Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une étude analyse les commentaires laissés sur le web
Ainsi que l'impact sur les lecteurs

Le , par Olivier Famien

22PARTAGES

3  0 
La diversité des opinions et des réactions sur un sujet donné constitue à bien des égards une richesse pour la société. Ainsi pour un thème donné, chaque personne entretiendra une opinion particulière. Celle-ci peut varier en fonction de plusieurs facteurs d’influence tels que le milieu dans lequel on se trouve, l’environnement social, le genre, l’éducation reçue…

Dans une étude publiée en ce début d’année 2015, un groupe de chercheurs, dont A. Moss-Racusin (professeur en psychologie à Skidmore College), Aneta K. Molenda et Charlotte R. Cramer ont analysé les commentaires laissés sur trois sites web (New York Times, le Blog de Discover magazine science et un groupe Facebook pour la science) ainsi que les réactions générées par ces commentaires.

Comme conclusion première dégagée, il s’avère que les commentaires laissés sont plus positifs que négatifs. Cela implique que les personnes intervenant sur ces différents sites sont plus enclines à produire du contenu agréable que désagréable. En affinant le tri des résultats sur la base du genre, les chercheurs ont pu constater que les hommes laissaient plus de commentaires négatifs que les femmes.

Un autre fait troublant émanant de ces recherches révèle également que les réactions des personnes varient en fonction des circonstances, même quand des preuves évidentes sont produites. Ainsi, sur la question de l’inégalité sociale basée sur le genre par exemple, certaines personnes semblent moins compréhensives que d’autres surtout lorsque ces affirmations sont en inadéquation avec leurs convictions profondes.

Enfin, il a pu également être établi que les commentaires négatifs ont parfois pour conséquence d’exacerber la peur de certaines personnes comme ce fut le cas sur le sujet de la nanotechnologie.

Toutefois, tous ne partagent pas les conclusions de cette analyse. En effet, Dominique Brossard, professeur de communication des sciences de la vie à l’université de Wisconsin déplore que les sources d’information ne soient pas plus étoffées. Pour lui, elles ne sont pas très représentatives pour tirer des conclusions générales.

Mais en plus, un problème reste latent quand nous savons que les commentaires laissés ne reflètent pas forcément l’opinion de la personne. Si cette personne se trouve dans un cadre formel comme une réunion, il pourra défendre une opinion qui ne sera pas forcément la même que sur le web où les commentaires sont anonymes. Certains soutiennent que l’anonymat sur le web pousse plusieurs à intervenir sans réfléchir tandis que d’autres prétendent que cette situation révèle la pensée véritable des personnes dans la mesure où personne ne censurera ce qu’il croit vu qu’on ne s’expose pas à des critiques directes ou à des sanctions.

En tout état de cause, force est de reconnaitre que peu importe le commentaire laissé, cela ne laisse pas indifférent. C’est pourquoi certains sites tels que Popular Science ou encore BoingBoing ont préféré supprimer la section commentaires de leurs pages web. Nous comprenons les motivations de cette action surtout lorsque l’on sait que les lecteurs peuvent être des enfants ou même des personnes dépressives. Il revient donc à chacun de prendre ses dispositions afin de ne pas avoir une mauvaise influence sur l’autre en commençant par se souvenir que chaque commentaire a un impact sur le lecteur.

Source : The New York times

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette étude ?
Que pensez-vous de l’impact des commentaires sur les lecteurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ZenZiTone
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 13:40
Citation Envoyé par nchal Voir le message
Une bonne critique fait beaucoup plus avancer qu'une dizaine de commentaire positifs et hypocrite mais il faut être capable d'entendre les critiques.
Il faut aussi être capable de les formuler correctement. Hors si je ne me trompe pas, les commentaires sous article ne sont pas une référence en la matière.

Concernant l'étude en elle même, il ne faut pas oublier que les lecteurs choisissent un média en fonction de leurs affinités (politique, culturelle, etc..). Ce qui peut expliquer pourquoi la majorité des commentaires sont "positifs".
4  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/02/2015 à 23:03
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
La diversité des opinions et des réactions sur un sujet donné constitue à bien des égards une richesse pour la société. Ainsi pour un thème donné, chaque personne entretiendra une opinion particulière. Celle-ci peut varier en fonction de plusieurs facteurs d’influence tels que le milieu dans lequel on se trouve, l’environnement social, le genre, l’éducation reçue…
(...)
Il revient donc à chacun de prendre ses dispositions afin de ne pas avoir une mauvaise influence sur l’autre en commençant par se souvenir que chaque commentaire a un impact sur le lecteur.

Que pensez-vous de l’impact des commentaires sur les lecteurs ?
Je ne saurais avoir un avis sur l'étude en elle-même, je trouve l'article pertinent parce que je me remémore mes premiers écrits sur dvp (maladroits, pas dans la bonne tonalité, etc...), un véritable parcours initiatique gratifiant par la suite... Il m'arrive encore d'écrire "de travers" mais la communauté me le fait savoir (les fameux "plus" et "moins" quand bien même il arrive rarement de ne pas vraiment savoir pourquoi).

Alors oui, avant d'écrire, je me mets à la place d'un lecteur que je ne connais pas, j'essaye de m'inspirer des journalistes web, des modérateurs.

A ce propos, un post particulièrement instructif existe sur dvp pour la qualité des réponses sur le forum qui m'a beaucoup apporté (je le joins ultérieurement en mode edit *).

[Edit] *
En fait, il s'agit de deux topics, l'un plus pour les questions techniques et l'autre pour les débats :

http://www.developpez.net/forums/d14...ncernant-forum
Certaines interrogations concernant le forum.

http://www.developpez.net/forums/d14.../bien-debattre
Comment bien débattre [Article]
2  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 12:06
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Ceci :

"En tout état de cause, force est de reconnaitre que peu importe le commentaire laissé, cela ne laisse pas indifférent. C’est pourquoi certains sites tels que Popular Science ou encore BoingBoing ont préféré supprimer la section commentaires de leurs pages web"

est très bizarre. Ils auraient laissé la section commentaire si les commentaires avaient laissé les gens indifférents ? J'ai du mal à saisir la logique...
Bienvenue dans le monde 2.0 où la moindre contrariété doit être éviter au peuple. Penses-tu, ces êtres inférieurs ont déjà bien du mal avec leur propre vie alors il faut éviter qu'ils lisent des choses mauvaises... Aseptisation de la vie, quand tu nous tiens.
Une bonne critique fait beaucoup plus avancer qu'une dizaine de commentaire positifs et hypocrite mais il faut être capable d'entendre les critiques. Alors oui, sur Internet, il y a des trolls et des haineux mais comme on dit : "Haters gonna hate"
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 10:24
Ceci :

"En tout état de cause, force est de reconnaitre que peu importe le commentaire laissé, cela ne laisse pas indifférent. C’est pourquoi certains sites tels que Popular Science ou encore BoingBoing ont préféré supprimer la section commentaires de leurs pages web"

est très bizarre. Ils auraient laissé la section commentaire si les commentaires avaient laissé les gens indifférents ? J'ai du mal à saisir la logique...
0  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 12:02
Aux USA, la liberté d'expression n'a pas de limite et même parfois cela peut être choquant pour nous.
Mais j'ai tout de même du mal à croire qu'il n'y a pas une modération des commentaires par ces sites ce qui biaise l'étude.

Ensuite, pas vraiment de surprise sur le résultat.
On sait depuis longtemps que la presse influence l'opinion public, il est donc assez logique que les commentaires associés à ces articles de presse en aient aussi.
0  0 
Avatar de mrqs2crbs
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/02/2015 à 22:56
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
En affinant le tri des résultats sur la base du genre, les chercheurs ont pu constater que les hommes laissaient plus de commentaires négatifs que les femmes.
quelqu'un peut-il me donner le sexe des personnes qui participent à ce fil de discussion?
0  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 8:53
Citation Envoyé par mrqs2crbs Voir le message
quelqu'un peut-il me donner le sexe des personnes qui participent à ce fil de discussion?
Etant le 7ème a intervenir, à moins que certains aient des problèmes d'identité sexuelle, oui je peux te dire qu'il y a déjà au moins 5 hommes sur les 7 interventions (voir 7 mais on est sur un forum, c'est plus facile, le sexe est indiqué dans le profil de certains hahaha :p).

Sinon déterminer le sexe, si les commentaires ne sont pas écrit par des ados en mode sms, ce n'est pas compliqué, il suffit de regarder les accords...

Un homme dira "je suis venu"
Une femme "je suis venue"

Après oui, ceux/celles qui écrivent vraiment mal, peuvent un peu fausser les résultats, mais cela doit globalement être fiable, du moins sur ce point la.
0  0 
Avatar de mrqs2crbs
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 9:29
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Etant le 7ème a intervenir, à moins que certains aient des problèmes d'identité sexuelle, oui je peux te dire qu'il y a déjà au moins 5 hommes sur les 7 interventions (voir 7 mais on est sur un forum, c'est plus facile, le sexe est indiqué dans le profil de certains hahaha :p).

Sinon déterminer le sexe, si les commentaires ne sont pas écrit par des ados en mode sms, ce n'est pas compliqué, il suffit de regarder les accords...

Un homme dira "je suis venu"
Une femme "je suis venue"

Après oui, ceux/celles qui écrivent vraiment mal, peuvent un peu fausser les résultats, mais cela doit globalement être fiable, du moins sur ce point la.
ha ben oui, t'as raison,
pour le français c'est vrai,
mais en anglais il n'y a pas d'accord de genre
0  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 9:48
Citation Envoyé par mrqs2crbs Voir le message
ha ben oui, t'as raison,
pour le français c'est vrai,
mais en anglais il n'y a pas d'accord de genre
Oui, c'est sûr, après c'était un exemple, tu peux souvent aussi identifier le sexe de la personne par rapport à son pseudo, ou peut-être en analysant les adresses mails des gens qui faisaient des commentaires, via le vocabulaire utilisé ou la façon de s'exprimer ou que sais-je encore.

Ce que je veux dire, c'est qu'on est rendu à un point, où les chercheurs arrivent soit disant, à partir de tweets, à prédire notre santé mentale :

http://www.developpez.net/forums/d14...sante-mentale/

voir à estimer les taux de maladies cardiaques :

http://www.developpez.net/forums/d14...es-cardiaques/

Donc je pense que si ils arrivent vraiment à faire tout ça, ils doivent être en mesure de déterminer de façon plus ou moins juste le sexe de la personne d'une façon ou d'une autre.
0  0 
Avatar de codons
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 20/02/2015 à 11:00
je pense que les idées que nous partageons sur le web nous aides a avoir un esprit critique,car comme vous le savez de nos jour on entend tout sorte d'actualités ,en effet il y en a qui sont vraie d'autres totalement faux.
0  0