Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple rend disponible les applications web de sa suite bureautique iWork
à ceux qui ne possèdent pas ses appareils

Le , par Stéphane le calme

29PARTAGES

1  0 
Pour pouvoir faire usage des applications web ‘Pages’, l’outil d’édition de texte, ‘Numbers’, le gestionnaire de feuilles de calcul ou alors ‘Keynote’, l’outil de présentation, il fallait au préalable posséder un iPhone, un iPad ou alors un Mac. Apple a décidé de changer sa politique d’utilisation et propose désormais aux personnes désirant profiter des outils de sa suite bureautique iWork d’utiliser ces trois outils même s’ils ne sont pas en possession d’un iDevice. Sur la page web réservée à la bêta d’iWork, les utilisateurs peuvent désormais créer gratuitement un compte après avoir obtenu un identifiant.


Il faut tout de même préciser que les possesseurs d’appareils estampillés Apple et ceux qui en sont dépourvus ne sont pas logés à la même enseigne : ces derniers ne pourront pas bénéficier de toutes les fonctionnalités logicielles au même titre que les autres. Un compte classique donnera par exemple accès aux courriels, au calendrier, aux contacts, aux évènements ou encore à d’autres fonctionnalités. Ils disposeront tout de même d’un espace de 1 Go pour pouvoir enregistrer leurs documents sur le Cloud.

Apple semble vouloir démocratiser iWork pour ne plus rester à la traine dans le domaine des suites bureautiques sur le Cloud face à des outils comme Google Drive ou encore Office 365. Pour rappel, dans la genèse le service était payant et a par la suite été mis à la disposition des utilisateurs de ses appareils.

Source : beta iCloud

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !