Adobe Flash Platform ouvre ses portes
Le service de distribution d'applications Flash propose les technologies de mesure d'audience d'Omniture

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 22/09/09

Première utilisation des technologies d'Omniture par Adobe : Adobe Flash Platform ouvre ses portes

Adobe vient d'annoncer le lancement d'un nouveau service de distribution (nommée Adobe Flash Plateform), qui permettra aux éditeurs de contenus de "promouvoir, mesurer et monétiser leurs applications sur les réseaux sociaux, les ordinateurs de bureau et les terminaux mobiles".

Adobe Flash Platform se veut également une boite à outils complète (frameworks, serveurs, services intégrés pour la vidéo, etc) s'exécutant à l'identique sur tous les terminaux et systèmes d'exploitation.

Bref, une plateforme Cloud de plus ?

Pas tout à fait, car la société met l'accent sur deux différences.

Tout d'abord les mesures et l'analyse poussée des retours que les technologies d'Omniture lui permettent aujourd'hui d'offrir à ses clients :
il s'avère difficile d'obtenir des analyses exhaustives. Le nouveau service de distribution d’Adobe relève ces défis. [...] Adobe offre une solution complète de distribution aux annonceurs, éditeurs et créateurs de jeux. Cette dernière inclut un outil de gestion unifié permettant de promouvoir, mesurer et monétiser les applications et les jeux destinés au web, en toute efficacité.

Et qui dit ciblage des utilisateurs, dit revenus plus importants auprès des annonceurs.

D'autre part, cette plateforme possèderait, toujours d'après Adobe, un avantage concurrentielle de taille. Elle n'est pas un simple magasin d'applications :
Les utilisateurs souhaitant installer une application sur leur terminal mobile recevront un SMS contenant un lien vers cette application. Il leur suffira de cliquer dessus pour que le service de distribution détecte le terminal et fournisse la version de l’application développée et optimisée précisément pour cet appareil.

Un client prestigieux a d'ores et déjà adopté cette solution : le Wall Street Journal pour le Widget de sa Radio. Widget qui sera exploitable sur les sites et blogues des réseaux sociaux.

David Wadhwani, manager général et vice président du pôle Plate-forme, explique que Adobe mise sur la transversalité de son offre pour s'imposer face aux plateformes déjà installées sur le marché, qui sont elles dédiées à une seule marque ou un seul OS.

"Nos clients comptent sur Adobe Flash Platform pour proposer des applications sophistiquées et attrayantes capables de fonctionner sur l’ensemble des systèmes d’exploitation et terminaux du marché" affirme-t-il.

Avant la fin de l’année, Adobe devrait également lancer un service dédié aux réseaux sociaux pour que les développeurs puissent connecter plus facilement leurs applications Flash aux différents sites (Facebook, MySpace, Twitter et Yahoo)

Suffisant pour s'imposer face à la concurrence ?

Maj par Gordon Fowler.

Adobe se met à la mesure d'audience pour 1,8 milliards de dollars

Se diversifier c'est bien. Mais à ce prix-là, cela pose question.

Adobe, le géant des technologies Rich Media (dont les plus connues sont le Flash et Dreamweaver) et l'éditeur du célèbre Photoshop vient de mettre la main à la poche pour s'offrir un des leaders mondiaux de la mesure d'audience sur Internet : Omniture.

Le rachat a été annoncé par Shantanu Narayen, PDG d'Adobe, lors d'une conférence de presse.
Il a également donné le coût de la transaction : 1,8 milliard de dollars cash.

La stratégie derrière cette acquisition semble simple.

Les clients qui souhaitent aller sur Internet, et créer du contenu, veulent également un retour sur la fréquentation de leurs pages et une évaluation sur l'utilisation des technologies utilisées.

En proposant une offre complète alliant création (avec le rachat de Business Catalyst, société de création de sites de type Cloud Computing au début du mois), technologies RIA et retour d'informations, Adobe espère bien conquérir de nombreux marchés.

L'idée semble bonne. Très bonne même.

Mais le prix déboursé, lui (plus de 40% supérieur aux cours de Bourse actuels de Omniture), laisse les observateurs dans l'expectative.

Sur le Nasdaq, l'action d'Adobe a perdu 5,5 % depuis l'annonce.

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rachat ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de LordMacharius LordMacharius - Membre habitué https://www.developpez.com
le 17/09/2009 à 16:29
Ils doivent avoir une raison pour avoir racheter a ce prix !

Certainement la certitude (déjà des client ? 0-0) de revenir sur leur investissement !

(NB : 42eme message :p je vais essayer de plus bouger )
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/09/2009 à 16:36
je supposes qu'il y a une raison derriere cet achat,il y a soit une demande expresse soit un autre truc mais je ne penses pas qu'il racheterait 40% de plus que ce qu'elle vaut une entreprise même si c'est important après l'avenir nous dira si c'est achat est bon pour adobe ou pas
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 15:23
MAJ : Adobe Flash Platform ouvre ses porte
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil