Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une fuite de diapositive révèle « Nano Server » de Microsoft
Le noyau de la prochaine génération d'infrastructure et d'applications de cloud

Le , par Michael Guilloux

103PARTAGES

4  0 
La firme de Redmond serait en train de travailler sur une nouvelle version de la plateforme Windows Server qui va sans aucun doute propulser le système d’exploitation au-delà l'expérience actuelle. La nouvelle vient d'une fuite de diapositive publiée sur un blog russe.

Comme l'indique la fuite, l'auteur de la diapositive serait Refaat Issa, connu comme Senior Program Manager de l'équipe Windows PowerShell, et chargé de la gestion de tous les composants et fonctionnalités de Windows.

Selon la diapositive, tout porte à croire que Microsoft travaille sur une nouvelle version de Windows Server avec un modèle d’applications zero-footprint. Les applications zero-footprint font référence à des applications informatiques qui ne nécessitent pas les utilisateurs finaux pour installer le logiciel.

Au centre du projet révélé par la fuite, il y a « Nano Server », une nouvelle option de déploiement pour Windows Server. Il s'agirait en fait du noyau de la prochaine génération d'infrastructure et d'applications de cloud.

Annoncé par la firme de Redmond comme la prochaine étape de son « voyage de cloud », Nano Server est le résultat d'un « refactoring profond » centré sur l'infrastructure de CloudOS, les applications cloud natives et les conteneurs.

Nano Server améliore la productivité des infrastructures de cloud modernes et offre une protection renforcée avec une surface d'attaque de sécurité réduite. Il améliore encore l'efficacité avec une consommation de ressources beaucoup plus faible, en plus de permettre un déploiement et un démarrage plus rapide.

« Il est optimisé pour les applications distribuées de prochaine génération », a indiqué la diapositive. Nano Server offre « une densité et des performances plus élevées pour les applications conteneurisées et micro-services ». En plus, il « supporte les frameworks de développement d'applications distribuées de prochaine génération tels CoreCLR et ProjectK ». Il est par ailleurs « compatible avec les applications serveur existantes ».

Nano Server offre encore une plateforme d'applications zero footprint. Il se caractérise en effet par des rôles de serveur et services optionnels qui fonctionnent en dehors de la plateforme, avec des packages autonomes qui installent les applications.

En ce qui concerne sa disponibilité, bien que Microsoft l'annonce pour les prochains mois, il ne faudrait pas l'attendre dans la prochaine version de Windows Server. La seule chose certaine, à présent, est que les clients du programme d'adoption de technologie (TAP) de Microsoft y auront accès cette année.

Source

Et vous?

Utilisez-vous Windows Server? Qu'en pensez-vous?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !