Ubuntu adopte par défaut systemd
Le démon init controversé qui a entraîné le fork de Debian

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

2  1 
Voici maintenant plusieurs mois que Debian a clos le débat sur le système d’initialisation en adoptant systemd par défaut après moult rebondissements. Dans la foulée, un fork de cette distribution a vu le jour comme pour marquer la scission d’avec ce nouveau système par ses détracteurs.

Ubuntu qui est une distribution basée sur Debian allait nécessairement connaitre le même sort. En effet, les germes de cette refonte ont pris racine depuis le vote qui a été initié lorsque le débat concernant Debian a eu lieu. Après un vote très discuté, les membres du comité de Debian ont penché en faveur de systemd comme démon par défaut sur Debian entrainant dans la foulée l’adoption de ce même système sur Ubuntu.

Depuis lors, le processus d’intégration de systemd a été mis en marche sur Debian avec en premier lieu une activation facultative. Aujourd’hui, elle est activée par défaut.

Ubuntu, également, est en train de connaître le même processus avec l’annonce depuis l’année dernière de l’abandon d’upstart sur Ubuntu qui a fait les beaux jours sur cette plateforme en tant que système de démarrage des processus et services. La semaine dernière, Canonical a franchi une étape importante en faisant l’annonce suivante à travers ce message « Cela ne devrait plus être un secret, mais les choses sérieuses débutent maintenant : nous allons basculer Ubuntu Vivid afin qu’il démarre avec systemd au lieu de upstart… ». Cela sous-entend que la prochaine mise à jour de cette distribution sera délestée de l’ancien démon upstart.

Pour rappel, ce dernier gère les tâches et les services durant le démarrage, les supervise pendant le fonctionnement du système et les met à l’arrêt durant l’extinction du système d’exploitation. Il est une évolution de l’ancien système init tournant sur Unix. La migration vers systemd a été adoptée en raison des améliorations apportées en termes de gestion des dépendances entre services, de chargement en parallèle des services de démarrage et de réduction des appels aux scripts shell.

Sauf cas de soucis techniques, ces changements devraient prendre effet à partir du lundi 09 mars 2015, c’est-à-dire aujourd’hui et seront appliqués au bureau, serveur, Cloud. Toutefois, Ubuntu Touch qui est le système d’exploitation déployé sur les téléphones et tablettes en est excepté.

Vu que le projet est encore au banc d’essai, une série de recommandations est disponible à partir de ce lien. Vous pouvez donc basculer sur systemd et effectuer des tests en l’installant temporairement ou permanent. En cas de soucis, un rollback est toujours possible. Ubuntu même annonce que l’adoption définitive de ce démon est inféodée à son comportement dans le système d’exploitation. Si des problèmes techniques assez importants sont détectés après quelques semaines, alors upstart reprendra sa place par défaut.

Vu les déboires que l’adoption de systemd sur Debian a entrainé, nous espérons que les mêmes polémiques ne se feront pas à nouveau surface sur cette plateforme.

Source : Ubuntu

Et vous ?
Que pensez-vous de ces changements dans Ubuntu ?
Pensez-vous que cela entraînera le rejet de cette distribution par les développeurs et utilisateurs ?
Êtes-vous pour ou contre cette évolution ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Gecko
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 0:35
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

Et vous ?
Pensez-vous que cela entrainera le rejet de cette distribution par les développeurs et utilisateurs ?
Ah parce que des devs utilisent Ubuntu? Pour moi cette distro est juste une aberration, mais bon il en faut pour tous les goûts...
Avatar de air-dex
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 3:53
Canonical et Ubuntu n'en sont plus à un systemd près concernant leurs relations avecc les geeks hardcores "1337". Ce n'est plus ça qui changera grand chose.

Après pour systemd le débat reste le même. L'utilisateur final se fichera toujours éperdument de ces guerres de clochers geeks. Le développeur aussi du moment que cela ne touche pas le cadre de ses développements. Il ne restera que les anti-Ubuntu primaires comme Gecko ci-dessus (qui semble vivre dans son monde de bisounours concernant le dev Linux) et les anti-systemd pour râler sur cette décision.
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 7:13
Cette désicion me parait logique, toutes les distributions (debian, fedora...) sont sous systemD, il reste peut être encore archLinux ?

SystemD est moderne et est parfaitement adapté au machine d'aujourd'hui (processeur multi-core...), sa me parait donc logique.
Avatar de Juda-Priest
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 8:29
Citation Envoyé par Gecko Voir le message
Ah parce que des devs utilisent Ubuntu? Pour moi cette distro est juste une aberration, mais bon il en faut pour tous les goûts...
Peut-être pas Ubuntu même, mais la majorité des dev' travaille souvent sous une distro *buntu... Donc bon, merci à cette "aberration" de me permettre d'utiliser autre chose que Windows et Mac.

Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Cette désicion me parait logique, toutes les distributions (debian, fedora...) sont sous systemD, il reste peut être encore archLinux ?

SystemD est moderne et est parfaitement adapté au machine d'aujourd'hui (processeur multi-core...), sa me parait donc logique.
Hmmm Je pense Ubuntu n'est pas influencé par Fedora, ou les autres distro' (Sauf Debian, je m'explique après).
Je pense qu'il s'agit surtout de suivre la ligne directrice tracée par la distribution mère (Debian en l'occurence). Et si Canonnical n'arrive pas à suivre, je pense que cela leur coutera beaucoup plus cher d'essayer une solution alternative d'une autre distro ou de re-developper eux même leur système d'init.

Enfin c'est le genre de changement qu'il faut suivre de près, cela risque de remuer encore.
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 9:49
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Cette désicion me parait logique, toutes les distributions (debian, fedora...) sont sous systemD, il reste peut être encore archLinux ?.
Archlinux est passé sous systemd il y a bien longtemps
Avatar de Max Lothaire
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 9:57
Citation Envoyé par sazearte

Cette désicion me parait logique, toutes les distributions (debian, fedora...) sont sous systemD, il reste peut être encore archLinux ?

SystemD est moderne et est parfaitement adapté au machine d'aujourd'hui (processeur multi-core...), sa me parait donc logique.
Arch est sous systemD (personelement, ça fait un an que je l'utilise et je ne l'ai jamais connu sans).
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 10/03/2015 à 12:15
Arch est sous systemD (personelement, ça fait un an que je l'utilise et je ne l'ai jamais connu sans).
Je savais pas, je l'ai d’ailleurs préciser
il reste peut être encore archLinux ?.
Puisque toutes les distributions sont dessus, autant l’être j'ai envie de dire, pour simplifié la compatibilité des packages avec la concurrence, surtout pour la version serveur, un script shell qui marche sous debian doit marcher sous Ubuntu, sa me semble très important.
Avatar de Xinu2010
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2015 à 2:33
Citation Envoyé par Juda-Priest Voir le message
Et si Canonnical n'arrive pas à suivre, je pense que cela leur coutera beaucoup plus cher d'essayer une solution alternative d'une autre distro ou de re-developper eux même leur système d'init.
Et pourtant Canonical avait bien developpé son propre system d'init http://upstart.ubuntu.com/ qui n'avait pas été adopté par Debian.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web