Google propose Nearline Storage, un service d'archivage Cloud à 0,01 dollar le Go par mois
Et un temps d'accès de 3 secondes

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

4  0 
Bien qu’Amazon soit toujours le champion incontesté sur le marché du Cloud, Google ne compte pas être en retrait. L’entreprise a annoncé sa nouvelle offre d’archivage qui vient s’attaquer directement à l’offre Amazon Glacier qui a été lancée en 2012. « Nearline vous permet de facilement sauvegarder vos données et de stocker des volumes illimités de données à un coût très faible et d’y accéder à n’importe quel moment en l’espace de quelques secondes », promet Google qui rajoute que son offre propose « tous les avantages du stockage froid tout en rendant les données accessibles très rapidement ».

Encore en version bêta, son service Nearline Storage offre le même tarif que son concurrent (soit 0,01 dollars le Go par mois) mais propose un peu plus de réactivité quant à la récupération des données sauvegardées : Google parle d’un temps maximum de 3 secondes tandis que chez Amazon « l'extraction des archives depuis Amazon Glacier requiert le lancement d'une tâche. En général, une tâche est accomplie en 3 à 5 heures ». Il faut noter qu’à la différence d’Amazon Glacier qui a choisi de conserver les données froides sur bande pour réduire les coûts, Google a opté pour les disques durs ou optiques qui embarquent des technologies de déduplication et de compression afin d’assurer une disponibilité quasi-immédiate.

En parlant de sécurité, Mountain View propose « une sauvegarde redondante des données sur plusieurs lieux différents ». Côté débits, Google annonce qu'il faut s'attendre à 4 Mo/s de débit par To de données stockées sur Nearline Storage. A ce propos, le Directeur Produit de Google qu’est Tom Kershaw a expliqué que le service n'est pas conçu pour servir les données aussi rapidement que le service standard de Google, mais plutôt pour fournir une alternative basée sur le Cloud aux services de sauvegarde qui maintiennent des données hors ligne.

Comme Amazon, Google facture également des frais d'utilisation qui vont varier entre 0,08 dollar et 0,23 dollar par Go de données transférés au courant du mois. De plus, il faudra aussi payer 0,01 dollar par paquet de 1 000 opérations de classe A (pour les opérations sur l’Api JSON : storage.*.insert, storage.*.patch, storage.*.update, storage.objects.copy, storage.bucketAccessControls.delete etc., pour les opérations sur l’API XML : GET service, PUT, POST, etc.) ou 10 000 opérations de classe B (pour les opérations sur l’API JSON : storage.*.get, storage.bucketAccessControls.list, storage.objectAccessControls.list, etc., pour les opérations sur l’API XML : GET Object, HEAD, etc.) et gratuite (pour les opérations sur l’API XML : DELETE, pour les opérations sur l’API JSON : storage.channels.stop, storage.buckets.delete, storage.objects.delete).

Nearline Storage s’avère donc une solution pour des fichiers auxquels vous voudriez souvent avoir accès sans en avoir nécessairement besoin à l’instant, qu’il s’agisse de photos, de vidéos ou même certains documents de votre entreprise. D’ailleurs, Google explique que « Nearline Storage est indiqué pour sauvegarder des données dans les cas où une disponibilité légèrement inférieure et un temps de latence légèrement élevé (typiquement juste quelques secondes) sont un compromis acceptable pour des coûts de stockage revus à la baisse ».

Source : Nearline Storage, Amazon

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/03/2015 à 15:03
En bref, le coût réel serait de 0.01 par mois + X par Go + Y par utilisation + ..., mais on vend la solution comme étend du 0.01 par mois...

Qu'on me fournisse des profils types et leur coût moyen et là j'aurais une vrai idée du coût du service. D'ici là, ça se limite à de la pub mensongère : y'a pas d'archivage sans au moins l'écriture qui va avec, donc personne ne peut l'avoir pour 0,01 par mois.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web