Microsoft dévoile Azure App Service
Un ensemble d'outils pour fusionner mobile et web sur le Cloud

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Si Microsoft avait opté jusqu’à présent pour une séparation du mobile et du web dans Azure, l’éditeur a décidé de revoir les choses en proposant Azure App Service. Ce dernier combine Azure Websites (service centré sur l'hébergement de site dans Azure), Azure Mobile Services (gestion de push, d'authentification et etc. pour les applications mobiles) ainsi que BizTalk Services (pour l'intégration de données).

Scott Guthrie, le vice-président exécutif Cloud and Enterprise group chez Microsoft, s’est occupé de la présentation de la dernière composante de la plateforme IaaS. Il a expliqué entre autre que « Azure App Service est un service intégré qui vous permet de créer des applications web et mobiles pour toute plate-forme ou terminaux, de les intégrer facilement avec des solutions SaaS (Office 365, Dynamics CRM, Salesforce, Twilio, etc), de les connecter facilement avec des applications sur site (SAP, Oracle, Siebel, etc.), et d’automatiser facilement les processus des entreprises, tout en répondant à de strictes contraintes de sécurité, de fiabilité et d’évolutivité ».


A la base, quatre composantes sont proposées. Il s’agit de regrouper dans le même espace :

  • Web Apps : qui s’avère être une version rebaptisée du service Azure Web Site, conçu pour le développement rapide avec des frameworks Web les plus utilisé ainsi que le support des fonctionnalités pour l’entreprise comme l’intégration Active Directory, la conservation des données ou l’audition. Bien entendu il supporte .Net, node.js, PHP, java, python, html5… Les anciens sites déployés sur Web Site se transformeront en Web App, à fonctionnalité identique mais en plus, vous pourrez, si vous le souhaitez, étendre les capacités avec la mobilité, la logique applicative et des API ;
  • Mobile Apps : qui reprend lui aussi des caractéristiques de Azure Mobile Services et fournit un ensemble de fonctionnalités back-end pour les plateformes mobiles Windows, iOS et Android en natif tout (sans oublier les web apps mobiles créées avec des environnements multiplateformes comme Xamarin ou Cordova ) en apportant en bonus quelques nouveautés parmi lesquelles : la montée en charge automatique, le support de trafic manager, l’intégration continue, le mode pré-production / production sans oublier le support webjob;
  • Logic Apps : qui est probablement le véritable cœur d’Azure App Service. Il permet d'automatiser l'exécution des processus au sein des services de consommation et commerciaux populaires ainsi que des API personnalisés pour aider à résoudre même les scénarios d'intégration les plus difficiles avec facilité ;

  • API Apps : qui fournit aux développeurs la capacité de découvrir, héberger et gérer des APIs et dispose d’un support intégré pour les systèmes d'entreprise tels que SAP, Siebel et Oracle et des services populaires tels que Salesforce, Zendesk, Dynamics CRM Online, Office 365 et bien d'autres. Avec les applications API, les développeurs peuvent choisir parmi une riche bibliothèque d'API existantes ainsi que de créer facilement leurs propres API pour un usage privé ou public.




Des vidéos de démonstration sur l’utilisation de chacune de ces composantes sont disponibles sur le blog Azure.

Source : annonce Azure App Service, démo sur les différents composantes


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur Systèmes Expert poste de tra
Atos Technology Services - Centre - Orléans (45000)
Développeur php zend / symfony h/f
CTS Consulting - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Consultant CRM salesforce H/F
WINID - Ile de France - Paris-La-Défense

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil