Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Piratage : la Chine dévoile enfin ses unités spéciales
Chargées de voler les secrets commerciaux au profit des entreprises locales

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

3  0 
Les soupçons de longue date portés sur la Chine par rapport à certaines activités de piratage hautement sophistiqué viennent finalement d'être confirmés. Le pays a en effet admis l'existence d'unités spéciales dédiées à la guerre sur les réseaux informatiques.

Depuis plusieurs années, l'Oncle Sam a accusé la Chine d'être à l'origine de certains exploits de piratage, qui visaient en particulier le vol de secrets commerciaux de sociétés américaines. Les données volées auraient ensuite été communiquées aux entreprises chinoises pour leur donner un coup de pouce sur le marché mondial.

Ces suspicions ont longtemps été source de tension entre les deux pays, mais en aucun moment, les responsables chinois n'avaient reconnu de telles allégations.

L'an dernier, les États-Unis ont même accusé cinq ressortissants chinois d'être des « pirates militaires » cherchant à infiltrer les réseaux des entreprises américaines pour voler des données sensibles. Des enquêtes menées par les USA ont permis d'établir des liens entre ces personnes et une unité de l'armée chinoise, mais Pékin a encore nié son implication en décrivant les accusations comme « sans fondement ».

Au-delà des vols de secrets commerciaux, la Chine a été également suspectée d'être dotée de capacité d'endommager des infrastructures essentielles, tels que les réseaux électriques et des pipelines de gaz, via des cyberattaques. Jusqu'à présent, les autorités ont toujours rejeté toute implication dans ces opérations.

Avec la « légitimation » croissante des cyberattaques et des activités d'espionnage, Pékin a enfin admis dans un document officiel, qu'il aurait des unités spéciales pour mener des cyberguerres. L'état chinois aurait en effet un certain nombre d'unités spécialisées dans différents domaines.

Les stratégies de guerre numérique de la Chine ont été exposées dans la dernière édition de la publication « The Science of Military Strategy », produite par le People's Liberation Army (PLA) de la Chine, « une fois par génération » - l'édition précédente datant de 1993. « C'est la première fois que nous voyons une reconnaissance explicite de l'existence de forces secrètes de cyberguerre de la Chine par la partie chinoise » dit Joe McReynolds, qui fait des recherches sur la stratégie, la doctrine et les capacités de guerre de réseaux du pays, au Center for Intelligence Research and Analysis des USA.

Les unités spéciales de piratage de la Chine seraient composées à la fois de militaires et de civils. Joe McReynolds explique que la Chine les a divisées en trois sections.

Une unité, appelée « forces militaires spécialisées dans la guerre des réseaux, » se concentre sur la réalisation de cyberattaques de réseau et la défense contre les attaques adverses. Ce groupe est entièrement composé d'unités militaires opérationnelles.

Le deuxième groupe, quant à lui, comprend des équipes de spécialistes dans les organisations civiles qui « ont été autorisées par l'armée à mener des opérations de guerre de réseau ». On y trouve des civils du Ministère de la Sécurité d'Etat ou MSS - l'équivalent chinois de la CIA - et le ministère de la Sécurité publique, qui joue le rôle du FBI.

La dernière unité de pirates est constituée des « entités externes au gouvernement » qui peuvent aussi être organisées et mobilisées pour les opérations de guerre sur les réseaux, a déclaré McReynolds.

Si vous vous demandez laquelle de ces unités est spécialisée dans le vol de secrets commerciaux, McReynolds affirme qu'elles ont toutes cette mission commune.

Si jusqu'à présent, il y a eu de sérieux doutes sur les dénégations de la Chine sur ses activités de piratage, avec ces révélations, le pays reconnaît implicitement que les accusations portées contre lui sont bien fondées.

Source : The Daily Beast

Et vous?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 13:13
Bof! On est loin du scoop!!!

Il y a plus de 30 ans que la Chine mène une politique active d'espionnage industriel et économique... Il ne se contente d'ailleurs pas de "hacking à la mode web", il y a eu dans le passé plusieurs affaires de "jeunes étudiants chinois" se formant dans les universités occidentales et terminant par se faire prendre la main dans le "pot de confiture" après avoir été engagé par des sociétés occidentales.

Qui plus est la Chine n'a pas l'exclusivité de la démarche... Tous le monde espionne tous le monde!

La seule chose que l'on peut regretter, c'est une certaine naïveté des pays occidentaux (mis à part les pays anglo-saxons, USA en tête) dans le domaine... On se laisse espionner et ensuite on se demande bien pourquoi notre économie est à l'agonie...

Cela donne quoi au final? Les fleurons de l'industrie européenne passent en main chinoise... Dernier exemple en date, le groupe italien Pirelli... Le monde tremble!!! Est-ce que les chinois vont maintenir le calendrier Pirelli et ses belles demoiselles en tenues très légères?
5  1 
Avatar de rmaker
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 14:26
Au contraire, je trouve que c'est un scoop de l'avouer. Ca revient à admettre que la Chine a sa responsabilité dans des attaques menées contre les entreprises européennes ou américaines. C'est un scoop parce que ça veut dire qu'elle n'a plus peur des représailles.
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 14:39
Et puis de le dire officiellement, ça coupe un peu le sifflet aux adeptes du complot qui crient partout que quand les USA lancent des accusations, c'est forcément des mensonges et forcément pour aller faire la guerre quelque part.

Ce ne sont pas des saints, mais on ne peut pas leur donner tord tout le temps non plus ! La preuve via cet aveu.
4  1 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 20:03
Hum... Si j'ai bien compris, la Chine a seulement avoué qu'elle a des équipes spécialisées pour ce genre de tâches. Ce qui n'a rien d'extraordinaire, vu qu'on s'attend à ce que tout les pays en aient. Par contre, de là à faire passer ça pour une preuve, même implicite, que les US ont raison de l'accuser... Je trouve ça petit.

Ce n'est pas parce qu'on a les capacités de le faire que c'est forcément nous. Si on montre que tu n'as pas les capacités de le faire, ça te disculpe d'office, mais si tu as ces capacités, ça ne rend pas coupable d'office. Il faut trouver autre chose. Sinon on part sur de la présomption de culpabilité. Et ce n'est pas parce que notre gouvernement essaye de faire passer ce genre de raisonnement pour la norme qu'il faut s'y résigner.
3  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 22:21
La seule chose que l'on peut regretter, c'est une certaine naïveté des pays occidentaux (mis à part les pays anglo-saxons, USA en tête) dans le domaine... On se laisse espionner et ensuite on se demande bien pourquoi notre économie est à l'agonie...
La France et championne dans le domaine de l'espionnage (militaire en tous cas), si tu savais toutes les innovations d'espionnage de masse qui provienne de France (merci thales)

Aucun pays n'est clean, même nous européen "Unis dans la diversité".
4  1 
Avatar de psychadelic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 17:30
Je ne sais pas trop, je serai tenté de penser que le rachat de Pirelli par la Chine est sans doute une très bonne chose, surtout à cause du calendrier dénudé de Pirelli.

Mon raisonnement est le suivant :
1 – Ils ne peuvent pas supprimer le calendrier, car celui-ci est devenu emblématique et institutionnel à cette marque ; ce serait contre productif.
2 – Maintenant que Pirelli est « entré » en Chine, nombre de dirigeants et autres pontes Chinois vont vouloir en avoir un exemplaire chaque année.
3 – C’est la que commence la contamination virale de la pensée Confucianiste par la pensée Occidentale, car pour nous les Femmes représentent l’avenir de l’humanité, ce qui n’est pas le cas en Chine.

Mais pour en revenir au sujet initial, je ne suis pas certain que ce sera suffisamment efficace pour contrer les cybers divisions Chinoises…
2  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 01/04/2015 à 17:41
Autrement dit, les Chinois font comme les Américains, les Russes, probablement les Français, les Anglais, les Japonais, sans compter les mafias, les terroristes en tout genre etc... Bref, les Chinois admettent qu'ils font comme tout le monde.
2  0 
Avatar de HardBlues
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/03/2015 à 15:34
Oui enfin les aveux on s'en fout un peu...
Comme NSKis j'aimerai surtout être rassuré sur l'avenir du calendrier...
1  0 
Avatar de rmaker
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/03/2015 à 10:00
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
La France et championne dans le domaine de l'espionnage (militaire en tous cas), si tu savais toutes les innovations d'espionnage de masse qui provienne de France (merci thales)
Et la nouvelle loi sur le renseignement suite aux attentats du 7/1 va surement débloquer encore plus de subventions... Donc d'innovation.
1  0 
Avatar de Garfaz
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/04/2015 à 12:02
Autrement dit, les Chinois font comme les Américains, les Russes, probablement les Français, les Anglais, les Japonais, sans compter les mafias, les terroristes en tout genre etc... Bref, les Chinois admettent qu'ils font comme tout le monde.
Je me permettrais d'ajouter que le fait d'avouer de tels choses pour la chine et assez évocateur également d'une évolution de la société chinoise qui en faisant justement "comme tout le monde" montre une volonté de se tailler une place dans ce monde. La chine a toujours été en retrait quant aux informations concernant son fonctionnement et ses activités ( civiles ou militaires ).

Après cela sert certainement un but de percer plus en profondeur en essayant d'instaurer un """climat""" ( j'insiste sur les quotes ) de """confiance""", mais bon étant donné que la plus part des pays le font....
1  0