Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Vos données personnelles sont utilisées pour vous contrôler »
Bruce Schneier décrit la guerre de l'information à laquelle se livre le monde

Le , par Olivier Famien

41PARTAGES

3  0 
Le développement des technologies de l’information et de la télécommunication a favorisé la diffusion d’énormes quantités d’informations sur le web. Celles-ci varient selon les sources en partant des données professionnelles jusqu’aux données plus qu’intimes. Ces données qui représentent une mine d’or à plus d’un titre ont suscité l’attrait tous azimuts de nombre d’entités.

Bruce Schneier, cryptologue émérite et auteur de plusieurs algorithmes de chiffrement dont Blowfish qui compose OpenSSH vient de publier – au-delà de sa fonction première – un livre dénommé Data and Goliath : The hidden Battles to collect your data and control your world. Traduisez par là « les données et Goliath : les batailles secrètes pour collecter vos données et contrôler votre monde ».

Le thème n’est pas nouveau, mais s’accorde parfaitement avec notre ère, celle du Big Data. L’immense quantité de données disponibles a suscité l’appétit des entités de toutes sortes afin de connaitre les moindres détails de notre vie publique et « privée ». Pour mieux exprimer l’intensité du problème, Bruce Schneier explique dans son livre que « Votre opérateur de téléphonie mobile suit votre position et sait qui vous êtes. Vos achats en ligne et en magasin sont enregistrés et révèlent si vous êtes employé, malade ou enceinte. Vos e-mails et textes dévoilent vos amis superficiels et intimes. Google sait ce que vous pensez parce qu’il sauvegarde vos recherches privées. Facebook peut déterminer votre orientation sexuelle sans que vous l’ayez mentionnée ».

Votre vie privée n’est plus aussi privée qu’elle l’était dès que vous avez franchi le seuil de la toile. Encore mieux, ne pensez donc plus à vous cacher que vous utilisez internet ou pas. Bruce Schneier décrit cette triste réalité qui ne se limite pas à une simple collecte des données, mais également à l’usage de celles-ci par des tiers sans l’avis des concernés.

Les commerces par exemple manipulent les articles et les publicités que nous voyons, de même que les prix qui nous sont proposés sur la base des traces numériques que nous laissons sur notre passage. En 2011 par exemple, un homme a contraint Facebook à lui remettre toutes les données que le réseau social avait sur lui. Facebook a répondu avec 1200 pages PDF, qui comprenaient chaque élément de contenu qu’il avait parcouru dans le réseau social. Bien entendu, ces pages ne sont pas uniquement des archives, mais représentent la source de gain quand on sait que les revenus sont obtenus à partir des publicités et d’autres activités du genre.

La guerre s’est donc déplacée sur le terrain de la collecte des informations. Plus une entité possède des données sur une personne, plus elle a du succès et par-delà du pouvoir. Même les gouvernements s’y sont mis. « Les États-Unis qui ont le plus de contrôle sur la collecte des données par le gouvernement que tout autre pays au monde dépensent plus sur la collecte et l’analyse de renseignements que le reste du monde combiné. »

Dans une telle atmosphère où les géants qui font les lois se battent pour obtenir leurs parts d’informations, vous comprendrez que les attentes des consommateurs ne seront que reléguées au second plan. L’avenir s’annonce encore plus sombre pour la vie privée des consommateurs et plus clair pour les entreprises sur la toile et autres géants en quête de données.

Toutefois, Schneier se refuse à la fatalité et termine son livre en ces termes : « je suis optimiste à long terme, même si je reste pessimiste à court terme ».

Source : Schneier

Et vous ?

Que pensez-vous des données utilisées par les entreprises et gouvernements ?
Trouvez-vous normal d’être espionné par les entreprises et gouvernements ?
Êtes-vous optimiste en ce qui concerne ce problème ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 15:28
Citation Envoyé par SkyZoThreaD Voir le message

Ce n'est pas légal. Il est interdit de masquer son identité ou de dialoguer en crypté sur internet
Non, ça n'est pas interdit !

Steph
4  0 
Avatar de SkyZoThreaD
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/03/2015 à 21:13
Citation Envoyé par Battant Voir le message
La réponse est-elle dans le logiciels libre et le décentralisé
Certainement mais ça ne fait pas tout. Concernant google par exemple, l'open source ne change rien. Je pense qu'il faut tout simplement ne pas utiliser tout ce qui nous parait pratique mais se contenter de ce qui est indispensable.
Lister les sites qu'on utilise souvent dans ses favoris au lieu de demander l'adresse à google à chaque foi, appeler ses amis plutôt que de les poker sur facebook, installer soi-même son serveur nas plutôt que d'installer synology, utiliser des moteurs de recherche libres avant de réessayer sur google, NE PAS UTILISER 8.8.8.8 & 8.8.4.4 EN DNS et la liste ne sera jamais exhaustive... c'est un combat de tout les jours.

Citation Envoyé par Battant Voir le message
Quant à l’anonymat sur internet, je ne sait pas si c'est légal et si empêche la police de faire son travail. Avez-vous une idée là dessus ?
C'est une très bonne question et la réponse est évidemment non. Ce n'est pas légal. Il est interdit de masquer son identité ou de dialoguer en crypté sur internet et tu as bien compris pourquoi. Mon idée c'est que ma liberté vaut plus que ma sécurité. Tant pis si les terroristes profitent de la même liberté. Mais je comprend qu'on puisse être en total désaccord avec ça.
1  0 
Avatar de temoanatini
Membre averti https://www.developpez.com
Le 19/03/2015 à 16:34
Google sait ce que vous pensez parce qu’il sauvegarde vos recherches privées
petit quizz!!

en admettant (parce que ce n'est pas très clair) que celà représente une sauvegarde de toutes les recherches (pas seulement celles des utilisateurs connectés à leur compte), de combien d'espace de stockage google a t-il besoin par seconde ?

Selon un calcul sans doute faux, j'arrive à un peu moins de 800 KB... seulement !
0  0 
Avatar de doublex
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/03/2015 à 1:23
Citation Envoyé par temoanatini Voir le message
petit quizz!!

en admettant (parce que ce n'est pas très clair) que celà représente une sauvegarde de toutes les recherches (pas seulement celles des utilisateurs connectés à leur compte), de combien d'espace de stockage google a t-il besoin par seconde ?

Selon un calcul sans doute faux, j'arrive à un peu moins de 800 KB... seulement !
Idem pour les SMS. Mettons 200 milliards de SMS à stocker par jour, c'est très facile. Après, l'analyse de texte automatique... Finger in the nose.
0  0 
Avatar de Battant
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/03/2015 à 20:35
Elle est où notre vie privée

Réagisson

La réponse est-elle dans le logiciels libre et le décentralisé

https://prism-break.org/en/

http://www.framasoft.net/

Ainsi que le matériel libre

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mat%C3%A9riel_libre

Quant à l’anonymat sur internet, je ne sait pas si c'est légal et si empêche la police de faire son travail. Avez-vous une idée là dessus ?

Bonne lecture

Salutations
0  0 
Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 10:15
Citation Envoyé par SkyZoThreaD Voir le message
c'est un débat intéressant.
Oui, il faut juste trouver le bon dosage pour que ça profite au plus grand nombre.. Et pas que ça profite en plus grand nombre qu'a certaine personnes
0  0 
Avatar de MBGeo
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 11:45
Je pense qu'il est temps d'être tout simplement soi. C'est l'heure des vrais "hommes" qui disent et font ce qu'ils pensent et cela partout. Bref pas de vie privée désormais, pas de tromperie désormais. Tout le monde sait ce que je fais quand je suis seul ou avec mes amis.Voilà l'esprit qui doit désormais régner. Soit on intègre cette philosophie ou on quitte tout simplement le monde à venir c'est à dire le monde de la super technologie. C'est un monde ou le politique pourra bien contrôler les masses individu par individu. Et le travail de la police sera vachement simplifier si elle s'y connait. Bref je suis ce que je suis devant vous tout comme quand je suis seul donc je fais ce que je veux pourvu que ça ne nuit à personne pour ne pas vivre un jour derrière les barreaux et si ça doit arriver un jour que je vive derrière les barreaux, c'est que j'aurais fais ce que j'ai voulu faire. Vive le monde hyper connecté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
0  0 
Avatar de SkyZoThreaD
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 15:20
Autant je respecte les avis différents du mien, autant ça c'est extrémiste et inconscient à mes yeux.
0  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 15:31
Citation Envoyé par SkyZoThreaD Voir le message
Je respecte cette position mais tu l'a bien dit: c'est difficilement conciliable. Transcris ça à la vie réelle. Veux tu être filmé par des caméras dans la rue, dans ta maison... ou alors attendre que les criminels agissent ou tentent d'agir avant de les sanctionner... c'est un débat intéressant.
Car il n'y a pas d'autres alternatives ?

Moi je préférerais qu'on cherche des solutions pour éviter que des gens éprouvent le besoin de devenir criminel

Mais si je devais vraiment choisir, je préfère attendre que les criminels agissent plutôt que d'être filmé H24. D'une part car tant qu'ils n'ont pas agit, sauf quelques particuliers, ils ne sont pas encore des criminels et donc des citoyens "normaux" avec les mêmes droits, et d'autres par, je n'ai pas l'impression qu'on ait une criminalité à 0 dans les villes avec des caméras partout, ou depuis que la plupart des gouvernements nous surveillent tous à notre insu...

Il ne faut pas confondre le discours fait pour nous vendre cette surveillance et la rendre "acceptable", avec l'utilisation qui en est vraiment faite (espionnage industriel / économique / museler des opposants / éventuellement du chantage, etc etc).
0  0 
Avatar de SkyZoThreaD
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/03/2015 à 16:32
Tu as raison IP_Steph, j'en était resté à la législation avant 2004 http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffrement
Zirak, tu m'as fait penser à Minority report. C'est bien le message délivré par ce film
Et pour le jeu de mot foireux: "Mangez des pommes ! Votez Zirak !"
0  0