Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des chercheurs estiment que les personnes qui se rongent les ongles ou qui s'arrachent les cheveux
Peuvent être des perfectionnistes

Le , par Stéphane le calme

250PARTAGES

2  3 
Une étude publiée par le Journal de la Thérapie Comportementale et de la Psychiatrie Expérimentale soutient que les personnes qui ont pour habitude de se ronger les ongles, ou de tirer sur leurs cheveux ne le font pas par anxiété. Bien au contraire, le professeur Kieron O’Connor de l’Université de Montréal, qui est également l’auteur de la recherche, avance que « nous croyons que ces individus avec ces comportements répétitifs peuvent être perfectionnistes, ce qui signifie qu’ils seraient incapables de se détendre et d’effectuer des tâches à un rythme ‘normal’ ». « Ils sont donc sujet à la frustration, à l’impatience mais également à une non-satisfaction lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs » continue-t-il en précisant « qu’ils expérimentent également un grand niveau d’ennuie ».

Pour bien cadrer le sujet, rapportons ce que Doctissimo entend par anxiété : « c’est un trouble émotionnel qui se manifeste par un sentiment d’insécurité. L'anxiété est caractérisée par un sentiment d'appréhension, de tension, de malaise, de terreur face à un péril de nature indéterminée. Elle est souvent exprimée par le patient sous les termes de nervosité ou de soucis. L'anxiété doit être distinguée de la peur qui répond à une situation menaçante réelle ».

Pour les besoins de l’étude, le professeur et ses collègues ont étudié un univers de 48 personnes dont la moitié était affligée de ces comportements de façon répétitive. Chaque participant a été invité à prendre part à quatre sessions qui étaient destinées à créer soit un sentiment de stress, de frustration, d’ennuie ou alors de relaxation.

Les sessions de stress incluaient des choses comme regarder une vidéo d’un crash d’avion tandis que les vidéos durant les sessions de relaxation comprenaient des scènes où les vagues finissaient sur la plage. Pour les sessions d’ennui, les individus pouvaient être laissés dans une pièce seul pendant six minutes et pour les sessions de frustrations, il leur était demandé d’effectuer des tâches qui semblent facile et rapide de prime abord mais qui ne le sont pas en réalité.


Les personnes présentant des antécédents de comportements répétitifs ont rapporté une plus grande envie de se replonger dans ces comportements que ceux du groupe témoin pendant les sections d'ennui et de frustration, mais pas pendant les situations de relaxation.

« Ces résultats confirment en partie notre hypothèse selon laquelle les participants étaient plus susceptibles de se replonger dans des comportements répétitifs lorsqu’ils s’ennuyaient, étaient frustrés ou étaient mécontents plutôt que quand ils se sentaient détendus » avance le professeur.

« En outre, ils ne se replongent dans ces comportements que quand ils sont en situation de stress. Cela signifie que la condition n’est pas simplement dû à des habitudes ‘nerveuses’ », a ajouté Sarah Roberts, un autre auteur de l'étude.

A la lumière de ces résultats, les spécialistes derrière l’étude estiment que les personnes souffrant ce type de comportement pourraient bénéficier de traitement visant à réduire le sentiment de frustration ainsi que l’ennui et modifier leurs croyances perfectionnistes.

Source : science direct, doctissimo

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 9:24
@sazearte : je suis assez d'accord. C'est assez affligeant de voir le nombre d'études anecdotiques voire totalement inutiles/stupides (genre le nombre d'études relayées ici du type "la méthode de travail X ne se serait pas efficace pour tout le monde et dans toutes les circonstances"...) qui sont financées et publiées quand il y a tant de sujets vitaux délaissés.
10  1 
Avatar de Captain_JS
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 11:02
Encore une étude loin d'être précise ...
Ils parlent des ongles des mains ou des pieds ?
10  1 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 8:39

Des chercheurs estiment que les personnes qui se rongent les ongles ou qui s'arrachent les cheveux
Peuvent être des perfectionnistes
Y'en a qui savent plus quoi chercher.
7  0 
Avatar de goomazio
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 14:03
C'est lié quand même. Perso, je suis persuadé que si je ne faisais pas d'informatique, j'aurais encore tous mes cheveux. L'informatique demande beaucoup de travail cérébral et quand ça chauffe trop, les cheveux en prennent un coup (ça peut aussi être lié à un manque d'hygiène : on commence à se gratter et puis on a plus de peau sur le crâne...).

Sinon, juste pour dire que ces études "inutiles" permettent aussi à certaines personnes de se dire "si on a le temps de se poser ce genre de question, c'est que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" (l'inconscient est très puissant )
6  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 11:30
J'ai du mal à voir le lien avec l'informatique...
5  0 
Avatar de Theta
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 12:35
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Pas forcément

Y'a des études qui sont stupides dans le sens où c'est stupide de les avoir fait, c'est une perte de temps et d'argent pour arriver à des conclusions que tout le monde sait déjà (ou dont tout le monde se fou).

Et ce temps et cet argent, auraient pu être investit dans de vraies études utiles.
1/ Dans certains cas extrêmes se ronger les ongles ou s'arracher les cheveux peut être une pathologie ou un symptôme d'une pathologie, donc non c'est pas forcément inutile d'étudier ça.
2/ Prouver ce qu'on peut penser évident, ou plutôt chercher à démontrer le contraire, ça fait partie de la démarche scientifique. Sinon on en serait encore à penser que le soleil tourne autours de la terre et que l'homme a été créé par dieu il y a 10000 ans.

Mais sinon, cette new est totalement hors sujet sur devellopez.
5  0 
Avatar de 4sStylZ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 13:28
Étudier le cerveau et l'être humain dans son ensemble me parait être l'une des choses les plus intéressante et importante pour notre civilisation.

Cependant, j'en rejoint surement certains en me disant que cette anecdote basé sur une recherche dont le sérieux est certainement discutable n'a effectivement pas grand chose à faire sur DVP.com…
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 13:55
Citation Envoyé par Theta Voir le message
1/ Dans certains cas extrêmes se ronger les ongles ou s'arracher les cheveux peut être une pathologie ou un symptôme d'une pathologie, donc non c'est pas forcément inutile d'étudier ça.
Dans ce cas, cela a plus sa place dans une revue scientifique ou médicale que sur un forum d'informatique.

De plus mon intervention était plus d'ordre générale pour répondre à cuicui78 concernant les études "stupides", je n'ai jamais indiqué parler de celle-ci en particulier.

Citation Envoyé par Theta Voir le message

2/ Prouver ce qu'on peut penser évident, ou plutôt chercher à démontrer le contraire, ça fait partie de la démarche scientifique. Sinon on en serait encore à penser que le soleil tourne autours de la terre et que l'homme a été créé par dieu il y a 10000 ans.
D'où la 2ème partie de mon message, disant que ce temps et cet argent auraient pu être employés dans des études "utiles".

Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait plus faire aucune étude du tout...

Après si on prend certaines études comme "Selon une étude, les entreprises dont le pdg a le prénom qui commence par la lettre "G" auraient plus de réussite en appliquant une méthode AGILE, étude réalisée sur un échantillon de 3 entreprises" (je grossis un peu le trait, mais ce n'est pas si loin pour certaines), je suis désolé, mais cela ne va pas révolutionner l'humanité comme étude, et j'ai un peu de mal à percevoir la démarche scientifique la dedans.
6  1 
Avatar de Algo D.DN
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/03/2015 à 16:09
J'ai du mal à voir le lien avec l'informatique.
qu'est-ce que cela a à faire dans un forum d'informatique ?
Mais si il y a un rapport de causalité avec l'informatique c'est qu'il ne se voit pas tout de suite, par exemple, l’autoflagellation est fréquente dans la gestion de projets, quand il faut faire les tests de validation en présence du Staff on se bouffe les ongles, et si la montée en charge plante c'est la perruque qui prend, avant de se finir sur le premier humanoïde qui ricane!
5  0 
Avatar de Sunchaser
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/03/2015 à 13:37

Des chercheurs estiment que les personnes qui se rongent les ongles ou qui s'arrachent les cheveux,
peuvent être des perfectionnistes
Et ceux qui se grattent la rondelle, des rêveurs ?


Bon, je finis par penser que certaines news sont écrites par "Fleur en Plastique". Ou peut être l'étude toute entière a été menée par "Fleur en Plastique" ?
4  0