Linux Jobs Report 2015 : Les talents Linux de plus en plus sollicités
Avec les meilleures opportunités dans le cloud, la sécurité et le SDN

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Le dernier rapport des emplois Linux révèle de nombreuses opportunités pour les professionnels de l'OS open source. En résumé, les entreprises demandent de plus en plus de talents Linux, et lorsqu'elles en trouvent, elles mettent en place des mesures incitatives pour les garder. Cela prend en compte les augmentations salariales et plus d'heures de travail flexibles avec la possibilité de télétravail.

L'enquête menée par la Fondation Linux et Dice, montre que « les employeurs sont plus affamés que jamais pour les professionnels Linux qualifiés qui peuvent démontrer leurs compétences.» En effet, les pros Linux ont vu de nouvelles opportunités s'offrir à eux grâce aux progrès dans le Cloud Computing, la sécurité et le Software-Defined Networking (SDN).

« Avec de nouveaux systèmes, projets et produits constamment émergents basés sur Linux, embaucher le bon talent pour soutenir toute la croissance continue devient une priorité pour les employeurs », indique le rapport des emplois Linux. « 97% des gestionnaires d'embauche indiquent qu'ils augmenteront les talents Linux par rapport à d'autres domaines de compétences dans les six prochains mois ».

L'intérêt des employeurs pour les talents Linux vient du fait que l'OS a une grande capacité à s'adapter plus rapidement que n'importe quelle autre plateforme de nouvelles technologies, a indiqué le rapport. Ce qui fait que Linux est, de facto, « le choix d'aujourd'hui pour tout, allant des systèmes d'exploitation en open cloud comme OpenStack à des innovations de produits comme les voitures Tesla ».

En ce qui concerne les plateformes open cloud basées sur Linux, « 42% des gestionnaires d'embauche disent que l'expérience dans OpenStack et CloudStack aura un impact majeur sur leurs décisions » de recrutement de professionnels Linux.

Outre le cloud, les professionnels Linux ayant des compétences en sécurité et SDN peuvent facilement décrocher un excellent emploi. En effet, « 23% des gestionnaires d'embauche disent que l'expérience en sécurité a un impact sur les décisions d'embauche, alors que les entreprises recherchent un support compétent des projets open source de sécurité. » Par ailleurs, 19% des employeurs recherchent des talents Linux avec des compétences SDN.

Pour identifier les talents Linux, les employeurs s'appuient sur les certifications ou les formations formelles comme des preuves palpables des compétences des candidats. En effet, « 44% des gestionnaires d'embauche disent qu'ils sont plus susceptibles d'embaucher un candidat avec une certification Linux, et 54% s'attendent soit à une certification, soit à une formation formelle de leurs candidats administrateurs système. »

Le seul problème ici, pour les entreprises, c'est qu'avec ou sans certification, il est difficile de trouver des professionnels Linux. 88% d’entre elles déclarent qu'il est « très difficile » ou « assez difficile » de trouver des candidats qualifiés.

Pour les talents dénichés, dans 70% des cas, les gestionnaires d'embauche ont dit que « leurs entreprises ont augmenté les incitations à conserver les talents Linux, avec 37% offrant plus d'heures de travail flexibles et le télétravail, et 36% qui augmentent les salaires pour les pros Linux plus que dans d'autres parties de l'entreprise. »

La fondation Linux est très optimiste quant à l'avenir des emplois basés sur l'OS. Linux est considéré comme le plus chaud domaine de l'emploi 'aujourd'hui, il serait donc peut-être temps pour les professionnels des autres systèmes d'exploitation d'apprendre Linux.

Source : Linux Jobs Report 2015

Et vous?

Qu'en pensez-vous?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/03/2015 à 7:27
Qu'en pensez-vous?
la source indique :
(...) reveals and analyzes the responses from more than 1,000 hiring managers at corporations, small and medium businesses (SMBs), government organizations, and staffing agencies across the globe—as well as responses from more than 3,400 Linux professionals worldwide.
c'est tout de même assez peu il me semble à l'échelle mondiale et probablement assez peu pertinent d'un point de vue national, le télétravail peine énormément à se développer en france par exemple tandis qu'il entre dans les moeurs américaines depuis quelques années déjà

que les RH fassent confiance aux certifications ça n'est pas nouveau non plus et c'est de toutes façons évident, peut-être avec un bémol dans le secteur de la sécurité informatique avec encore beaucoup d'autodidactes passionnés, jugés souvent plus compétents que certains ingénieurs-cursus

enfin que ça recrute autour d'OpenStack et des technos cloud, sans réaliser l'étude j'aurais probablement pu le dire aussi, c'est la mode du moment

en revanche comme c'est écrit on pourrait croire que les recruteurs n'embauchent que des sysadmins, on ne parle pas des technos de dev qui recrutent le plus par exemple
l'étude reste néanmoins intéressante ne serait-ce qu'à titre indicatif...

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil