Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Piratage de Sony : l'analyse du malware utilisé confirme l'implication de la Corée du Nord
Selon le directeur de la NSA

Le , par Olivier Famien

0PARTAGES

0  0 
Le logiciel utilisé pour infiltrer Sony confirme la Corée du Nord comme source de l’attaque, selon les dires du directeur de la NSA.
L’affaire du piratage contre Sony n’en finit pas de faire couler de l’encre. Jeudi dernier, le directeur de l’agence Nationale de la Sécurité (NSA) a pointé du doigt la Corée du Nord comme source avérée des attaques contre Sony.

A titre indicatif, nous rappelons que Sony a fait les frais d’une cyberattaque durant le mois de novembre en raison de son film « l’interview » dont la trame mettait en scène un complot pour assassiner le président Nord-Coréen Kim Jong Un. Cela n’était pas du gout de certains et a engendré le piratage du réseau de Sony afin de la contraindre à annuler la sortie du film. Pour atteindre leur objectif, les auteurs de l’attaque ont volé des données qu’ils ont publiées illégalement sur le net. Non content de ce forfait, et considérant la volonté de sortir le film en dépit des aléas subis par Sony, le Gardien de la Paix (groupe de pirates ayant revendiqué l’attaque) a menacé de mettre à exécution des attaques physiques contre des lieux de cinéma où le film serait diffusé. En désespoir de cause, Sony a finalement opté pour une sortie en ligne afin de minimiser les risques en attendant de mieux voir clair dans cette situation.

Depuis lors s’en sont suivies des déclarations accusatrices contre la Corée du Nord. Et même si certains s’accordent pour dire que les preuves n’étaient pas assez pertinentes pour établir la culpabilité de la Corée du Nord, cela n’a pas empêché le président Barak Obama de prendre des sanctions ciblées contre des personnes et entités de ce pays.

Jeudi dernier, l’amiral Michael S. Rogers, actuellement directeur de la N.S.A., a en effet affirmé, lors d’une conférence canadienne sur la sécurité, que la Corée du Nord a été identifiée comme principale source des récentes attaques contre Sony. Cette déclaration fait suite aux conclusions obtenues après analyse du logiciel utilisé pour infiltrer le réseau de la firme. Les signatures laissées par l’application ont permis de reconnaître l’activité utilisée contre Sony et confirmer en conséquence la Corée du Nord comme pays hôte de ces attaques.

Nous soulignons que dans les premières heures de l’attaque, la Corée du Nord avait qualifié les accusations contre elle « de calomnies sans fondement ». Avec ces récentes découvertes, le rideau se lève peu à peu sur cette affaire.

Source : Reuteurs

Et vous ?

Quel pourrait-être les conséquences immédiates d'une telle annonce ?

Quel devrait-être selon vous la réaction américaine à la lumière des récentes informations obtenues ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zamentur
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/02/2015 à 16:05
Avec ces récentes découvertes, le rideau se lève peu à peu sur cette affaire.
Je n'ai pas du tout l'impression qu'on en sache plus. C'est toujours la NSA qui déclare que c'est la Corée du nord, et il faudrait les croire.

A moins d'espionner (le réseau ou ses agences) activement je ne vois pas comment on peut connaitre la vérité. En tout cas ce que je constate c'est qu’officiellement Sony c'est fait piraté et que la Corée du nord a été coupé du web pendant plusieurs heures ensuite (juste après la déclaration d'Obama).
Dans les faits il y a aussi que nos médias affirment qu'Angela Merkel était sous écoute. Mais surtout que l'Europe n'a pas protesté contre ça, ni contre les lois qui autorisent la NSA à faire des écoutes pour des raisons d'intérêts (y compris économiques) des USA.

Même les déclarations de Snowden pourraient être fausses (ou avoir fuité de façon délibéré). Pourquoi publier au compte goutte des infos, qu'est ce qui nous garantie que les nouvelles infos sont vraies? N'est ce pas une aubaine pour mettre ça a découvert et voir comment les peuples l'acceptent?

La seule chose dont on peut être sur c'est que technologiquement parlant il y a bien trop de façon de récolter des informations. Ça se vérifie facilement avec Wireshark, les lois qui sont mises en place, les sujets de recherches, la façon dont recrute la défense dans les écoles d'infos...

En tant qu'informaticiens, il est de notre devoir d'informer sur ce que la technologie peut faire, de construire et proposer des alternatives.
7  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/02/2015 à 20:06
Citation Envoyé par Zamentur Voir le message
Je n'ai pas du tout l'impression qu'on en sache plus. C'est toujours la NSA qui déclare que c'est la Corée du nord, et il faudrait les croire...
+1 A la fois juge et partie ... comment accepter tout ce qu'ils nous disent pour argent comptant.

D'ailleurs, c'est contre productif, car plus ils enfoncent le clou, moins ils sont crédibles. Question : Pourquoi n'ont-ils pas déballés toutes leurs preuves irréfutables dès le début ? Du coup, ça laisse l'impression qu'ils fabriquent les preuves au fur et à mesure.

Ils feraient mieux de laisser tomber une bonne fois pour toute ... ou sinon, ça se terminera comme l'Irak ou l’Afghanistan.
2  0 
Avatar de tiresias54
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/02/2015 à 10:10
selon les dires du directeur de la NSA
Il est clair que ces gens sont tout à fait dignes de confiance.
1  0 
Avatar de Double Dice
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 11:17
Après avoir vu ce film/navet je suis certain que la Corée du nord n'y est pour rien, c'est Sony qui pour faire un coup de pub/justifier l'échec du film (?) à tout organisé.
1  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/02/2015 à 15:28
Citation Envoyé par Zamentur Voir le message
Je n'ai pas du tout l'impression qu'on en sache plus. C'est toujours la NSA qui déclare que c'est la Corée du nord, et il faudrait les croire.
Je plussoie totalement

Citation Envoyé par Zamentur Voir le message
Même les déclarations de Snowden pourraient être fausses (ou avoir fuité de façon délibéré). Pourquoi publier au compte goutte des infos, qu'est ce qui nous garantie que les nouvelles infos sont vraies? N'est ce pas une aubaine pour mettre ça a découvert et voir comment les peuples l'acceptent?
Les infos de Snowden sont publiées au tombe goutte par un accord entre Snowden et les journaux qui collaborent avec lui pour la publication.
Il y a tellement de document qu'il faut du temps pour tout lire et tout analyser
Tout rendre public d'un coup serait totalement irresponsable car certains docs peuvent contenir des informations qui mettraient la vie de personnes en danger (des noms d'agents, par exemple).
Il faut donc prendre le temps de regrouper les docs entre eux, mener des enquêtes s'il n'y a pas de lien avec d'autres sources, vérifier la véracité, vulgariser des docs très techniques incompréhensibles du grand publique, etc.
C'est un travail de journaliste

De plus, diffuser les infos les unes après les autres permet de les assimiler alors que si on donne tout d'un coup, on noie les gens sous la masse d'infos et c'est le bordel et personne n'y comprend plus rien.

C'est un peu comme allumer 6 000 pétards les uns après les autres : tu entendras chaque détonation et ça durera longtemps, très longtemps
Alors que si tu allumes les 6 000 mèches d'un coup, tu auras une grosse pétarade inaudible aussi brève qu'un feu de paille et aussitôt finie, aussitôt oubliée
0  0