Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IBM dévoile ses plans pour le cloud hybride
L'entreprise annonce de nombreux services et outils destinés à ce marché

Le , par Michael Guilloux

201PARTAGES

2  0 
IBM a dévoilé lors de sa récente conférence annuelle Interconnect Cloud Computing, ses plans pour pouvoir s'approprier une place confortable dans un marché de cloud où Amazon Web Service a une bonne longueur et où Google et Microsoft progressent fortement.

L'entreprise a, pour l'année 2015, décidé de s'investir en particulier dans le cloud hybride étant donné que, selon elle, les entreprises aimeraient pouvoir étendre leurs systèmes internes aux autres clouds.

« Il n'y a pas un seul cloud. Nos clients ont des clouds. Nous avons un cloud. Les clients veulent se connecter à d'autres clouds », a déclaré IBM. « Si les clients veulent profiter au maximum du cloud, ils doivent le lier à leurs investissements existants. »

Ainsi, pour permettre aux entreprises d'étendre leurs opérations internes au cloud public, IBM a lancé une série de technologies et services. Ces nouvelles offres visent à rendre plus facile le déplacement des données à travers les clouds et dans les centres de données sur site.

Parmi les principales nouveautés, on note un nouveau service Enterprise Containers.

Les Enterprise Containers permettent aux utilisateurs de déplacer leurs charges de travail basées sur les conteneurs entre le cloud d'IBM et leurs propres systèmes internes. Ils apportent aussi de « la visibilité, du contrôle et de la sécurité de classe entreprise ainsi qu'un niveau supplémentaire d'automatisation », d'après IBM.

Le nouveau service offre un système complet pour gérer les conteneurs virtuels. Le service d'IBM est basé sur le container open source populaire Docker. L'entreprise a fourni des outils de sécurité et de gestion supplémentaires.

IBM lance aussi IBM DataWorks, un outil qui permet aux développeurs de gérer des ensembles de données provenant de sources privées et publiques.

IBM publiera encore un logiciel, BlueMix Local, pour faire fonctionner les services de sa plateforme de cloud BlueMix au sein de centres de données des organisations. BlueMix Local fournit des fonctionnalités de base et des outils de gestion pour les développeurs construisant des applications de cloud computing. BlueMix permettra aux organisations de construire un ensemble de services internes qui pourront être exécutés localement ou déployés sur BlueMix dans le cloud, ou encore connectés à travers les deux.

« Les solutions développées dans un environnement de cloud pourraient être amenées aux systèmes sur site pour exécution », a déclaré IBM, « permettant à un grand nombre d'avantages du cloud computing d'être réalisés pour les données qui ne peuvent pas être déplacées vers le cloud pour le traitement pour des raisons de sensibilité des données, de taille ou de performance. »

IBM fourni également un nouveau service API appelé API Harmony, pour augmenter la productivité des développeurs. Le service regroupe un large éventail d'API publiques que les développeurs peuvent intégrer dans leurs propres applications, pour réduire considérablement leur travail.

Parmi les nombreux autres services et outils, on note également qu'IBM offre des services d'orchestration, de collaboration et de sécurité destinés aux infrastructures hybrides.

Pour soutenir tous ces nouveaux services et outils, IBM a déployé plus de la moitié de ses développeurs. L'entreprise a par ailleurs signé des accords avec des partenaires comme Tech Mahindra, un grand cabinet d'intégration basé en Inde. IBM va construire une plateforme BlueMix que les clients de l'entreprise Tech Mahindra pourront utiliser pour exécuter leurs applications.

IBM annonce par ailleurs 2 nouveaux centres de données dans le mois à venir à Sydney et à Montréal, pour soutenir sa couverture mondiale. Deux autres centres de données sont prévus vers la fin de l'année à Milan et à Chennai en Inde.

Source: Forbes

Et vous?

Que pensez-vous des plans d'IBM?

Le cloud hybride est-il l'avenir des entreprises?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 25/02/2015 à 9:38
Si c'est compatible avec l'écriture de fichiers par les SGBD tous devrait allé bien, du moins j'espère, normalement c'est le SGBD qui fonctionne comme un contrôleur RAID en mode "mirroring". Par contre la cache d'écriture qui garantie l'intégrité de l'écriture, même de 32 Mo n'est vraiment pas garantie, au niveau des disques durs. J'espère que leur Datacenter fait mieux.

Tiens ?! Il semblerait que les migrations d'informations et de structures d'informations passe en mode SQL. Vraiment étrange.
0  0