Le SDK d'Android 1.6 disponible pour les développeurs
De nombreuses nouveautés et une refonte d'Android Market au menu de ce «Donut»

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Après les «Cup Cakes», Google mets du «Donut» dans ses mobiles.

La nouvelle version d'Android, l'OS de Google pour mobile, vient en effet de sortir pour les développeurs.
Android 1.6 (nom de code «Donut» - après donc la 1.5 surnommée «Cup Cake») propose de nombreuses nouveautés.

Parmi celles-ci on notera un nouveau kernel, le support des résolutions d'écran allant jusqu'à 800×480, ou l'apparition d'une fonction de recherche rapide judicieusement baptisée “Quick Search” qui rappelle celle de l'iPhone.



La gestion de l'alimentation a également été revue (la durée de vie des batteries étaient jusqu'à présent un gros reproche formulé aux portables embarquant l'OS de Google).

Enfin, l'Android Market a été repensé.
Il passe d'un graphisme austère (blanc sur fond noir) à une interface à dominante blanche et verte très réussie. La description des applications permet à présent également d'y inclure des captures d'écran.



Le SDK de ce gros «Donut» est disponible en téléchargement, tout comme sa Release Note.

De quoi attiser la gourmandise des développeurs pour mobiles ?

Source :



Lire aussi :

Développer pour les mobiles : galère ou paradis ?
Android Market multiplie le nombre de ses applications par quatre, les développeurs ont-il changé de camp ?
Les tutoriels, l'actualité et le forum Android sont sur Developpez.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version d'Android ?
Allez-vous goûter à ce «Donut» ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de nouknouk nouknouk - Modérateur https://www.developpez.com
le 16/09/2009 à 11:24
sympa,

le support des résolutions d'écran allant jusqu'à 800×480

C'est amha le gros "défaut de jeunesse" d'Android : il a au départ été conçu pour une résolution fixe.

Quelle erreur monumentale quand on regarde quelques années en arrière ! Typiquement du côté de Windows Mobile qui a vécu la même transition en passant du développement basé sur une résolution fixe (en l'occurrence 320x240) vers une vraie gestion de la surface d'affichage plus orientée 'DPI'.

Pour ceux qui n'ont pas connu ladite transition, ça a mis un joli bazar chez tous les développeurs indépendants qui ont du reprendre leur code et l'adapter aux nouvelles plateformes (apparition des premiers PDA VGA). En attendant, les heureux possesseurs de PDA VGA avaient les vieilles applis qui s'affichaient n'importe comment (sur un quart de l'écran ou autre).

Je me demande encore comment Google a pu réitérer la même bourde dans ses premières versions du "ptit robot". Amha, probablement un empressement 'marketing'...
Avatar de leyee leyee - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/09/2009 à 8:55
Cela signifie-t-il que la résolution est variable désormais. je commence à m'intéresser à Android après en avoir bavé sur quelques projets J2me et m'être initié au SDK iphone. Il est vrai qu'une résolution fixe est une "facilité" pour le développeur mais cela rend le développement d'une application réellement éphémère quand on vois à la vitesse où le secteur évolue
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil