La Chine exclut Apple, Cisco et Intel de la liste des achats du gouvernement,
Pékin utiliserait l'espionnage US comme excuse pour du protectionnisme

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

4  1 
La liste de produits interdits des achats de l’administration chinoise se serait enrichie de produits d’autres géants de l’IT américain. Apple, Cisco et Intel on rejoint la liste noire, qui contient déjà certains produits de Microsoft, Symantec et Kaspersky.

L’information provient du quotidien Reuters, qui affirme que la dernière mise à jour de la liste de marques autorisées pour les équipements de l’administration écarte ces entreprises en faveur des produits locaux.

Pékin justifie ce choix en évoquant des raisons de sécurité. Depuis les révélations par Edward Snowden sur le vaste programme d’espionnage de la NSA, les relations entre les deux pays sont devenues tendues. Pékin et Washington s’accusent mutuellement d’espionnage. Les États-Unis étaient allés jusqu’à inculper des soldats chinois, qui seraient à l’origine de nombreuses actions d’espionnage industriel envers des entreprises américaines.

La Chine, de son côté, s’était insurgée contre les géants de l’IT américains, qui auraient honteusement participé aux opérations d’espionnage de la NSA, en introduisant des portes dérobées dans leurs produits, ou en collectant des informations sur les citoyens qui seraient consultées par les autorités américaines. Avaient suivi des opérations d’interdiction de certains produits.

La première victime avait été Windows 8, dont Pékin avait fait passer pour un OS contenant des backdoor et utilisé à des fins d’espionnage. Le gouvernement avait également exclu Kaspersky et Symantec de la liste des fournisseurs de logiciels de sécurité autorisés pour les achats de l’administration. Les entreprises chinoises du secteur bancaire avaient été par la même occasion invitées à boycotter les serveurs d’IBM.

Le gouvernement chinois avait, par ailleurs, lancé une vaste opération d’audit minutieux des équipements des entreprises américaines. Cette nouvelle liste serait le résultat de cet audit. Le nombre de marques étrangères a chuté d’un tiers et près de la moitié des produits liés à la sécurité a été expulsée.

L’une des entreprises touchées de plein fouet est Cisco, dont près de 60 produits figuraient dans les achats de la Chine en 2012. De nos jours, aucun produit du géant américain des réseaux informatiques n’est répertorié.

La Chine représente un marché important pour les acteurs de l’IT. Selon des estimations d’IDC, le marché du numérique en Chine devrait atteindre 465,6 milliards de dollars en 2015. L’espionnage des États-Unis serait une excuse utilisée par Pékin pour effectuer un protectionnisme économique en faveur des fournisseurs locaux.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Protectionnisme économique ou crainte de l’espionnage américaine ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 0:35
L'Amérique ne se prive pas elle non plus de se protéger quand ça l'arrange bien... Pas spécialement fan de la politique Chinoise, mais d'un côté, on ne peut pas leur reprocher de ne plus faire confiance dans les produits fermés de l'IT Américains.
11  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 1:12
La Chine est dans une logique de se doter des champions nationaux dans tous les domaines, y compris les semi-conducteur. Donc l'excuse de l’espionnage est une aubaine pour protéger son marché. D'autant plus que grâce à Snowden, il est difficile de nier désormais que les produits des géants américains de l'IT sont truffés de backdoor ou de failles exploitées par la NSA.

Cela me fait dire que l'Europe et la France devraient se montrer plus stricte aussi vis à vis des USA en matière de sécurité et interdire des produits qu'elle juge non conforme dans ce domaine. Cela favoriserait davantage notre industrie, ou ce qu'il en reste, et donc nos emplois. Faudrait un certain courage politique par contre. Mais bon on peut toujours rêver. On doit être encore les seuls au monde à croire au discours bisounours sur le libre-échange...
9  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 10:17
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
La Chine exclut Apple, Cisco et Intel de la liste des achats du gouvernement
Pékin utiliserait l’espionnage US comme excuse pour du protectionnisme

Pourquoi est-ce que quand les Chinois font ça, on appelle ça une "excuse", mais quand les Etasuniens font exactement la même chose, personne ne dit rien ?
9  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 8:30
Je trouve que c'est absolument logique de la part de la Chine, je dirais même que dans le jeu des grandes puissances c'est une nécessité.
En comparaison, il semblerait que le parlement européen soit équipé de téléphones CISCO dans tous ses bureaux malgré les doutes sur l'espionnage.

Qui a raison et qui a tort? Perso j'ai ma réponse.
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 7:43
Euh Kapersky c'est russe non ?
3  0 
Avatar de Trag9998
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 10:16
La première victime avait été Windows 8, dont Pékin avait fait passer pour un OS contenant des backdoor et utilisé à des fins d’espionnage.
Pourquoi "avait fait passer" ? On sait très bien qu'il s'agit de la réalité ... La NSA a fait les mêmes démarches auprès de Mac OS et de certaines dsitributions linux.
Quant au code développé sur le sol américain, elle demande à avoir une copie de tout ce qui est produit.

Ensuite on peut parler d'IBM qui a subit une infection à grande échelle suite à Stuxnet, c'est justement parce qu'ils ont fourni leur code que plusieurs vulnérabilités ont pu être exploitées infectant des systèmes partout dans le monde, et pas seulement en Iran.

Il n'est pas étonnant de voir que les gouvernements s'intéresser à des solutions "nationales" en prévision d'une guerre cybernétique. Pourquoi préférer des solutions qui ont déjà montré des failles par le passé et ont été exploitées à des fins de sabotage.
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 10:17
Dans le texte ils disent que kaspersky fait déjà partie de la blackliste, ceci étant l'article parlent des nouveaux qui sont américains..

j'aime pas la politique chinoise, mais depuis quelque temps je commence a penser la même chose de la politique américaine sur le protectionnisme.
Donc bon bien fait pour les ricains.

D'ailleurs on a toute les compétences en France, on devrait peut être ce faire une Silicon Valley et développer nos Systems informatiques, Equipements réseaux et autres. la on dépend comme le reste du monde en grande parties des américains, qui comme on le voit depuis quelque temps en on rien a faire du reste du monde. ce qui les intéresse c'est leur empire.

Faut dire que c'est l'enfant terrible de l'occident. il a fugué et maintenant il se croit tout permis, et il veut dominer le monde. des fois une bonne tarte ça remet les idées en place.
2  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/03/2015 à 12:39
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Parce que tu crois que le seul marché interne public de l'administration Française aurait permis à Alcatel d'être leader mondial ???

Si cela était si simple, Bull aurait été une fantastique réussite mondiale
Bull a son apogée était numéro 2 mondial, juste derrière IBM.
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 10:41
On fait exactement la même chose avec la promotion du Cloud souverain.

Ce n'est pas encore une obligation, juste une incitation mais on en prend le chemin
1  0 
Avatar de awak35
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 13:23
"Quand la Chine s'éveillera...."
Bon maintenant il va peut-être falloir songer à limiter les porte-containers remplis de produits chinois qui arrivent à Rotterdam, et qui mettent nos enfants au chomage.
Et puis on pourrait peut-être boycoter également les produits Huawei...c'est un exemple
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web