Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La politique de confidentialité de Facebook serait en violation du droit européen
Selon un rapport commandité par la DPA belge

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

7  0 
Un rapport commandité par l'autorité de la protection des données (DPA) de la Belgique a remis en cause la politique de confidentialité du réseau social d'un milliard d'utilisateurs. Le rapport basé sur la déclaration de confidentialité de l'entreprise a été élaboré par le Centre of Interdisciplinary Law et l’ICT/Intellectual Property Rights à l'Université de Louvain, en Belgique.

Selon le rapport, le consentement est la seule justification viable pour que Facebook puisse utiliser les données de ses utilisateurs. Et « pour être valable, le consentement doit être libre, spécifique, informé et sans ambiguïté ». Ce qui n'est pas le cas chez Facebook.

La société de Mark Zuckerberg ne fournit pas suffisamment d'informations aux utilisateurs et ne leur offre pas non plus de véritable choix à l'égard de certaines opérations de traitement de leurs données. Il est donc « fort douteux que l'approche actuelle de Facebook satisfasse à ces exigences », a indiqué le rapport.

Facebook utilise plusieurs sources diverses comme Instagram et WhatsApp pour obtenir un profil plus profond et plus détaillé de ses utilisateurs sans que ces derniers en soient réellement conscients. En plus, conformément aux termes du réseau social, l'entreprise peut utiliser le contenu généré par l'utilisateur à des fins commerciales. Selon le rapport, « bien que les termes révisés communiquent cette pratique d'une manière plus transparente, Facebook ne parvient pas à offrir des mécanismes de contrôle adéquats » aux utilisateurs pour savoir exactement à quelles fins leurs données sont utilisées.

« Les utilisateurs peuvent être conscients de la possibilité que leur contenu pourrait apparaître dans des publicités, mais ils sont tenus dans l'ignorance à propos de quand et comment cela se passe réellement », a indiqué le rapport. Cette pratique ne répond donc pas aux exigences relatives au consentement juridiquement valable, étant donné que les utilisateurs sont peu informés.

Les auteurs ont également noté que la capacité du site à surveiller et suivre les activités des utilisateurs en dehors Facebook « a augmenté de façon exponentielle », grâce aux données de localisation recueillies.

Ils suggèrent, face à ce problème, que « le seul moyen d'empêcher l'application mobile Facebook d'accéder aux données de localisation sur un téléphone intelligent est de le faire au niveau du système d'exploitation mobile. »

Entre autres recommandations à Facebook, ils demandent de désactiver tous les paramètres par défaut et de définir des paramètres pour permettre aux utilisateurs de déterminer quand et comment leurs données peuvent être utilisées par Facebook et dans quel but.

Source : Rapport de l’analyse (pdf)

Et vous ?

Que pensez-vous de la politique de confidentialité de Facebook ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 10:51
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Que pensez-vous de la politique de confidentialité de Facebook ?
"Bonjour,
Nous sommes une entreprise qui ne vit que grâce à vos informations personnelles. Merci bien vouloir nous les donner gratuitement afin que l'on puisse vous vendre pleins de pubs inutiles. Pour cela, cliquer ici"

AMHA, le problème vient plus des gens qui n'utilisent pas leur cerveau que de FB ou consors : si on tient à sa vie privée, on n'écrit pas sur FB ses moindres pensées, faits et gestes, on ne like pas à tout bout de champs, et on ne mets pas de photos sur lesquelles on est bourré.
10  0 
Avatar de Beanux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 11:34
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
si on tient à sa vie privée, on n'écrit pas sur FB ses moindres pensées, faits et gestes, on ne like pas à tout bout de champs, et on ne mets pas de photos sur lesquelles on est bourré.
Si c’était aussi simple ....
Sauf que ça ne se limite pas qu'a la présence sur facebook, comme c’est indiqué dans l'article.

Les boutons de partages sociaux sur les site web permettent à facebook de connaitre les pages que vous consultez, je n'ai pas approuvé ça non plus.
7  0 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 11:27
Ben oui, mais peut-être que quelqu'un d'autre va, à ton insu, publier une photo sur laquelle tu es présent.
Et FB va faire le lien...
6  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 13:44
Citation Envoyé par Beanux Voir le message
Je souhaiterais pouvoir ne pas aprouver le traçage hors facebook. Sauf que je ne peux pas utiliser facebook sans qu'il me trace partout. C'est tout ou rien.
Malheureusement, c'est bien souvent comme ça : soit on accepte tout, généralement sans lire les conditions d'utilisation car elles sont longues et dans un charabia incroyable, soit on refuse le compte.
4  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 16:08
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
FB n'est pas le seul (ni le premier) à utiliser les informations sur ses utilisateurs pour générer du bénéfice. Les cartes fidélité de super marchés peuvent faire le lien entre une liste de course et un utilisateur. De ce fait, il est beaucoup plus facile de cibler la publicité.
C'est un peu différent, et tu vas voir que FB est beaucoup plus intrusif.

Sur un PC normal, c'est à dire sans blocage de script, tu te log sur FB, et tout ce que tu y fais est tracé, tout est normal. Tu te déloggues (si si, c'est pour l'exemple), et tu vas sur un site sur lequel il y a le bouton "like" de FB : le fait que tu aies chargé cette page dans ton navigateur est enregistré dans un cookie, dont le contenu sera envoyé lors de ta prochaine reconnexion à FB, et ce sans qu'on te demande quoi que ce soit ni que tu aies besoin de cliquer sur le like.

C'est-y-pas-beau ?

À l'inverse, la carte de fidélité ne trace que ce que tu achètes dans le magasin, pas le nom des autres magasins dans lesquels tu vas, ni ce que tu y achètes.
4  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/02/2015 à 15:56
Citation Envoyé par Ehma Voir le message
Je ne comprends pas où est le problème. Ce n'est pas, un peu, ce que Google fait ?

De toute façon, que pèse l'Europe dans la balance mondiale ? Et puis, nos données personnelles ils les auront bien d'une manière ou d'une autre.
Ah ben oui, tu as raison, si Google le fait aussi, tout va bien. C'est évident !

Et c'est vrai qu'économiquement, l'Europe ne pèse rien du tout. Après tout, l'Union européenne représente juste le quart du PIB mondial...
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/02/2015 à 15:42
Citation Envoyé par Ehma Voir le message
Et puis, nos données personnelles ils les auront bien d'une manière ou d'une autre.
Ce fatalisme me laisse sans voix
C'est un peu comme dire "on va bien mourir un jour ou l'autre, alors autant se jeter d'un pont"
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/05/2015 à 10:51
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
Je me demande comment c'était avant facebook, avec msn par exemple ?, msn frainait t'elle ces innovations a cause de l'ue par exemple, ou avant l'ue de pays
Rien à voir, msn, c'est juste un outil de "chat", et même si les conversations pouvaient être stockées sur serveur chez Microsoft (sur ce point, je n'en sais rien du tout), au pire, Microsoft ne connaissait de toi que le "contenu" de la conversation.

Il n'y avait pas tout ce suivi de navigation, il n'y avait pas des boutons "j'aime" ou "afficher sur msn", etc etc...

Et puis surtout, c'était une époque plus récente au niveau de l'informatique donc les politiques s'y connaissaient encore moins que maintenant, et puis surtout, c'était une époque "pré-Snowden" où les questions de surveillance et d'espionnage n'étaient pas autant au cœur des discussions / des préoccupations (enfin sauf pour certains).

Et puis encore une fois, je ne vois pas en quoi c'est freiner l'innovation que de refuser d'être espionné ??
3  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/02/2015 à 19:22
Non mais ça sert à rien de débattre, les gens ont en rien à taper de leur vie privé et comme FB c'est pratique, bah go. On coche tout, on dit oui à tout, on est tellement tracé que FB serait capable de nous tendre le papier avant qu'on aille chier...
Bref, tant que les gens n'auront aucune expérience négative avec leur violation de vie privé, ils continueront d'en avoir rien à foutre...
3  1 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/02/2015 à 9:04
Citation Envoyé par ZeRedDiamond Voir le message
Oui, bien d'accord mais c'est quoi l'intérêt de collecter nos informations personnelles?
L'argent.

Un moyen de gagner de l'argent est de vendre de la pub. Et plus la publicité est ciblée, plus le ROI (Return On Investment) est élevé. Cela fait très longtemps que ça existe, par exemple à la télé : la pub qui passe à midi n'est pas celle qui passe le soir pendant le film, et la pub qui passe sur MTV n'est pas celle qui passe sur france3, etc...

Plus je sais de choses sur toi, plus je peux cibler ton profile, plus je peux vendre l'espace publicitaire cher.

Et ce qui est cool, c'est que je n'ai même pas besoin que tu renseignes toutes les infos du profile pour savoir qui tu es, car je peux les inférer à partir des autres profils. Par exemple, tu ne remplis pas ton genre ni ton age. Mais comme tu vas partager des trucs, en liker d'autres, aller sur des pages, etc etc, je peux faire pleins de recoupement supers, et savoir à coup sûr si tu es une midinette de 15 ans fan de justin Bieber ou bien un geek de 35 ans qui ne sort pas de chez lui

Et aussi, je peux revendre tout ou partie de tes coordonnées à des listes de diffusion pour que tu reçoives de la pub par d'autres moyens. Une adresse mail tout court ne vaut pas cher (moins de 1 euro de mémoire), mais un profile complet vaut plusieurs dizaines d'euros. Donc imagine si j'ai des centaines de millions de profils dans ma base...
2  0