Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DARPA projette de concevoir le modem cortical
Permettant de disposer d'un œil avec un affichage visuel proche des Google Glass

Le , par Olivier Famien

210PARTAGES

6  0 
avec un affichage visuel proche des Google Glass


S’il y a un nom très connu dans le domaine de l’innovation, c’est bien celui de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense en abrégé DARPA. Cette agence qui a été à l’origine d’internet par son réseau ARPANET se distingue par ses projets à l’avant-garde dans le domaine de la science.

Récemment, elle a organisé un évènement de deux jours dans la Silicon Valley afin de présenter son bureau de programme de biotechnologie à un panel de scientifiques, chercheurs, investisseurs… et profiter pour faire découvrir plusieurs projets actuellement en cours. Un des programmes qui a retenu l’attention de l’audience est le « modem cortical ».

Présenté par le directeur du programme Phillip Alvelda, le modem cortical s’apparente à une interface neurale ou simplement un implant qui permettra un affichage visuel d’informations sans l’encombrement des lunettes telles que les Google Glass ou autres dispositifs similaires. À court terme, les concepteurs comptent mettre sur pied un appareil de la taille de deux nickels empilés d’un coût d’environ dix dollars qui affichera physiquement les informations du cortex visuel par le biais de cette interface neurale. Si cette interface voit le jour, elle pourrait même intégrer les fonctions de lecture et d’écriture.

Sa réalisation ouvrira donc des portes sur un monde insoupçonné d’applications. En perfectionnant le dispositif par exemple, l’on pourrait restaurer les fonctions sensorielles d’un individu qui ne trouve pas de solution avec les méthodes présentes. Ainsi un patient souffrant de troubles visuels pourrait y trouver son compte à partir de cette technologie.

En spéculant davantage, on pourrait le porter dans le domaine de la réalité virtuelle. Il constituerait un bon remplacement aux dispositifs de réalité virtuelle qui s’avèrent pour l’heure très encombrants. À partir de là, il n’y qu’un pas pour envisager des usages uniquement disponibles dans les films de science-fiction. Ainsi, on peut penser à un affichage d’informations directement dans le cortex visuel comme une couche visuelle d’informations perceptible uniquement par celui portant le dispositif. Une forme d’image holographie invisible par l’entourage et perçue par l’individu qui porte le dispositif.

Il faut souligner que ce projet s’appuie sur les travaux de recherche de Karl Deisseroth dans le domaine de l’optogénétique. Pour rappel, l’optogénétique est un nouveau domaine de recherche associant l’optique et la génétique. Karl Deisseroth s’est illustré dans ce domaine en parvenant à rendre les neurones d’un animal sensibles à la lumière à partir de la manipulation d’un unique gène. Cela constitue une véritable avancée dans la génétique et l’optique, car un contrôle des neurones et par-delà du comportement est enfin possible à partir de la vision.

Toutefois, pour parvenir à la réalisation du modem cortical, il va falloir passer l’étape du problème éthique que soulève la modification de l’ADN. À ce sujet, les opinions sont aussi diverses que variées. Mais pour certains, cela ne constitue en rien un problème, car une personne s’est déjà portée volontaire pour se soumettre à ces manipulations génétiques dont les conséquences sont inconnues. Cela lui permettra d’obtenir la primeur du modem cortical.

Source : Humanity Plus

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?

Pensez-vous qu'il est à proscrire à cause de la modification de l'ADN ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 16:16
Manipuler l'ADN humain, c'est cool... si on savait ce qu'on faisait. On a pas encore tout décoder, on ne peut imaginer les conséquences d'une manipulation d'un gène sur l'ensemble du corps et encore moins les conséquences au bout d'un long laps de temps.
4  0 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 15:37
Citation Envoyé par Ubiquité Voir le message
C'est incroyable et ca me fait peur en même temps. Théoriquement ca ouvre la porte à la manipulation que l'on voit dans Matrix.
Mais j'ai pas de problème de principe avec la modification de l'ADN.
Je te rejoint sur ce point.
Cependant avant d'y arriver je vois surtout ce qu'on a dans Ghost in the shell avec du "hacking de cerveau"... Certains troubles mentaux ne sont au final qu'une mauvaise lecture de l'information. Donc si l'information est mauvaise et la lecture bonne on arrive potentiellement au même résultat...
1  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 16:47
Non mais on y viendra à la modification génétique de masse, je pense qu'il faut prendre son temps afin avoir du recul sur ce genre de chose. On a pris l'habitude d'évoluer de plus en plus vite, quand c'est pour des téléphones ou la résolution d'un écran ça va, quand c'est pour la modification ADN d'un humain, moi je dis attention.
1  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 16:50
Citation Envoyé par Theta Voir le message
On parle d'une thérapie génique qui ne ciblerait que certaines cellules, et qui n'aurait pas un effet permanent, mais après c'est sur que comme toute nouvelle technologie il y a un risque.
D'un point de vue éthique, si ça sert à faire des prothèses je pense pas que grand monde serait contre, après si c'est pour faire de "l'amélioration" ou du gadget ça deviens plus discutable.
Quand je lis cela :

Présenté par le directeur du programme Phillip Alvelda, le modem cortical s’apparente à une interface neurale ou simplement un implant qui permettra un affichage visuel d’informations sans l’encombrement des lunettes telles que les Google Glass ou autres dispositifs similaires.
ainsi que la suite qui parle de réalité virtuelle, je pense que l'on est déjà plus loin que le simple fait de vouloir améliorer la condition de vie de personnes ayant des problèmes de vues...

de même que :


Il faut souligner que ce projet s’appuie sur les travaux de recherche de Karl Deisseroth dans le domaine de l’optogénétique. Pour rappel, l’optogénétique est un nouveau domaine de recherche associant l’optique et la génétique. Karl Deisseroth s’est illustré dans ce domaine en parvenant à rendre les neurones d’un animal sensibles à la lumière à partir de la manipulation d’un unique gène. Cela constitue une véritable avancée dans la génétique et l’optique, car un contrôle des neurones et par-delà du comportement est enfin possible à partir de la vision.
Moi je vois directement des mises en applications beaucoup plus dangereuse, genre lavage de cerveau / reprogrammation de personne via de simples jeux de lumières, on pourra faire de gentils moutons bien conditionnés, qui feront ceux pourquoi ils ont été programmés quand ils verront un signal lumineux spécifique...

C'est sûr qu'on est loin d'en être la, mais je pense, qu'il faut prévoir le pire, avant qu'on leur donne le feu vert pour une mise en application.

Tout ce qui touche à la modification du corps humain dans tout autre but que le médical devra / devrait être super réglementé.
1  0 
Avatar de Ubiquité
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 15:01
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?

Pensez-vous qu'il est à proscrire à cause de la modification de l'ADN ?
C'est incroyable et ca me fait peur en même temps. Théoriquement ca ouvre la porte à la manipulation que l'on voit dans Matrix.
Mais j'ai pas de problème de principe avec la modification de l'ADN.
0  0 
Avatar de Theta
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2015 à 16:38
On parle d'une thérapie génique qui ne ciblerait que certaines cellules, et qui n'aurait pas un effet permanent, mais après c'est sur que comme toute nouvelle technologie il y a un risque.
D'un point de vue éthique, si ça sert à faire des prothèses je pense pas que grand monde serait contre, après si c'est pour faire de "l'amélioration" ou du gadget ça deviens plus discutable.
0  0