
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 11:56
D'un côté ce genre d'initiatives me fait sourire, j'y vois une certaine forme de naiveté. De l'autre je ne peux m'empêcher de penser que si elles se multiplient on peut assister à un revirement (de quelle ampleur je n'en sais rien) qui pourrait mettre en cause les activités de la NSA et des autres agences de renseignement dans le monde. Enfin c'est mon côté utopiste qui ressort.
0  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 12:53
Citation Envoyé par cuicui78 Voir le message
c'est marrant de vois que la nsa passionne toujours autant alors que le débat actuel sur la loi liberticide que le gouvernement veut passer personne n'en parle.... çà mériterait plus un article dans développez que certaine news...
Je trouve bizarre d'opposer les deux, personnellement. Ne plus parler de la NSA ne fera pas parler davantage de la nouvelle loi "antiterroriste" française, et parler davantage de cette loi n'empêche pas de parler de la NSA.
0  0 
Avatar de ticNFA
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 13:59
Citation Envoyé par JackJnr Voir le message
D'un côté ce genre d'initiatives me fait sourire, j'y vois une certaine forme de naiveté. De l'autre je ne peux m'empêcher de penser que si elles se multiplient on peut assister à un revirement (de quelle ampleur je n'en sais rien) qui pourrait mettre en cause les activités de la NSA et des autres agences de renseignement dans le monde. Enfin c'est mon côté utopiste qui ressort.
Si le but est un revirement, c'est effectivement de la naïveté. Si ces initiatives ont le mérite d'exister c'est justement parce qu'elles montreront au grand public qu'elles ne changeront rien. Snowden a expliqué que c'est quand il a vu l'administration Obama faire l'inverse des promesses que certains ont voulu entendre qu'il a décidé, lui auparavant sans histoire, de quitter la NSA avec armes et bagages. L'Etat américain a fortement augmenté les moyens de la NSA depuis.
Les gouvernements ont montré ce qu'il en était de le faire confiance. Sans même parler de l'histoire, de la rétroactivité des lois, les mesures prises (Patriot Act, p.ex.) ou annoncées par notre gouvernement sont là pour rappeler combien c'est naïf.
Il faut que les systèmes utilisés soient intrinsèquement sûrs. Ce n'est pas une garantie mais au moins une nécessité. Au mieux cela nous protège, au pire cela fait bouffer son budget à là NSA.

J'en profite pour recommander vivement CitizenFour. Un bon résumé pour qui n'a pas suivi les révélations et surtout un évènement historique filmé. Le film a le mérite de présenter un précurseur, William Binney, ancien cerveau de la NSA, et puis évidemment la rencontre avec Snowden qui fait preuve de courage, de lucidité et d'humilité. Le film s'arrête un peu en chemin sur l'opportunité d'une protection et de ses moyens. Si Laura Poitras est lucide vis-à-vis des grandes entreprises, comment ne pas l'être aujourd'hui ?, elle reste emprise d'illusions sur les gouvernements, notamment européens, capables, selon elle, de réguler les choses. C'est demander aux responsables de la situation actuelle d'y remédier, un peu comme pour la finance.
0  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/03/2015 à 22:59
source
0  0 
Avatar de landry161
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/03/2015 à 14:35
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Mort de rire
0  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 10:35
Citation Envoyé par DarkHylian Voir le message

Enfin, les Etats-Unis font cet espionnage de masse via un moyen légal (le patriot act entre autre).
L'URSS La Russie et l'Empire du Milieu la République Populaire de Chine en font tout autant, mais bizarrement, ça ne choque personne parce qu'il n'y a pas une loi officielle sur le sujet, ni de contestataire (encore en vie) face à ce qu'il se produit. Du coup, ça arrange un peu tout le monde cette histoire, sauf les Etats-Unis qui vont perdre un peu de leur puissance, au profit des rivaux russes et chinois. (et personnellement, chine ou Russie, je préfèrerais qu'on évite ces cas)(surtout vu ce que fait la Russie militairement en ce moment, et je parle pas de l’Ukraine qui n'est que le petit morceau visible d'un immense iceberg militaire)
L'espionnage à toujours existé et existera toujours. Et ne penses pas que nos petits pays européens sont blanc comme neige.
0  1 
Avatar de DarkHylian
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 10:17
Je pense que le meilleurs moyen pour mettre fin à la collecte de données de masses, c'est de détruire toutes l'électronique du monde... Si l'être humain avait oublié d'être con, le progrès de la science serait toujours dans le bon sens. Au lieu de ça, on cherche à détruire un peu plus notre monde... (le nucléaire, la chimie, l'électronique, la mécanique : tous ces trucs partaient d'un bon principe, en découvrir plus notre monde, comprendre comment il fonctionne... mais au nom du profit personnel, on a tout détourné...) (et pourtant, "Les Besoins De La Multitude Passent Avant Les Besoins De La Minorité"

Bref, et si les peuples renversent les gouvernements responsables de ce capharnaüm , je vois deux possibilités : soit les nouveaux dirigeants utilisent les systèmes en place à leur avantage (profiteur/menteur/arnaqueur) soit ils font vraiment en sorte pour que ce genre de dispositif disparaisse.
Dans le 2nd cas, il y a un souci : si ça ne se fait pas à l'échelle mondiale, le pays/nation/territoire qui subit/opère ce changement se retrouve la cible du reste du monde...

Enfin, les Etats-Unis font cet espionnage de masse via un moyen légal (le patriot act entre autre).
L'URSS La Russie et l'Empire du Milieu la République Populaire de Chine en font tout autant, mais bizarrement, ça ne choque personne parce qu'il n'y a pas une loi officielle sur le sujet, ni de contestataire (encore en vie) face à ce qu'il se produit. Du coup, ça arrange un peu tout le monde cette histoire, sauf les Etats-Unis qui vont perdre un peu de leur puissance, au profit des rivaux russes et chinois. (et personnellement, chine ou Russie, je préfèrerais qu'on évite ces cas)(surtout vu ce que fait la Russie militairement en ce moment, et je parle pas de l’Ukraine qui n'est que le petit morceau visible d'un immense iceberg militaire)
0  2 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 18:02
Ceux qui ont participés à la popularité d'Internet pour "tous" devraient se dire : "Si je savais que sa arriverais jusque là, j'aurais demandé à se que soit installer chez les particuliers des ensembles de divertissement comme la TV et des consoles de jeux, une aide spécialisé pour les personnes souffrant d'handicap et puis c'est tout, plus de problèmes."

Sa a du sens, mais c'est un peu tard pour le vouloir.
0  2